Ouvrir le menu principal

Mance (Meurthe-et-Moselle)

ancienne commune française du département de Meurthe-et-Moselle
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mance (rivière).

Mance
Mance (Meurthe-et-Moselle)
Église paroissiale Saint-Martin.
Blason de Mance
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Briey
Canton Pays de Briey
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Briey
Commune Val de Briey
Statut commune déléguée
Maire délégué Jean-François Benaud
2017-2020
Code postal 54150
Code commune 54341
Démographie
Population 581 hab. (2014 en diminution de -5.99 % par rapport à 2009)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 10″ nord, 5° 55′ 02″ est
Altitude Min. 208 m
Max. 291 m
Superficie 7,39 km2
Historique
Date de fusion
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 15.svg
Mance

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 15.svg
Mance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Mance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Mance

Mance est depuis le une commune déléguée de Val de Briey et une ancienne commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est[1].

Sommaire

GéographieModifier

Le Woigot prend sa source (en fait une conjonction de sources) près de Landres et Mont-Bonvillers. Après avoir traversé Mance, le Woigot va alimenter le plan d'eau de Briey et se jeter ensuite dans l'Orne à Auboué après un parcours de 21 km. Son principal affluent est le Ruisseau de la Vallée.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Ses origines remontent à plus de deux mille ans, quand des Gaulois Belges Médiomatriques se sont installés sur la rive gauche de l'Alis-Mancia (en celte : la rivière boueuse). Aujourd'hui, cette rivière s'appelle le Woigot. En 1817, Mance de l'ancienne province du Barrois sur le Woigot avait pour annexes les hameaux de la Malmaison et de Magdelaine. À cette époque il y avait 353 habitants répartis dans 83 maisons. Ses habitants sont appelés les Mançois. Mance fut rattaché au département de Meurthe-et-Moselle en 1871. Avant cette date, le village faisait partie de la Moselle.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 16 avril 2014)
Jean-François Benaud    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 581 habitants, en diminution de -5,99 % par rapport à 2009 (Meurthe-et-Moselle : 0,15 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1872
326285325329408404350345319
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
321304297304291276314325326
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
331333289280521417431401625
1990 1999 2007 2011 2014 - - - -
624583618599581----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Maison de manouvrier située 6 rue Paul Barbé, construite fin XVIIIe siècle.
  • Église paroissiale Saint-Martin construite en 1842, en remplacement de l'ancienne église édifiée en 1663 et démolie en 1842.
  • Calvaire situé rue Paul Barbé dans le mur du 14 élevé en 1783 par Jean François Peisant de Murville, porte la date.
  • Calvaire situé rue du Pont,construction : première moitié XIXe siècle, représentant : Christ en croix ; saint Jean ; Vierge ; voile ; tête d'ange.
  • Calvaire, lieu-dit : la Malmaison érigé pour Mangin Niclo et Jenon sa femme en 1585 (porte la date). Croisillon volé en 1963.
  • Presbytère situé au 4 place de l'Église construit au XVIIIe siècle ; porte piétonne XVIIe siècle remployée.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Mance se blasonnent ainsi :

Parti : au premier d'or aux trois pals alésés et fichés de gueules, au second d'azur à la bande ondée d'argent.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier