Ouvrir le menu principal

Lomekwi 3
Lomekwi 3
Lomekwi est situé près de la berge occidentale du lac Turkana (en vert sur cette image satellite).
Localisation
Pays Drapeau du Kenya Kenya
Coordonnées 3° 54′ 39″ nord, 35° 51′ 01″ est

Géolocalisation sur la carte : Kenya

(Voir situation sur carte : Kenya)
Lomekwi 3
Lomekwi 3

Lomekwi 3 est un site archéologique de la région du lac Turkana au Nord du Kenya. Il a livré des objets de pierre taillée datant de 3,3 millions d'années, soit les plus anciens outils préhistoriques connus en 2015. Cette découverte remet en question l'idée communément admise jusqu'alors selon laquelle l'apparition des outils de pierre serait liée à l'émergence du genre Homo ainsi qu'à des changements climatiques. Le nom de Lomekwien a été proposé pour désigner cette industrie lithique très ancienne, antérieure de près de 700 000 ans à l'Oldowayen et d'environ un demi-million d'années au plus ancien fossile - un demi-corps mandibulaire LD 350-1, 2,75- 2,8 millions d'années) dont l'anatomie partage des caractères communs avec l'Australopithèque et le genre Homo, documentés peu auparavant[1],[2],[3].

Sommaire

Principales découvertesModifier

Découvert en 2011, Lomekwi 3 a été fouillé en 2012. Il se situe à proximité du lieu de découverte du paratype de Kenyanthropus platyops (KNM-WT 38350). Il a livré 149 objets de pierre taillée ainsi que des ossements fossiles (éléphant, hippopotame, crocodile, alcélaphiné, félidé). Les principales roches utilisées sont le basalte et la phonolite, disponibles localement. Des blocs de grandes dimensions semblent avoir été sélectionnés. Les débitages d'éclats sont généralement unipolaires et unifaciaux. Les méthodes de taille utilisées impliquent la percussion sur enclume et sur percuteur dormant[1],[2].

La datation du site repose sur des corrélations stratigraphiques avec la formation de Nachukui contenant des tufs volcaniques ayant fait l'objet de datations absolues, des données magnétostratigraphiques ainsi que des estimations des taux de sédimentation. Lors de son occupation, l'environnement du site était boisé d'arbustes et de buissons[1],[2].

RéférencesModifier

  1. a b et c S. Harmand, J.E. Lewis, C.S. Feibel, C.J. Lepre, S. Prat, A. Lenoble, X. Boës, R.L. Quinn, M. Brenet, A. Arroyo, N. Taylor, S. Clément, G. Daver, J.-Ph. Brugal, L. Leakey, R.A. Mortlock, J.D. Wright, S. Lokorodi, Ch. Kirwa, D.V. Kent et H. Roche (2015) - « 3.3-million-year-old stone tools from Lomekwi 3, West Turkana, Kenya », Nature, vol. 521, pp. 310-315. ((en) résumé, informations supplémentaires en ligne).
  2. a b et c François Savatier, « Des outils de pierre plus vieux que l'humanité! », Pour la Science.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Kate Wong, « Les premiers tailleurs de pierre n'étaient pas des humains », Pour la Science, no 478,‎

Articles connexesModifier

Liens externesModifier