Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Au théâtre à Broadway (New York), à partir de 1915, Marc Connelly a des activités aussi diverses que dramaturge (treize pièces représentées, dont cinq écrites en collaboration avec George S. Kaufman et créées au cours des années 1920), librettiste, lyriciste (deux revues et quatre comédies musicales, là aussi en partenariat avec Kaufman, pour partie), metteur en scène, producteur, et même acteur (ainsi, dans Our Town de Thornton Wilder, en 1944). Une de ses pièces les plus connues est The Green Pastures (en) (titre français : Les Verts Pâturages), représentée 640 fois de février 1930 à août 1931 (il en assure aussi la mise en scène), pour laquelle le Prix Pulitzer, catégorie drame, lui est décerné en 1930.

Plusieurs de ses pièces sont adaptées au cinéma et, en outre, il collabore à quelques films américains comme scénariste (ou auteur de l'histoire originale), acteur ou encore réalisateur. Comme acteur, il joue notamment dans L'Odyssée de Charles Lindbergh (1957), aux côtés de James Stewart. Comme réalisateur, il contribue à seulement deux films, l'un d'eux étant l'adaptation au cinéma (coréalisée par William Keighley) de sa pièce Les Verts Pâturages, sortie sous le même titre en 1936, dont il est également scénariste.

À la télévision, Marc Connelly apparaît comme acteur entre 1953 et 1968, dans six séries et quatre téléfilms.

Membre du cercle littéraire Algonquin Round Table dans les années 1920, il est personnifié par Matt Malloy dans le film d'Alan Rudolph Mrs Parker et le Cercle vicieux (1994), consacré à Dorothy Parker, autre membre de ce cercle.

Théâtre (à Broadway)Modifier

Pièces, sauf mention contraire

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

 
Les Verts Pâturages (1936) : Marc Connelly dans la bande-annonce

À la télévisionModifier

Liens externesModifier