Man’ouché

galette de la cuisine levantine

Man'ouché
Image illustrative de l’article Man’ouché

Place dans le service Petit déjeuner, déjeuner
Température de service Chaud

La man'ouché (au pluriel, manaïche/mana'iche), est une galette de la cuisine levantine (libanaise, syrienne et jordanienne) composée d'une base semblable au pain arabe, imbibée d'huile d'olive, saupoudrée traditionnellement de zaatar et cuite au four ou sur le saj.

Cuisson d'une man'ouché.
Femme préparant du pain marqouq sur un saj.

DénominationModifier

Le nom man'ouché est une transcription de la prononciation levantine du mot arabe منقوشة (manqūša[1]), signifiant « gravée, sculptée », de la racine ن ق ش (n-q-š). Le pluriel est مناقيش (manāqīš[2]).

OrigineModifier

Ce plat originaire du Levant s'est répandu plus largement au Moyen-Orient[3].

Il est traditionnellement préparé le matin pour le petit déjeuner, en même temps que le pain de la journée[3].

ConsommationModifier

On le mange le plus souvent au petit déjeuner[3].

Similaire à la pizza, on peut le plier en deux, le rouler comme un sandwich ou le couper en parts.

Garnitures classiquesModifier

  • Zaatar (arabe : زعتر, za'tar). La man'ouché za'tar est la forme la plus populaire, la galette est tartinée par un mélange de zaatar et d'huile d'olive avant d'être mise au four. On la mange le plus souvent au petit déjeuner avec du thé, ou après le dîner avec des boissons gazeuses. Souvent, l'acheteur peut apporter sa propre préparation de zaatar car chacun a sa propre recette, à l'instar du curry indien.
  • Fromage (arabe : جبنة, jebne). La man'ouché jebne est consommée comme le man'ouché au zaatar, mais elle est généralement plus chère. Le zaatar est remplacé par du fromage blanc libanais, le akkawi et des graines de sésame.
  • Viande de bœuf. Le laham ba'ajiyn (« pâte à la viande ») est garni d'un mélange de bœuf haché mixé avec des tomates et de l'huile végétale. Il est le plus souvent servi au déjeuner, rarement au petit déjeuner.
  • Kechek. La man'ouché kechek est originaire de la région de la Bekaa. On met du kechek (yogourt fermenté avec du blé concassé) que l'on mélange avec de la tomate et de l'oignon sur le pain avant de le chauffer.

Notes et référencesModifier

  1. Aussi transcrit mankoucheh.
  2. Parfois aussi transcrit manakich, mana'ish, manaïsh.
  3. a b et c (en) Amy Riolo, Arabian Delights: Recipes & Princely Entertaining Ideas from the Arabian Peninsula, Capital Books, (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :