Ouvrir le menu principal

Le hammered dulcimer est un instrument de musique à cordes frappées, à distinguer du dulcimer des Appalaches, qui est un instrument à cordes pincées, cousin de l’épinette des Vosges.

Issu du santûr perse, ayant transité en Europe sous le nom de hackbrett, cymbalum, salterio et tympanon, le dulcimer est mentionné pour la première fois en Angleterre au XVe siècle ; le mot prend son origine dans le mot doulcemelle, instrument français similaire du Moyen Âge. L’appellation hammered dulcimer ne lui a été donnée qu'au XIXe siècle, pour le distinguer du dulcimer. Il s’est répandu en Irlande et aux États-unis dès cette époque, et plus récemment en Australie.

Hammered dulcimer.

FactureModifier

De taille similaire au cymbalum (100 cm × 40 cm × 8 cm), typiquement bâti sur une caisse de résonance trapézoïdale en bois d’érable, de noyer ou de cerisier, il comporte deux séries d’une quinzaine de chevalets inamovibles supportant 90 à 120 cordes en métal fixées de chaque côté (comme le santûr) et tendues par-dessus la table d’harmonie.

Il a deux grandes ouïes ou rosaces recouvertes de rosaces sur la table d’harmonie.

On trouve des hammered dulcimers de différentes tailles et formes.

JeuModifier

Il se joue autant assis que debout, posé sur un support.

Ses cordes sont frappées par deux marteaux (parfois quatre) en bois tenus souplement entre le pouce et l’index. Les vibrations résonnent au travers de toute la table d’harmonie, le son est percussif, brillant.

L’accord est chromatique en général, mais des spécimens diatoniques existent. Il est utilisé dans la musique folk ou traditionnelle.

Il y a un "Hammered Dulcimer Festival" à Cork (Irlande), chaque année.

MusiciensModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :