Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Famille de Laage.
Lou de Laâge
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Lou de Laâge de Meux
Naissance (29 ans)
Bordeaux (Gironde, France)
Nationalité Drapeau de France Française
Profession Actrice
Films notables J'aime regarder les filles
Jappeloup
Respire
Les Innocentes

Lou de Laâge, née le à Bordeaux[1], est une actrice française.

Sommaire

BiographieModifier

Née d'un père journaliste à Sud Ouest (1958-2018) et d'une mère peintre, elle passe sa jeunesse entre Bordeaux et Montendre (Charente-Maritime). Après un bac littéraire, elle intègre l'école de théâtre parisienne Claude Mathieu pour devenir actrice[1].

Elle fait ses débuts au cinéma en 2011 dans la comédie J'aime regarder les filles. Elle joue la jeune fille dont le héros, incarné par Pierre Niney, tombe amoureux. La même année, elle est la tête d'affiche du film à petit budget, Nino (une adolescence imaginaire de Nino Ferrer), écrit et réalisé par Thomas Bardinet.

En 2013, elle fait partie de la distribution de projets exposés immédiatement : le drame hippique Jappeloup, réalisé par Christian Duguay, écrit et interprété par Guillaume Canet. Elle y a aussi pour partenaires Marina Hands et Daniel Auteuil. Sa performance lui vaut le César 2014 du meilleur espoir féminin. Elle fait aussi partie du casting choral de la comédie dramatique Des gens qui s'embrassent, réalisée par Danièle Thompson.

 
L'actrice aux Césars 2014, où elle est nommée pour Jappeloup.

En 2014, elle partage l'affiche du drame intimiste Respire, second long-métrage de Mélanie Laurent, avec Joséphine Japy. Cette fois, elle est nommée au César 2015 du meilleur espoir féminin.

En 2015, elle s'investit dans deux projets franco-italiens : elle partage l'affiche du drame indépendant Le Tournoi avec Michelangelo Passaniti, puis seconde Juliette Binoche, actrice principale de L'Attente, co-écrit et réalisé par Piero Messina.

L'année suivante, elle incarne l'héroïne du drame historique Les Innocentes, réalisé par Anne Fontaine. Elle remporte cette fois le Prix Romy-Schneider 2016. Elle reste dans le registre historique pour le drame portugais Le Cahier noir, réalisé par Valeria Sarmiento.

L'année 2019 est marquée par la sortie de la satire Blanche comme neige, nouveau projet d'Anne Fontaine. Elle y a pour principale partenaire Isabelle Huppert.

En juin de la même année elle fait partie du jury de Sandrine Bonnaire lors du 33e Festival du film de Cabourg.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Courts métragesModifier

ThéâtreModifier

PublicitéModifier

Distinction et nominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Quentin Descamps, « Lou de Laâge, pulpeuse fiction » sur Libération, 27 avril 2015
  2. « Mais qui est Lou de Laâge ? (Les Innocentes) », Télé-Loisirs,‎ (lire en ligne, consulté le 1er février 2018)
  3. « Givenchy a choisi Lou de Laâge comme nouvelle égérie de ses parfums Irrésistible », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le 1er février 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :