Manggarai (langue)

langue austronésienne parlée en Indonésie

Manggarai
Pays Indonésie
Région Florès
Nombre de locuteurs 500 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mqy
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF mqy

Le manggarai est une langue austronésienne parlée en Indonésie, dans l'ouest de l'île de Florès. La langue appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

ClassificationModifier

Le manggarai est parlé dans un grand nombre de variétés regroupées en cinq ensembles dialectaux. Parmi ceux-ci, le groupe extrême-oriental, parlé dans le nord du centre de l'île, est séparé du reste de l'aire linguistique du manggarai par d'autres langues telles que le keo, le ngadha ou le palu'e.
Le manggarai est classé traditionnellement dans un sous-groupe bima-sumba, créé par J. S. Esser, un employé de l'administration néerlandaise, au début du XXe siècle. Le linguiste Robert Blust[2] conteste l'existence de ce sous-groupe, sur la base d'une comparaison lexicale et phonétique des langues.

PhonologieModifier

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne é [e] e [ə] o [o]
Ouverte a [a]

ConsonnesModifier

Bilabiales Dentales Latérales Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Prén.sou. mp [m͡p] nt [n͡t] ŋk [ŋ͡k]
Prén.son. mb [m͡b] nd [n͡d] ŋg [ŋ͡g]
Fricative s [s] h [h]
Affriquée Sourde c [t͡ʃ]
Sonore j [d͡ʒ]
Prén.sou. nc [n͡tʃ]
Prén.son. nj [n͡ʤ]
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Notes et référencesModifier

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Blust, 2008, p. 46.

SourcesModifier

  • (en) Blust, Robert, Is there a Bima-Sumba Subgroup?, Oceanic Linguistics, 47:1, pp. 45-113, 2008.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier