(617) Patrocle

astéroïde troyen de Jupiter
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patrocle (homonymie).
(617) Patrocle
(617) Patroclus
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2455000,5)
Établi sur 1 122 observations couvrant 39571 jours, U = 0
Demi-grand axe (a) 0,7813×109 km
(5,2229 ua)
Périhélie (q) 0,6723×109 km
(4,4942 ua)
Aphélie (Q) 0,8904×109 km
(5,9516 ua)
Excentricité (e) 0,1395
Période de révolution (Prév) 4 359,76 j
(11,94 a)
Inclinaison (i) 22,047°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 44,352°
Argument du périhélie (ω) 307,448°
Anomalie moyenne (M0) 266,049°
Catégorie Troyen de Jupiter
Caractéristiques physiques
Dimensions 140,9 km
Période de rotation (Prot) 4,53 j
(102,8 h)
Classification spectrale P
Magnitude absolue (H) 8,19
Albédo (A) 0,0471

Découverte
Date
Découvert par August Kopff
Désignation 1906 VY

(617) Patrocle (désignation internationale 617 Patroclus) est un astéroïde troyen de Jupiter. Il a été découvert le par August Kopff depuis l'Astronomisches Rechen-Institut de Heidelberg.

Son nom fait référence à Patrocle, le héros de la guerre de Troie. Avant d'être ainsi baptisé, sa désignation provisoire était 1906 VY.

Il est accompagné d'un satellite baptisé Ménétios (officiellement (617) Patrocle I Ménétios). Ce système binaire est une des cibles potentielles du concept de mission spatiale Lucy (sonde spatiale).

CaractéristiquesModifier

Il partage son orbite avec Jupiter autour du Soleil au point de Lagrange L5, c'est-à-dire qu'il est situé à 60° en arrière de Jupiter.

Il mesure 140 km de diamètre.

Sa densité de 0,8 g/cm3, déterminée grâce à l'orbite de son satellite, indique qu'il est composé majoritairement de glace.

SatelliteModifier

Un satellite a été découvert le . Il a été baptisé (617) Patrocle I Ménétios (désignation internationale (617) Patroclus I Menoetius)[1] en référence au père de Patrocle.

Il mesure 113 km de diamètre.

Ils tournent l'un autour de l'autre en 4,28 jours avec un demi-grand axe est de 680 km. Cela fait du système Patrocle/Ménétios un astéroïde binaire.

ExplorationModifier

Il devrait être visité par la sonde Lucy en mars 2033.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier