Louis Aubanel

officier militaire, écrivain et magistrat français

Louis Aubanel (1759-1842) est un officier militaire, magistrat et écrivain français. Ce dernier a la particularité d'être bilingue français/occitan et d'écrire dans les deux langues.

Louis Aubanel
Image dans Infobox.
Fonction
Juge de paix (en)
Canton de Nîmes-1
-
Étienne Renouard (d)
Jean Cassagnes (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
NîmesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine

BiographieModifier

Né le à Nîmes, Louis Aubanel[1].

Membre de l'Académie du Gard de 1801 à 1831, il est d'abord capitaine d'état major[1]. De 1816 à 1828, il est juge de paix du canton de Nîmes-1[2].

Outre une étude sur Fabre d'Olivet, il publie dans Dominique et La cigala d'or (en occitan)[1]. Partisan du parler nîmois, il a laissé des inédits (une étude sur Pétrarque et un dictionnaire occitan-français)[1].

Il meurt à Nîmes le [1].

RéférencesModifier

OuvragesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • « Aubanel (Louis) », dans Ivan Gaussen (préf. André Chamson), Poètes et prosateurs du Gard en langue d'oc : depuis les troubadours jusqu'à nos jours, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Amis de la langue d'oc », (notice BnF no FRBNF33021783), p. 43.

Liens externesModifier