Pipa (instrument)

instrument de musique à cordes pincées chinois

Pipa (instrument)
Image illustrative de l’article Pipa (instrument)
Pipa de la dynastie Qing, plus proche du oud

Classification Instrument à cordes
Famille Instrument à cordes pincées
Instruments voisins Biwa

Le pípa (chinois : 琵琶 ; pinyin : pípa) est un instrument de musique à cordes pincées traditionnel chinois de la famille du luth. Cet instrument apparaît pour la première fois dans des textes datant du IIe siècle av. J.-C. La forme dérivée japonaise s'appelle le biwa.

Le bibacier (arbre à biba), également appelé néflier du Japon en Occident, tire son nom du chinois pípá guǒ 琵琶果, signifiant fruit [en forme de] pípá (琵琶). La graphie chinoise de l'arbre a ensuite changé tout en remplaçant la clé des deux pièces de jades utilisé pour les instruments à cordes (珏) par celle du bois destiné aux arbres (木) la prononciation de l'instrument y est conservée ; pípá 枇杷.

DescriptionModifier

C'est un instrument à quatre cordes (originellement en soie, actuellement généralement en métal) dont la caisse taillée dans un bloc monoxyle de bois dur est en forme de poire aplatie, portant souvent gravés dans le dos, des bas-reliefs, ou des incrustations de nacre. Son manche très court se termine par un chevillier courbé. Il compte 30 frettes qui couvrent une partie de la table d'harmonie et offrent ainsi une grande étendue.

JeuModifier

Depuis la dynastie des Tang (618-907), le pípa a gardé sa popularité en tant qu'instrument soliste et de musique d'ensemble. La technique de jeu est caractérisée par une grande dextérité permettant des effets virtuoses à caractère descriptif. On combine les trémolos obtenus par roulement des cinq doigts, les pizzicatos, le jeu des harmoniques, les bruits...

L'accord de base est La-Mi-Ré-La. La notation pour le pipa combine des symboles pour diapason (système gongche (Kung-ch'e)) avec des signes abrégés pour des techniques de doigts particulières.

Tai chi chuanModifier

Jouer du pipa est un mouvement de la forme Yang du Tai chi chuan, dont le geste s'apparente à la posture du musicien[1]. Il apparaît à deux reprises dans la première partie de la forme (la Terre)[2].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

  • Liu Tianhua, un compositeur pour cet instrument
  • Liu Fang, joueuse de pipa de réputation internationale
  • Zhao Cong, joueuse de pipa connue à l'international
  • Liu Dehai, joueur de pipa de réputation internationale

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Xiao Long, « JOUER DU PIPA? », sur blogdexiaolong.com, TAI JI QUAN et QI GONG: LE BLOG de XIAO LONG, (consulté le 5 septembre 2020).
  2. « Taijiquan »