Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Luftflotte 3

unité militaire aérienne allemande
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 3e flotte.

La Luftflotte 3 [1] (3e flotte aérienne) a été l'une des principales divisions de la Luftwaffe allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

Création et différentes dénominationsModifier

Elle a été formée le 1er février 1939 à partir de la Luftwaffengruppenkommando 3 à Berlin et renommée Luftwaffenkommando West le 26 septembre 1944.

Début Fin Nom
Luftkreis-Kommando V
Luftwaffengruppenkommando 3
Luftflotte 3
Luftwaffenkommando West

Zones d'engagementsModifier

  • 1939 : Front de l'Ouest 1939
  • 1940 : France, bataille d'Angleterre, invasion de l'Europe
  • 1941 : France, Hollande et Belgique
  • 1942 : Nord de la France
  • 1943 : Nord de la France
  • 1944 : France

CommandementModifier

Chef d'état-majorModifier

Quartier généralModifier

Le quartier général se déplaçait suivant l'avancement du front.

Début Fin Ville
Munich
Roth, près de Nuremberg
Bad Orb
Paris
Arlon
Mannheim-Sandhofen

Unités subordonnéesModifier

  • Verbindungsstaffel/Luftflotte 3
  • I. Fliegerkorps : Octobre 1939 - 15 mai 1940 / Fin août 1940 - Mai 1941
  • II. Fliegerkorps : 22 septembre 1939 - Juillet 1940 / Décembre 1943 - Août 1944
  • IV. Fliegerkorps : Juillet 1940 - Mai 1941
  • V. Fliegerkorps : Octobre 1939 - Mai 1941
  • VIII. Fliegerkorps : 13 mai 1940 - Fin août 1940
  • IX. Fliegerkorps : Mai 1941 - Septembre 1944
  • X. Fliegerkorps : 1 avril 1944 - 5 septembre 1944
  • II. Jagdkorps : Septembre 1943 - Septembre 1944
  • 2. Flieger-Division : Janvier 1944 - Juillet 1944
  • 5. Flieger-Division : Février 1939 - Octobre 1939
  • 6. Flieger-Division : Février 1939 - Octobre 1939
  • Fliegerführer Atlantik : Mars 1941 - 1 avril 1944
  • Höherer Jagdfliegerführer West : 1942 - Septembre 1943
  • Jagdfliegerführer 2 : Mai 1941 - 1942
  • Jagdfliegerführer 3 : Janvier 1940 - 1942
  • Jagdfliegerführer Süddeutschland : Février 1943 - Mi-1943?
  • Jagdfliegerführer Südfrankreich : Fin 1942 - Septembre 1943
  • Luftgau-Kommando VII : Octobre 1937 - 21 mars 1941
  • Luftgau-Kommando XII : Octobre 1937 - 21 mars 1941 (Flak seulement, le reste le 1er janvier 1943)
  • Luftgau-Kommando XIII : Octobre 1937 - 30 janvier 1941
  • Luftgau-Kommando Belgien-Nordfrankreich : Mai 1941 - Septembre 1944
  • Luftgau-Kommando Holland : Mai 1941 - Janvier 1944
  • Luftgau-Kommando Westfrankreich : Juin 1940 - Septembre 1944
  • Luftgaustab z.b.V. 3 : Avril 1940 - Juin 1940
  • Luftgaustab z.b.V. 16 : Avril 1940 - Juin 1940
  • I. Flakkorps : Octobre 1939 - Septembre 1940
  • II. Flakkorps : Décembre 1940 - Mars 1941?
  • III. Flakkorps : Février 1944 - Septembre 1944
  • Luftnachrichten-Regiment 3
  • Luftnachrichten-Regiment 13
  • Luftnachrichten-Regiment 23
III. FlakkorpsII. FlakkorpsI. Flakkorpsz.b.V.z.b.V.Jagdfliegerführer 3Jagdfliegerführer 2Fliegerführer AtlantikII. JagdkorpsX. Fliegerkorps8th Air Corps (Germany)5th Air Corps (Germany)II. Fliegerkorps1st Air Corps (Germany) 

AbréviationsModifier

  • FAGr = Fernaufklärungsgruppe = Reconnaissance aérienne.
    • Gruppe = équivalent dans la RAF à Group.
  • JG = Jagdgeschwader = Chasseur.
  • KG = Kampfgeschwader = Bombardier.
  • KG zbV = Kampfgeschwader zur besonderen Verwendung = Transport aérien, plus tard TG.
  • NAGr = Nahaufklärungsgruppe = Liaison aérienne.
  • NASt = Nahaufklärungsstaffel = Reconnaissance aérienne.
    • Staffel = équivalent dans la RAF à Squadron.
  • NSGr = Nachtschlachtgruppe = Chasseur-bombardier de nuit.
  • SAGr = Seeaufklärungsgruppe = Patrouille maritime
  • SG = Schlachtgeschwader = Attaque au sol.
  • TG = Transportgeschwader = Transport aérienne.
  • ZG = Zerstörergeschwader = Chasseurs lourds.

