Ouvrir le menu principal
Marc Sorel (en 1906).

Marc L. Sorel est un pilote automobile de course français des années 1900, de voitures de tourisme essentiellement, puis de Grand Prix, pour la marque De Dietrich.

En 1904, il effectue en fin d'année un raid rapide préliminaire sur le trajet Paris-Moscou, en compagnie d'Henri Rougier[1].

Il remporte ensuite le raid Delhi-Bombay (fait de Reliability-Trials)[2],[3],[4] disputé du 26 décembre 1904 au 2 janvier 1905[5], puis avec une 24HP la Coupe des Pyrénées organisée du 20 au 27 août 1905 (sur le trajet en boucle Toulouse-Béziers-Perpignan-Prades-Foix-Saint-Girons-Luchont-Argeles-Oloron-Biarritz-Bayonne-Orthez-Pau-Tarbes-Saint-Gaudens-Muret-Toulouse).

Il devient le premier français classé à l'Herkomer-Konkurrenz (de), le 12 juin 1906[6], après avoir terminé le 4 juin sixième de la Coupe Rochet-Schneider, sur une Herald 16 hp[7].

Ses excellents résultats en Tourisme de 1904 à 1906 lui permettent alors d'obtenir un volant sur la Lorraine-Dietrich 130HP, désormais en Grands Prix.

Au Circuit des Ardennes de Bastogne, le 13 août 1906, il participe au triomphe des quatre Lorraine-Dietrich 130HP engagées. Toutes terminent dans les sept premières voitures classées, aux rangs impairs (vainqueur Arthur Duray, troisième Henri Rougier, cinquième Fernand Gabriel). Sorel est alors septième, avec un temps de 6 heures et quatre minutes, à 26 minutes du premier après 961 kilomètres parcourus[8].

Il devient ensuite recordman du trajet Paris-Nice en avril 1907, en 16 heures et 15 minutes (tourisme de nouveau, pour 977 kilomètres parcourus)[9].

Il participe enfin à l'édition 1907 de la Targa Florio, le 1er septembre à Brescia, épreuve cette année-là réservée aux véhicules ayant participé au Kaiserpreis à la mi-juin. Il pilote ici exceptionnellement une Isotta Fraschini B 28-35HP, mais il doit abandonner dès le premier tour[10].

GaleriesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Plus vite que les grands trains express »" de l'époque, aux dires même de Léon Turcat en 1955 (site Turcat-Mery).
  2. « Supplément », L'Illustration,‎ (lire en ligne)
  3. La Coupe (dite Gaekwar's Cup) de S.A. le Guicowar de Baroda (en) est organisée par le Motor Union of Western India sur 1 455 kilomètres soient 880 miles, parcourus en 8 jours avec des étapes du Pendjab au palais présidentiel de Bombay à Agra, Gwalior, Goona, Sarangpore, Indore, Dhulia, Nasik, et des trajets de 125 à 200 kilomètres en moyenne, dans une épreuve d'endurance à capital de points plus que de vitesse -38 engagés, dont 19 automobiles françaises représentant de Dion-Bouton, Gardner-Serpollet, Dietrich, Panhard-Levassor, Peugeot, Clément, Renault, etc.-)
  4. La Vie au grand air, 12 janvier 1905 p. 36
  5. Profitant de l'occasion pour faire essayer son véhicule par plusieurs radjahs, et raflant au passage le prix de la voiture la plus confortable.
  6. La Vie au Grand Air, 30 juin 1906.
  7. Omnia, revue pratique de locomotion, 9 juin 1906, p.328.
  8. 1906 Grand Prix Team Dan.
  9. La Vie au Grand Air du 20 avril 1907, p.276.
  10. 1907 Grand Prix Team Dan.

Liens externesModifier