Luigi Maria Epicoco

Luigi Maria Epicoco [luiɡi maʁia epikɔko][1] Mesagne, () est un prêtre catholique, théologien, philosophe, écrivain, professeur d'université et doyen de faculté italien. Il s'agit d'un personne connue dans le monde catholique au niveau national mais aussi international[2].

Luigi Maria Epicoco
Luigi Maria Epicoco.jpg
Luigi Maria Epicoco (2019)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion

Son activité consiste principalement dans la formation et la prédication en particulier auprès des jeunes, de laïcs et des religieux en Italie, en France[3],[4] et dans d'autres pays étrangers. Il a publié plusieurs livres et articles philosophiques, scientifiques, théologiques et spirituels[5],[6].

Homme de médias, il est très actif sur le web et sur les résaux sociaux[7],[8],[9].

BiographieModifier

Il rentre au petit séminaire à l'âge de 15 ans[10]. En 2004, il obtient un baccalauréat en théologie à l'Université pontificale du Latran et l'année suivante il est diplômé en philosophie à l'Université d'État de Rome[11],[12]. Le , il est ordonné prêtre de l'archidiocèse de L'Aquila par Mgr Giuseppe Molinari[13].

Dans les premières années de son ministère, a été chargé de rétablir la F.U.C.I. (Fédération des Universités Catholiques Italiennes) et l'aumônerie des étudiants de l'Archidiocèse de L'Aquila[14]. Depuis, il continue à s'occuper des jeunes et des étudiants du diocèse de L'Aquila : il est nommé curé de la paroisse universitaire San Giuseppe Artigiano[15], directeur de la résidence universitaire San Carlo Borromeo[5] et accompagnateur spirituel de la Fraternità (un groupe fondé avec des jeunes catholique)[16].

Il survit au séisme de L'Aquila du 6 avril 2009 et soutient la population dans la reconstruction de la ville[14],[17].

Il est nommé professeur de philosophie systématique à l'Istituto Superiore di Scenze Religiose Fides et Ratio de l'Aquila[12]. En 2011 il obtient une licence en théologie morale[12],[18]. Depuis 2014, il enseigne philosophie à l'Université pontificale du Latran[18]. En 2019, il nommé doyen de la faculté Istituto Superiore di Scenze Religiose Fides et Ratio de l'Aquila[19]. Il est aussi directeur de la revue FedeLmente de l'Istituto Superiore di Scenze Religiose Fides et Ratio[20] et des homonymes collections de théologie, philosophie, bible et spiritualité de l'Éditeur Tau[21],[22].

Ses livres publiés en Italie sont traduits en plusieurs langues. Son ouvrage Solo i malati guariscono. L'umano del (non) credente (San Paolo, 2016) a été traduit en espagnol[23], en portugais[24] et en coréen[25]. Son livre le plus célèbre, Sale non miele. Per una fede che brucia (San Paolo, 2017)[26] a été traduit en français[2], en anglais[27], et en portugais[28]. En , le père Luigi Maria Epicoco publie un livre-interview avec le Pape François sur Jean-Paul II[29].

Il est sollicité pour donner des conférences, conduire des exercices spirituels et des retraites spirituelles sur le territoire italien[5]. Le , il fait sa première conférence en France (à Nice)[3],[4]. Dans la même année, le , il est invité à faire une conférence aussi en Croatie[30].

Il est actif dans les médias (en particulier sur YouTube)[31],[32],[9], sur les réseaux sociaux (notamment sur Facebook)[8], et dans les blogs[10],[33]. Son importante activité sur internet, lui a valu le titre de « jeune prêtre multimédia »[34]. De plus, il participe à plusieurs émissions de radio et de télévision. Il intervient régulièrement sur TV2000 et moins fréquemment aussi sur Radio Vatican, Rai Radio 2 et Telepace[7]. En particulier, il est connu pour sa participation au programme Nemo - Nessuno escluso sur Rai 2, le [34],[35],[36].

LivresModifier

Luigi Maria Epicoco a écrit plus d'une vingtaine de livres.

Livres traduits en françaisModifier

  • La foi n'est pas un bonbon au miel. Pour une foi qui brûle (trad. Didier Duverne), Paris, Mame Editions, 2019.

Livres publiés en italien (en ordre chronologique)Modifier

  • Il Dio Salvato. Etty Hillesum tra storia e profezia, Rome, Nuova Itivera, 2006.
  • Vergine Madre figlia del tuo figlio, Ravenne, Itaca editrice, 2006.
  • Jesu dulcis memoria, Ravenne, Itaca editrice, 2007.
  • A. Amato, P. Bignardi, L. M. Epicoco, Futuro presente. Contributi sull'enciclica Spe salvi di Benedetto XVI (dir. L. M. Epicoco), Todi, Tau editrice 2009.
  • L'Immacolata perfezione. Sentieri in preparazione alla festa dell'Immacolata, Todi, Tau editrice, 2010.
  • Io vedo il tuo volto. Arte e liturgia, Todi, Tau editrice, 2011.
  • AA. VV., Ex coelesti virtute. Miscellanea di studi in onore di S. E. Mons. Giuseppe Molinari nel Suo 50º di Sacerdozio (dir. L. M. Epicoco), Todi, Tau editrice, 2012.
  • L. M. Epicoco, A. Sconosciuto, Mater nostra : Maria e Mesagne, Todi, Tau editrice, 2012.
  • Etty Hillesum. Introduzione ad una donna, Todi, Tau editrice, 2013.
  • L. M. Epicoco, P. Marini, Giovanni Paolo II. Ricordi di un papa santo, Todi, Tau editrice, 2014.
  • Qualcuno accenda la luce. Conversazioni sull'Enciclica Lumen Fidei di papa Francesco, Todi, Tau editrice, 2014.
  • Educare è meglio che curare, Todi, Tau editrice, 2015.
  • La misericordia ha un volto. Il Giubileo straordinario della Misericordia secondo papa Francesco, Todi, Tau editrice, 2015.
  • Preghiere di ogni giorno, Todi, Tau editrice, 2015.
  • Nati per amare. I giovani raccontano la famiglia, Rome, Lateran University Press, 2016.
  • Solo i malati guariscono. L'umano del (non) credente, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2016.
  • Educare è meglio che curare, Todi, Tau editrice, 2016.
  • La malattia è un dono di vita. Storia di Teresa Ruocco, Todi, Tau editrice, 2016.
  • La stella, il cammino, il bambino. Il natale del viandante, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2016.
  • Quello che sei per me. Parole sull'intimità, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2017.
  • Amen. La Parola che salva, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2017.
  • Sale non miele. Per una fede che brucia, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2017.
  • Telemaco non si sbagliava. O del perché la giovinezza non è una malattia, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2018.
  • L’amore che decide, Todi, Tau editrice, 2018.
  • Ci hai redenti col tuo sangue. Mese al Preziosissimo Sangue, Todi, Tau editrice, 2019.
  • Marta, Maria e Lazzaro. Tre meditazioni sui legami e l'amicizia, Todi, Tau editrice, 2019.
  • Camminando tra pastori e Re Magi. Trenta piccole meditazioni e un "quaderno" per la riflessione personale: un percorso di preparazione al Natale, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2019.
  • Qualcuno a cui guardare. Per una spiritualità della testimonianza, Rome, Città Nuova, 2019.
  • Pape François, L. M. Epicoco, San Giovanni Paolo Magno, Cinisello Balsamo, San Paolo, 2020.

Livres publiés en d'autres languesModifier

Livres traduits en anglaisModifier

  • Salt, not Honey. For a faith that stings, Melbourne, Coventry Press, 2019.

Livres traduits en coréenModifier

  • 아파하는 나에게 (trad. 이창욱), Gangbuk-gu, P바오로팔, 2019.