Unités sous commandement sur le Front de l'Ouest en France (Juin 1944)Modifier

Reconnaissance stratégiqueModifier

II. Fliegerkorps à ChartresModifier

Fliegerführer WestModifier

Reconnaissance tactiqueModifier
Attaque au solModifier

IX. Fliegerkorps à Beauvais-LilleModifier

Reconnaissance stratégiqueModifier

Bombardiers moyensModifier

JABO (Jagdbomber)Modifier

X. Fliegerkorps à AngersModifier

Opérations spéciales ou longues distancesModifier

Stratégique/Reconnaissance Maritime (Très longue distance)Modifier

Bombardiers lourds - Support maritimesModifier

2. Flieger-Division à MontfrinModifier

Stratégique/Tactique/Reconnaissance Maritime (courte et moyenne distance)Modifier

Bombardiers moyensModifier

II. Jagdkorps à GouvieuxModifier

4. Jagd-Division (4e division de chasse aérienne) à MetzModifier

Rattachée au II. Jagdkorps, la 4. Jagd-Division, commandée par le colonel Carl Vieck (oct. 1943 – sept.1944 ) fut formée le 15 septembre 1943 à Metz (Frescaty) à partir de la 3. Jagd-Division, avant d'être dissoute le 8 septembre 1944 au début de la bataille de Metz.

Jagdabschnittführer 4 à Saint-Pol-BriasModifier

ChassesModifier
Chasses de nuitModifier

5. Jagd-Division (5e Division de chasse) à Jouy-en-JosasModifier

Jagdabschnittführer 5 à BernayModifier

ChassesModifier
Chasses de nuitModifier

Jagdabschnittführer Bretagne à BrestModifier

ChassesModifier

Jagdabschnittführer Südfrankreich à AixModifier

ChassesModifier

Jagdlehrer-Gr BordeauxModifier

Jagdabschnittführer Bordeaux à Bordeaux-MérignacModifier

Zerstörer (Chasseurs lourds)Modifier

Unité de frappe spéciale de la LuftwaffeModifier

C'est une section de la Luftwaffe chargée de la gestion de l'équipement de pointe

  • Fieseler Fi 103 (V-1)
  • Messerschmitt Me 262 A
  • Arado Ar 234 B;

Ils ont également utilisé l'avion d'attaque spécial Junkers "Mistel 1".

Ils ont été vus sur des bases en France et en régions néerlandaises.

Jet Bombardiers/Jet Chasseurs-bombardiersModifier

Section spécial MistelModifier

Bombardiers avec lanceurs V-1Modifier

Unités de rampes fixes/ mobiles Luftwaffe V-1Modifier

Ces unités opéraient près de Calais en (France), et en Belgique et Hollande.

  • Untergruppenbezeichnung FZG (Flakzielgerät) 76 (aussi connu comme 5. Flak-Division (W), plus tard comme Armeekorps zur Vergeltung)
  • I./155 Artillerie Abt (W)
  • II./155 Artillerie-Abt (W)
  • III./155 Artillerie-Abt (W)

Unités de transport spécial Luftwaffe (1944-45)Modifier

Ces unités sont basées à Mühldorf en Bavière, et composé d'hélicoptères :

pour les opérations dans les zones Ouest et front de l'Est, avec des terrains d'aviation en France (Ouest) et la Prusse Orientale (Est), pour la réalisation des liaisons spéciales, transport personnel, sauvetage des blessés, et, de patrouille aérienne et d'autres missions similaires dans les derniers jours de la guerre.

  • Transportstaffeln 40 (Zone Ouest)

Sections de rampes mobiles Wehrmacht/Luftwaffe V-2Modifier

Division zur Vergeltung (Div.z.V.)Modifier

Cette unité spéciale a été menée par la Wehrmacht et des commandants SS, en collaboration avec le personnel de la Luftwaffe et ses installations. Ils opéraient en France, en Belgique et en Hollande.

"Div.z.V." NordgruppeModifier

  • 444° Artillerie-Abt
  • 485° Artillerie- Abt (aussi connu comme Artillerie Regiment z. V. 902)
  • 2°./485° Artillerie-Abt

"Div.z.V." SüdgruppeModifier

  • 500° Waffen SS Artillerie-Abt (aussi connu comme 500° SS Werfer Abt.)
  • 836° Artillerie-Abt (aussi connu comme Artillerie Regiment zur Vergeltung 901)

Unités de rampe mobile Wehrmacht V-4 "Rheinbote"Modifier

  • I./709 Artillerie Abt

Groupe d'artillerie Wehrmacht V-3Modifier

  • 705° Artillerie Abt.

RéférencesModifier

Notes
  1. Pour une explication de la signification des désignations des unités de la Luftwaffe, voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945)
Références
Sources