Mont-Bonvillers

commune française du département de Meurthe-et-Moselle

Mont-Bonvillers
Mont-Bonvillers
Chapelle à Mont-Bonvillers.
Blason de Mont-Bonvillers
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Briey
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Pays-Haut
Maire
Mandat
Robert Clesse
2020-2026
Code postal 54111
Code commune 54084
Démographie
Gentilé Montois, Montoises [1]
Population
municipale
948 hab. (2017 en diminution de 4,72 % par rapport à 2012)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 39″ nord, 5° 50′ 09″ est
Altitude Min. 270 m
Max. 361 m
Superficie 7,44 km2
Élections
Départementales Canton du Pays de Briey
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Mont-Bonvillers
Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle
Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Mont-Bonvillers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mont-Bonvillers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mont-Bonvillers

Mont-Bonvillers est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

GéographieModifier

Communes limitrophes de Mont-Bonvillers
Murville Malavillers
  Anderny
Landres Mairy-Mainville

ToponymieModifier

Anciennes mentions[2] : Bouvillers (1793), Bonviller (1801), Bonvillers-Mont (sans date), Mont-Bonvillers (1952).

HistoireModifier

Villages de l'ancienne province du Barrois. Les chartes d'affranchissement de Mont et de Bonvillers ont été confirmées en 1493. En 1701, ils ne comptaient respectivement que 10 et 14 habitants. En 1844, Mont fut démembré de la commune de Landres, et rattaché à Bonvillers en 1847. En 1877, il n'y avait encore que 240 habitants.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Robert Clesse[3],[4]   Ancien cadre

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2017, la commune comptait 948 habitants[Note 1], en diminution de 4,72 % par rapport à 2012 (Meurthe-et-Moselle : +0,03 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1872
194154168242174176250254240
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
244239221203195170473737429
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
1 3091 9231 5761 4831 6321 7951 0641 2411 081
1990 1999 2004 2009 2014 2017 - - -
1 0109559501 011963948---
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Église paroissiale Saint-Julien à Mont.
 
Église Saint-Étienne-et-Saint-Thibault de Bonvillers.
  • Église paroissiale Saint-Julien-de-Brioude à Mont construite en plusieurs étapes au cours du XIIe siècle, dont il subsiste la tour clocher hors-œuvre en façade et les murs sud et est de la nef et du chœur ; agrandie au XVe siècle par l'adjonction d'un vaisseau au sud et revoûtée, à l'exception du chœur, qui a conservé son voûtement d'origine et des deux premières travées du vaisseau sud qui le seront au XVIe siècle ; les voûtes se sont écroulées lors des bombardements de 1914, 1918 et l'édifice a été restauré en 1946, 1947. L'église est classée monument historique par arrêté du [8].
  • Église Saint-Étienne-et-Saint-Thibault de Bonvillers construite au XIIe siècle dont il subsiste la partie basse de la nef, le chœur et la tour ; élévation occidentale construite au XVe siècle nef exhaussée en 1758, date portée, en même temps que la porte d'entrée et les fenêtres de la nef sont repercées. L'église sauf la sacristie est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du [9].
  • Chapelle à Mont-Bonvillers, située CV O.2, construite en 1814.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason
Blasonnement : parti : au premier d'azur à l'église d’argent ouverte et maçonnée de sable, posée sur un mont de sinople ouvert d'argent, au second mi-parti de gueules à la croix d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier