Ossie Davis

cinéaste américain
Ossie Davis
Description de l'image Ossiedavis.jpg.
Naissance
Cogdell, Géorgie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 87 ans)
Miami Beach, Floride (États-Unis)
Profession Acteur, producteur, réalisateur, scénariste

Ossie Davis est un acteur, producteur, réalisateur et scénariste américain, né le à Cogdell, en Géorgie, et mort le à Miami Beach, en Floride.

BiographieModifier

Acteur, producteur, réalisateur et dramaturge, il est le fils d'un cheminot. Après ses études collégiales, il se rend à New York en espérant commencer une carrière d'écrivain mais il travaille comme concierge, ouvrier ou commis avant de découvrir le théâtre durant son service militaire lors de la Seconde Guerre mondiale.

Il fait ses débuts à Broadway en 1946, et y joue jusqu'aux années 1950 des seconds rôles, de même qu'il fait quelques apparitions au cinéma, dans des films tels que La Porte s'ouvre de Joseph L. Mankiewicz, 14 heures de Henry Hathaway ou Le Cardinal d'Otto Preminger.

En 1961, il triomphe à Broadway comme auteur et comme star de la pièce Purlie Victorious, et il répète cet exploit avec son adaptation pour le grand écran Gone Are the Days !, deux ans plus tard.

En 1965, dans La Colline des hommes perdus de Sidney Lumet, il est Jacko King, le prisonnier qui se révolte contre le racisme de l'armée dans un camp disciplinaire britannique.

En 1970, il tourne son premier film comme réalisateur, Cotton Comes to Harlem, qui obtient un excellent rendement au box-office.

S'enchainent ensuite les tournages et apparitions dans les longs métrages, mais aussi les séries télévisées.

Il noue notamment un beau lien sur grand écran avec Spike Lee, qui l'invite successivement dans School Daze, Do the Right Thing, Jungle Fever, Malcolm X, Get on the Bus et She Hate Me.

Au total, sa carrière couvre plus de quatre-vingt longs-métrages et fictions cathodiques..

FilmographieModifier

comme acteurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

comme scénaristeModifier

comme réalisateurModifier

comme producteurModifier

AnnexesModifier

DocumentaireModifier

  • 2001 : Apparait dans le documentaire Jazz de Ken Burns

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :