Ouvrir le menu principal

Louis Turreau

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turreau.
Louis Turreau
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
ConiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis Turreau-Linières dit Louis Turreau (né le à Évreux (Eure, France) et décédé le à Coni, en Italie). C'est un cousin de Louis-Marie Turreau, général révolutionnaire qui commanda les colonnes infernales lors de la guerre de Vendée.

BiographieModifier

Après avoir été soldat pendant quelques années, il acheta son congé et épousa une riche veuve en août 1789. Aussitôt après commence sa carrière révolutionnaire. Administrateur de l'Yonne, son département d'adoption, il fut d'abord, député suppléant à l'Assemblée législative (où il ne siégea pas), puis député titulaire à la Convention. Il fut un représentant en mission très énergique et devint, après la chute de Maximilien de Robespierre (9 thermidor an II -27 juillet 1794), un thermidorien non moins zélé. N'ayant pas été réélu à la nouvelle législature, il occupa différentes fonctions dans l'administration militaire. On a prétendu qu'il a fini ses jours assassiné par un mari jaloux.

Pendant la guerre de Vendée, avec les représentants du gouvernement Pierre-Louis Prieur et Pierre Bourbotte, il fit exécuter, malgré la protestation du général Haxo, une garnison de 1 800 personnes, dont le général vendéen Maurice d'Elbée (qui avait quelque temps plus tôt gracié 400 prisonniers républicains), après la bataille de Noirmoutier le 3 janvier 1794. Les troupes vendéennes s'étaient pourtant rendues sous promesse d'avoir la vie sauve par Haxo, considéré comme un officier loyal, qui avait déclaré : « Je commande des Français contre des Français insurgés et puisque je peux épargner le sang des uns et des autres, je vous déclare que je promets la vie sauve aux Royalistes qui se rendront ».

Voir aussiModifier