Livres traduits en espagnolModifier

  • Las matemáticas de Dios. Qué nos queda cuando lo perdemos todo (trad. L. Carmen Ternero Lorenzo), Madrid, San Pablo, 2018.

Livres traduits en portugais (en ordre chronologique)Modifier

  • Somente os doentes se curam. O lado humano do (não) crente, Apelação, Paulus Editora, 2018.
  • Sal, não mel. Para uma Fé que incendeie, Apelação , Paulus Editora, 2019.

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en français de France retranscrite selon la norme API. Cette prononciation française se rapproche de la prononciation italienne.
  2. a et b Présentation du livre La foi n'est pas un bonbon au miel et de son auteur Luigi Maria Epicoco.
  3. a et b Conférence du père Luigi Maria Epicoco à Nice le 13 novembre 2019.
  4. a et b Vidéo de la conférence du père Luigi Maria Epicoco à Nice, le 13 novembre 2019.
  5. a b et c Fiche de l'auteur Luigi Maria Epicoco sur Edizioni San Paolo.
  6. Fiche de l'auteur Luigi Maria Epicoco sur Tau Editrice.
  7. a et b Don Epicoco : Ce prêtre italien qui « décape » la foi sur Famille Chrétienne.
  8. a et b Page facebook officielle de Luigi Maria Epicoco.
  9. a et b Vidéo en français du père Luigi Maria Epicoco.
  10. a et b Interview de R. Sberna à Luigi Epicoco sur CristianiToday.
  11. Fiche de l'auteur Luigi Maria Epicoco sur itacalibri.it.
  12. a b et c Présentation des professeurs de l'Istituto Superiore di Scienze Religiose Fides et Ratio.
  13. Présentation de Luigi Maria Epicoco sur le site de l'Archidiocèse de L'Aquila.
  14. a et b Article sur Luigi Maria Epicoco dans Casalecchio delle culture.
  15. Présentation des prêtres de la paroisse des étudiants San Giuseppe Artigiano - L'Aquila.
  16. Blog de la Fraternità.
  17. (it) Luigi Maria Epicoco, Solo i malati guariscono, Cinisiello Balsamo, San Paolo, .
  18. a et b Fiche du professeur sur le site de l' Université Pontificale du latran.
  19. ISRR l'Aquila: è don Luigi Maria Epicoco il nuovo preside (ISRR l'Aquila : le père Luigi Maria Epicoco est le nouveau doyen) sur AbruzzoWeb.
  20. Revue FedeLmente.
  21. Collection Fedelmente.
  22. Collection Fedelmente - Spiritualità.
  23. Las matemáticas de Dios publié par San Pablo en 2018.
  24. Somente os doentes se curam publié par Paulus en 2018.
  25. 아파하는 나에게 publié par P바오로팔 en 2019.
  26. Interview à Luigi Maria Epicoco sur le site du Diocèse de Vicence.
  27. Présentation du livre Salt, not honey.
  28. Livre de Luigi Maria Epicoco publiés en portugais par Paulus.
  29. Article de Famille Chrétienne sur le livre-inteview San Giovanni Paolo Magno.
  30. Post de la conférence du père Luigi Maria Epicoco en Croatie.
  31. Chaîne youtube de Luigi Maria Epicoco.
  32. Chaîne youtube avec des nombreuses conférences de Luigi Maria Epicoco.
  33. Orfeo Malato : ancien blog de Luigi Maria Epicoco.
  34. a et b Article sur Luigi Maria Epicoco dans le journal italien Avvenire.
  35. Enregistrement de l'intervention de Luigi Maria Epicoco dans Nemo - Nessuno escluso sur Rai 2.
  36. Il est possible de voir que plusieurs sites web proposent la vidéo ou la transcription de ce qui a été dit par Luigi Maria Epicoco. Cela témoigne, entre autres, de la popularité de son intervention. Ici une petite listes - non exhaustive - de ces sites :

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :