Lycée Saint-Sernin

lycée à Toulouse

Lycée Saint-Sernin
Image illustrative de l’article Lycée Saint-Sernin
Façace de l'hôtel Dubarry, faisant partie du lycée.
Généralités
Création 7 janvier 1884
Pays Drapeau de la France France
Académie Toulouse
Coordonnées 43° 36′ 32″ nord, 1° 26′ 25″ est
Adresse no 3 place Saint-Sernin
31000 Toulouse
Site internet https://saint-sernin.mon-ent-occitanie.fr/
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (ÉPLE)
Matricule 0310041B
Population scolaire environ 2 000 élèves
Formation Lycée général (L, ES et S)
Classes préparatoires littéraires (B/L et LSH)
Options Abibac
OIB espagnol
Sections européennes allemand, occitan, latin, grec, polonais, anglais, espagnol
S2TMD
Histoire des arts
Langues étudiées allemand, anglais, italien, espagnol, grec, russe, latin, occitan et polonais
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1984)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne
(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Toulouse
(Voir situation sur carte : Toulouse)
Point carte.svg

Le lycée public Saint-Sernin est un établissement français d'enseignement secondaire et supérieur, situé au 3 place Saint-Sernin, dans le centre-ville de Toulouse, face à la basilique Saint-Sernin. Le proviseur actuel est Thierry Verger[1]. Le lycée accueille environ 1 800 élèves, du lycée aux classes préparatoires.

Il est également classé monument historique pour certains de ses bâtiments hérités de l'hôtel Dubarry, du XVIIIe siècle, et de l'ancien couvent des bénédictines, du XIXe siècle. Des travaux de rénovation à venir permettront de réhabiliter ces bâtiments et, éventuellement, de mettre au jour des vestiges d'époque médiévale.

HistoireModifier

Le lycée Saint-Sernin s'élève sur un périmètre archéologique riche. Une partie des bâtiments proches de la place Saint-Sernin sont certainement construits sur des vestiges de l’ancienne abbaye Saint-Sernin. Au nord du lycée, se trouve un secteur répertorié d’habitats privés du Moyen Âge. En effet, avec l'abandon des bâtiments de l'abbaye Saint-Sernin à la fin du XVIIIe siècle, il est décidé de dégager la basilique et de rendre accessibles son parvis : de 1804 à 1808, le cloître est démantelé, puis, les bâtiments et édifices qui bordent l'église sont détruits afin de former une place elliptique.

En 1817, les bénédictines rachètent l'hôtel Dubarry, construit en 1777 pour Jean-Baptiste Dubarry. Elles en font une maison d'éducation pour jeunes filles, qui est rapidement agrandie par la construction d'un bâtiment mitoyen, aujourd'hui connu comme le bâtiment F. En 1880, les bénédictines sont chassées par la loi sur les congrégations à la suite des décrets de Charles de Freycinet et de Jules Ferry. Les bâtiments, récupérés par l’État en 1882, conservent leur destination éducative et sont affectés au nouveau lycée de jeunes filles de Toulouse, le lycée Pierre-de-Fermat étant celui de garçons.

Le lycée, ouvert le , est rapidement agrandi par la construction de l'actuel bâtiment D, donnant sur la rue de la Chaîne, occupé aujourd'hui par le réfectoire et le CDI, qui est élevé à la fin du XIXe siècle. Son plan en H permet de desservir plusieurs salles fonctionnelles. Entre les deux bâtiments, des espaces boisés permettent aux élèves de se reposer.

Au cours du XXe siècle, le lycée s'agrandit de nouveaux espaces : les bâtiments A, B et C datent de 1953 et de 1963. En 1960, le lycée prend le nom du quartier et devient lycée Saint-Sernin. En 1969 il s'ouvre également aux garçons et devient mixte. La massification de l'enseignement et l'augmentation du nombre d'élèves amène la région Midi-Pyrénées à poursuivre les travaux d'agrandissement par l'extension du bâtiment D en 1993. Le lycée fête ses 125 ans en , alors qu'un nouveau programme, mêlant agrandissement et réhabilitation des bâtiments existants, est conçu pour une réalisation effective dans les années suivantes.

Initiatives pédagogiques et technologiquesModifier

Années 1970Modifier

En 1974, dans un objectif avant-gardiste d'initiation à l'informatique des élèves et enseignants intéressés, le lycée Saint-Sernin, à Toulouse, a fait partie de l'opération ministérielle dite « Expérience des 58 lycées »[2] : utilisation de logiciels, et programmation en langage LSE[3], en club informatique de lycée[4], dans 58 établissements de l'enseignement secondaire[5]. À cet effet, dans une première phase, quelques professeurs du lycée, enseignants de diverses matières, furent préalablement formés de manière lourde à la programmation informatique. Puis, dans une seconde phase, l'établissement fut doté d'un ensemble informatique en temps partagé comportant : un mini-ordinateur français Télémécanique T1600[6] avec disque dur, un lecteur de disquettes 8 pouces, plusieurs terminaux écrans claviers Sintra TTE, un téléimprimeur Teletype ASR-33 et le langage LSE implémenté ; tout ceci ayant permis de mettre en œuvre sur le terrain cette démarche novatrice, avec du matériel informatique ultra-moderne pour l'époque.

EnseignementModifier

Chaque niveau (seconde, première, terminale) compte environ 15 classes toutes filières confondues ; le lycée compte environ 2000 élèves.

Enseignements niveau LycéeModifier

Le lycée Saint-Sernin est un lycée public d'enseignement général. Il est également possible de passer un baccalauréat comprenant des enseignements de spécialité en arts. Le lycée abrite également des classes préparatoires littéraires.

Section OIBModifier

Le lycée comporte aussi une section OIB (option internationale du baccalauréat) espagnole, à laquelle sont attachés deux enseignants et délivrant des cours de littérature espagnole et des cours d'histoire-géographie espagnole. La coordinatrice de la section OIB espagnole de Toulouse (primaire, collège, lycée) est l'enseignant d'OIB le plus ancien du lycée.

Le recrutement se fait sur concours officieux (compréhension orale, compréhension écrite, expression écrite, expression orale en continu, expression orale en interaction), accompagné d'une lettre de motivation et d'un examen du dossier[7].

LanguesModifier

Le lycée comporte aussi une section binationale Abibac.

Le lycée comporte trois sections européennes dédiées à l'anglais, à l'espagnol et à l'allemand.[8]

De nombreuses autres langues sont enseignées : anglais, espagnol, allemand, italien, russe, polonais, grec, latin et occitan[9].

SpécialitésModifier

Le lycée propose un large éventail de spécialités, à savoir, mathématiques, physique-chimie, SVT, NSISES, Histoire-géographie-géopolitique-sciences politiques, Humanités Littérature et Philosophie, LLCER (anglais, anglais monde contemporain, espagnol, allemand, occitan), Arts (arts plastiques, musique, histoire des arts, danse) et enfin LCA (latin et grec), mutualisé avec le lycée Pierre de Fermat[9].

OptionsModifier

Les options proposées sont artistiques (danse, histoire des arts, musique, théâtre, arts plastiques), linguistiques [LV3] (italien, occitan, polonais, russe, latin, grec) et enfin les options de terminale (mathématiques complémentaires, mathématiques expertes, droit et grands enjeux du monde contemporain).

Section S2TMDModifier

Le lycée intègre aussi la seule section TMD (anciennement 'F11') de la région (renommée en S2TMD à partir de la rentrée 2019). Il s'agit d'un bac technologique qui fonctionne en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse ; les élèves suivent un double cursus en musique, danse ou théâtre. Cet enseignement en partenariat avec le CRR leur permet généralement de poursuivre une carrière artistique après leur baccalauréat[10]. Ces élèves se produisent régulièrement dans la salle des conférences du lycée mais également à l'occasion de la Semaine des Arts qui a lieu au mois de mai, ou encore lors de grands concerts en fin d'année donnés dans la région avec les autres lycées.

Enseignements artistiquesModifier

L'autre particularité du lycée Saint-Sernin réside dans son offre proposant de nombreux enseignements artistiques dans le cadre d'un bac général, que les élèves peuvent suivre en tant que spécialité dès la 1re (1re EDS) ou en tant qu'enseignement optionnel dès la seconde. Les disciplines concernées sont la musique, les arts plastiques, la danse, l'histoire des arts pour les EDS et enseignements optionnels. Le théâtre est également proposé en enseignement optionnel. Les enseignements artistiques peuvent être poursuivis en classes préparatoires.

Structure pédagogiqueModifier

Structure pédagogique du lycée pour l'année 2013 - 2014 :

Lycée
Niveau Nombre de classes Nombre d’élèves
2de 15 523
1re 13 430
Tle 13 396
Total 41 1349

Résultats au baccalauréatModifier

D'après le classement annuel de l'Express de 2015, le lycée se classe 28e sur 36 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 1707e au niveau national[11]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[12].

Résultats au baccalauréat
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
L 94 % 89 % 94 % 93 % 94 % 93 % 96 %
ES 89 % 86 % 96 % 91 % 88 % 88 % 94 %
S 91 % 93 % 89 % 89 % 90 % 91 % 93 %
TMD 90 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 %

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)Modifier

Deux classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) existent au lycée Saint-Sernin de Toulouse : une khâgne B/L et une khâgne LSH.

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles. En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
Khâgne B/L [13] 0 / 29 élèves 0 % 5 % 22eex-æquo
sur 22
  9
Khâgne LSH [14] 3 / 109 élèves 3 % 4 % 29e
sur 73
  8
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. Par exemple, en filière ECE et ECS,
ce sont HEC, ESSEC, et l'ESCP ; en khâgne, ce sont l'ENSAE, l'ENC, les 3 ENS, et 5 écoles de commerce.

InternatModifier

Un internat est à la disposition de certains élèves, notamment ceux des sections S2TMD et OIB (uniques dans la région), Abibac, mais aussi ceux des sections musique, histoire des arts, arts plastiques.

Les bâtiments de l'internat se situent dans l'enceinte même du lycée :

  • le bâtiment « Béné », est un ancien couvent de bénédictins ;
  • le bâtiment « Chaîne » est aussi très ancien, et tire son nom du fait qu'il donne sur la rue de la Chaîne.

Personnalités liées au lycéeModifier

ÉtudiantsModifier

  • Florian José Ordonez, plus connu sous le nom de Bigflo y étudiait entre 2008 et 2011 ;
  • Olivio Laurentino Ordonez, plus connu sous le nom d'Oli y étudiait entre 2011 et 2014 ;
  • Pascal Caumont y étudiait durant les années 1980 ;
  • Camille Razat[15].

EnseignantsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Organigramme du Lycée Saint Sernin - Organigramme - LYCEE GENERAL SAINT-SERNIN », sur saint-sernin.mon-ent-occitanie.fr (consulté le )
  2. Jacques Baudé, « L’expérience des 58 lycées », sur societe-informatique-de-france.fr, (consulté le )
  3. Jacques Baudé, « Le système LSE », sur societe-informatique-de-france.fr, (consulté le )
  4. « Témoignage d'un ancien élève sur l'ambiance d'un club informatique « 58 lycées » des années 1975 », sur epi.asso.fr, (consulté le )
  5. Jacques Baudé, « Liste des 58 lycées », sur https://www.epi.asso.fr, (consulté le )
  6. Association pour un conservatoire de l'informatique et de la télématique, « Collection ACONIT, les mini-ordinateurs français Télémécanique T1600 et CII Mitra 15 », sur db.aconit.org (consulté le )
  7. « Examen d'entrée à la Section de Seconde - OIB - LYCEE GENERAL SAINT-SERNIN », sur saint-sernin.mon-ent-occitanie.fr (consulté le )
  8. « Première générale - Voie Générale - LYCEE GENERAL SAINT-SERNIN », sur saint-sernin.mon-ent-occitanie.fr (consulté le )
  9. a et b « Première générale - Voie Générale - LYCEE GENERAL SAINT-SERNIN », sur saint-sernin.mon-ent-occitanie.fr (consulté le )
  10. « Le bac S2TMD (sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse) », sur www.onisep.fr (consulté le )
  11. Classement départemental et national du lycée
  12. Méthodologie du classement national des lycées français
  13. Classement 2015 des prépas B/L
  14. Classement 2015 des prépas LSH
  15. « Originaire de Toulouse, Camille Razat est la nouvelle ambassadrice internationale de L'Oréal Paris », sur actu.fr (consulté le )

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :