Liste des cordophones dans le système Hornbostel-Sachs

page de liste de Wikipédia

Cet article traite de la catégorie des cordophones dans le système Hornbostel-Sachs. Conçu par Erich von Hornbostel et Curt Sachs en 1914[1], ce système permet une classification des instruments de musique[2].

Les cordophones forment la troisième grande catégorie de la classification Hornbostel-Sachs. Dans un cordophone, le son est produit par la vibration d'une ou plusieurs cordes, tendues entre deux points. Ce groupe comprend tous les instruments appelés instruments à cordes dans la culture occidentale, ainsi que certains claviers comme les pianos et les clavecins.

Cordophones (3)Modifier

Cordophones simples ou cithares (31)Modifier

Ces instruments sont essentiellement composés d'une ou plusieurs cordes et d'un support. Ils peuvent comporter un résonateur, mais l'enlever ne rend pas l'instrument injouable (même si le son produit peut alors être différent). Ils incluent le piano, les différents types de cithares (koto, etc.) et les arcs musicaux.

Cithares barre (311)Modifier

 
Homme obu jouant d'un arc musical, Nigeria.

Le support à la forme d'une barre.

  • 311.1 : arcs musicaux, le support est flexible (et courbe)
    • 311.11 : arcs musicaux idiocordes, la corde est coupée dans l'écorce de la barre, restant attachée aux extrémités
      • 311.111 : Mono-idiocordes, une seule corde
      • 311.112 : Poly-idiocordes, plusieurs cordes
    • 311.12 : arcs musicaux hétérocordes, la corde est faite d'un matériau différent du support
      • 311.121 : mono-hétérocordes, une seule corde
        • 311.121.1 : sans résonateur.
          • 311.121.11 : sans anneau d'accord
          • 311.121.12 : avec anneau d'accord
        • 311.121.2 : avec résonateur.
          • 311.121.21 : avec résonateur indépendent
          • 311.121.22 : avec résonateur attaché.
            • 311.121.221 : sans anneau d'accord
            • 311.121.222 : avec anneau d'accord
      • 311.122 : poly-hétérocordes, plusieurs cordes
        • 311.122.1 : sans anneau d'accord
        • 311.122.2 : avec anneau d'accord
  • 311.2 : cithares bâtons, avec support rigide
    • Enzenze (Ouganda)
    • Mvett (Gabon, Cameroun, Guinée)
    • Sadev (Cambodge)
    • 311.21 : arcs/bâtons musicaux, le support a une extrémité rigide et l'autre flexible
    • 311.22 : cithares bâtons proprement dites
      • 311.221 : avec une gourde résonateur
      • 311.222 : avec plusieurs gourdes résonateurs

Cithares tube (312)Modifier

 
Joueurs de valiha des Philippines et de Madagascar.

Le support à une forme convexe.

  • 312.1 : cithares tube proprement dites, le support est un tube complet
    • Valiha (Madagascar)
    • 312.11 : idiocordes
    • 312.12 : hétérocordes
      • 312.121 : sans résonateur supplémentaire
      • 312.122 : avec résonateur supplémentaire
  • 312.2 : cithares demi-tube, les cordes sont tendues le long de la surface convexe d'une gouttière
    • 312.21 : idiocordes
    • 312.22 : hétérocordes

Cithares radeau (313)Modifier

Le support est constitué de baguettes liées comme un radeau.

  • 313.1 : idiocordes
  • 313.2 : hétérocordes

Cithares planche (314)Modifier

 
Piano droit, 314.122-4-8.

Le support est une planche.

  • 314.2 : variantes
    • 314.21 : cithares en terre, le sol est le support des cordes
    • 314.22 : cithares-harpes

Cithares en creux (315)Modifier

Les cordes sont tendues en travers d'un creux

  • 315.1 : sans résonateur.
  • 315.2 : avec résonateur.

Cithare cadre (316)Modifier

Les cordes sont tendues en travers d'un cadre ouvert.

  • 316.1 : sans résonateur.
  • 316.2 : avec résonateur.

Cordophones composites (32)Modifier

Instruments acoustiques et électro-acoustiques dont le résonateur est une partie intégrante, et cordophones électriques à corps solide. Cette catégorie comprend la plupart des instruments à cordes occidentaux, dont les luths comme les violons et les guitares, et les harpes.

Luths (321)Modifier

 
Bouzouki, 321.321.

Le plan des cordes est parallèle à la surface du résonateur.

  • 321.1 : luths arcs, chaque corde possède son propre support flexible
  • 321.2 : luths à jougs ou lyres, les cordes sont attachées à un joug situé dans le même plan que la table d'harmonie et constitué de deux bras et d'une barre transversale
    • 321.21 : sphériques
    • 321.22 : en forme de boîte

Harpes (322)Modifier

 
Harpe à pédales, 322.222.

Le plan des cordes est perpendiculaire à la surface du résonateur.

  • 322.1 : harpes ouvertes, sans colonne
    • 322.11 : harpes arquées
    • 322.12 : harpes angulaires
  • 322.2 : harpes à cadre, avec colonne
    • 322.21 : sans dispositif d'accordage
      • 322.211 : diatoniques
      • 322.212 : chromatiques
        • 322.212.1 : avec toutes les cordes dans un plan
        • 322.212.2 : avec les cordes dans deux plans se croisant
    • 322.22 : avec dispositif d'accordage
      • 322.221 : à dispositif manuel
      • 322.222 : à pédale

Harpes-luths (323)Modifier

Le plan des cordes forme un angle droit avec la table d'harmonie.

Suffixes additionnelsModifier

Les instruments peuvent comporter un suffixe, suivant la façon dont la vibration des cordes est provoquée.

  • 4 : marteaux
  • 5 : mains ou doigts nus
  • 7 : frottement
    • 71 : archet
    • 72 : roue
    • 73 : ruban
  • 9 : mouvement mécanique

AnnexesModifier

Liens internesModifier

RéférencesModifier

  1. (de) Erich von Hornbostel et Curt Sachs, « Systematik der Musikinstrumente », Zeitschrift für Ethnologie, vol. 46,‎ , p. 553-590 (lire en ligne)
  2. (en) « SVH Classification », Wesleyan University