Pantaléon (instrument)

Le pantaléon ou pantalon est un instrument de musique inspiré du tympanon inventé par le violoniste Pantaléon Hebenstreit au début du XVIIIe siècle. C'est Louis XIV qui décida, après un concert donné par Hebenstreit à Versailles, de donner à cet instrument le prénom de son inventeur, qui effectuait alors de nombreuses tournées dans toute l'Europe.

Un pantaléon.

Dans son Dialogue sur la musique des anciens (1725), l'abbé François de Châteauneuf le décrit ainsi :

« C'était une espèce de Tympanum, composé de plus de deux cents cordes tendues par quantité de chevalets sur une planche de bois ordinaire, longue de six pieds, épaisse d'un pouce et sans aucune concavité. Mais ce qu'on y remarquait de plus singulier (parce qu'on l'avait inutilement tenté jusqu'ici), c'est qu'au lieu de cordes de clavecin (qui se sentent toujours de l'aigreur de leur matière) c'étaient des cordes de luth. On admira longtemps la nouveauté de cet instrument, sans concevoir quel son pouvaient produire deux bâtons très légers en frappant sur des cordes de cette espèce[1]. »

Hebenstreit fit une carrière prestigieuse avec son instrument, notamment auprès de l'Électeur de Saxe, roi de Pologne. Deux de ses élèves, nommés Bender et Gebel, perpétuèrent la tradition, mais l'instrument tomba ensuite dans l'oubli.

RéférencesModifier

BibliographieModifier

Voir aussiModifier