Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour le film, voir Les Pieds nickelés (film).

Les Pieds nickelés
Série
Auteur Louis Forton
Dessin Louis Forton
Genre(s) Humour
Aventure

Personnages principaux Croquignol
Filochard
Ribouldingue

Pays Drapeau de la France France
Langue originale française
Éditeur Société parisienne d'édition
Première publication

Prépublication L'Épatant
Première de couverture des Pieds nickelés en Amérique.
De gauche à droite : Filochard, Ribouldingue et Croquignol.

Les Pieds nickelés est une série de bande dessinée créée par Louis Forton, publiée pour la première fois le [1] dans la revue L'Épatant, éditée par les éditions Offenstadt, fondées par les frères du même nom.

L'expression « pieds nickelés » signifie « ceux qui ne sont pas portés sur le travail ». Elle vient soit du fait que les pieds en nickel sont trop précieux pour servir à marcher ou travailler, soit de « pieds niclés », pieds atteints de rachitisme ne permettant donc pas un travail soutenu. D'après Jean Tulard, l'expression provient d'une pièce de Tristan Bernard[2].

Sommaire

HistoireModifier

L'histoire met en scène trois personnages principaux, Croquignol, Filochard et Ribouldingue, trois petits filous, à la fois escrocs, hâbleurs et indolents.

Selon la volonté des éditeurs, Les Pieds nickelés est d’abord une bande dessinée dans la tradition « française » : du texte typographié raconte l’histoire sous chaque dessin. Louis Forton doit se battre pour obtenir de faire une bande dessinée plus dynamique, comme les bandes dessinées américaines où les personnages s’expriment par des « bulles ».

Au début de leur « carrière », les Pieds nickelés se heurtent sans cesse aux forces de l'ordre dans des aventures où ils ont rarement le dessus. Peu à peu, la bande dessinée rencontrant un succès grandissant, les Pieds nickelés prennent de l’envergure et de l’audace. Ils se frottent désormais aux grands de leur époque, le président de la République, le roi d’Angleterre et le Kaiser.

Avec la Première Guerre mondiale, la personnalité des Pieds nickelés prend encore un nouveau tour. Ils incarneront désormais les valeurs populaires françaises d’ingéniosité et de débrouillardise connues sous le nom de « système D ». Opérant derrière les lignes ennemies sous de multiples couvertures, ils roulent sans cesse les « boches », dépeints comme de gros lourdauds sans aucune finesse et faciles à berner.

Louis Forton a continué à dessiner les Pieds nickelés jusqu’à sa mort en 1934, date après laquelle la série sera reprise par Aristide Perré puis Albert Badert. Il faudra néanmoins attendre sa reprise par Pellos en 1948 pour que les Pieds nickelés renouent avec le succès. Les auteurs successifs des Pieds nickelés sont la raison pour laquelle au fil des BD le physique des personnages a changé et évolué.

DérivésModifier

Dans l'argot du début XXe siècle, « avoir les pieds nickelés » signifiait être paresseux et désigna nos trois escrocs à la petite semaine. L'expression populaire s'est amplifiée et désigne au XXIe siècle des personnages peu recommandables, comploteurs, filous, à la fois malhonnêtes et manquant de sérieux. Cette expression a été par exemple employée par les médias lors de l'affaire Clearstream où elle fut abondamment utilisée pour désigner les différents protagonistes. Il en fut de même lors de l'opération de l'« Arche de Zoé ».

Les Pieds nickelés magazine est également un magazine qui a vu débuter le dessinateur Régis Loisel en 1972.

En 2011, sous les traits du dessinateur Luz, le personnage borgne de Filochard perd son bandeau au profit de lunettes de soleil modulables.

Chronologie des auteursModifier

La série naît sous la plume de Louis Forton, éditée chez Offenstadt. Elle est brièvement reprise à la mort de ce dernier. La série s'interrompt lors de l'Occupation.

À la Libération, l'éditeur Société parisienne d'édition relance la série. Après la réédition reformatée des tomes de Forton, René Pellos (1900-1998) devient, en 1948, le nouvel auteur officiel des Pieds nickelés jusqu'à sa retraite en 1981. L'éditeur confie alors la suite de leurs aventures à plusieurs équipes de dessinateurs et scénaristes. Le succès s'estompant, la longue série se termine en 1988.

  • René Pellos (1948-1981) et Roland de Montaubert (principal scénariste durant la période Pellos) ;
  • Pierre Lacroix (1953-1954) qui remplace Pellos le temps de trois albums : Les Pieds nickelés industriels, Le trésor des Pieds nickelés et Le Rêve des Pieds nickelés ;
  • Jacarbo (1982-1983) et Serge Saint-Michel ;
  • Jicka (1984-1988) ;
  • Laval, Claderes, Gen-Clo (1988).

À partir de 1991 de « Nouveaux Pieds nickelés » reprennent de Nouvelles Aventures avec plusieurs autres éditeurs.

  • Jihel pour des planches d'hommage tirées à part en sérigraphie pour le support carte postale.
  • J. P. Tiberi (scénario) et Bévé (dessin), aux éditions Regard
  • François Coupez et Eric Sassi (2012) (édition Le Club des Pieds Nickelés)

Principaux personnagesModifier

Les trois protagonistes principaux ont évolué avec le temps, les scénaristes, et les dessinateurs. Sous le crayon de Louis Forton, tous trois sont de la même taille.
Croquignol est aussi le meneur de la bande. À l'époque de Pellos, chacun des personnages prend sa silhouette, en accord avec sa propre personnalité :

  • Ribouldingue devient le gros barbu sympathique
  • Filochard est le petit borgne, au caractère sanguin, qui possède une force herculéenne quand il est en colère
  • Croquignol est, pour sa part, grand et assez fin et tête pensante de l'équipe.

Bien qu'ils se déguisent régulièrement, ils ont aussi la même tenue vestimentaire récurrente :

  • Croquignol porte le monocle, un petit chapeau, une veste, et un nœud papillon ;
  • Ribouldingue porte la casquette verte, assortie au chandail vert, et un foulard rouge autour du cou.
  • Filochard porte le béret, un col roulé rouge et une veste noire.

Parmi les personnages récurrents de la série, on croise dans quelques épisodes :

  • Manounou, l'épouse africaine de Ribouldingue, complice des différents larcins de son légitime et de ses acolytes.

On retrouve aussi, parmi les adversaires traditionnels :

  • le commissaire Croquenot
  • l'inspecteur Duflair
  • Fantômard
  • la Clique (autrefois un allié des Pieds nickelés, puis le complice de Fantômard)
  • les Cagoulards (sbires de Fantômard)

Du reste, la route des Pieds nickelés croise généralement des riches, des bourgeois, des paysans, qui se distinguent par leur bêtise et leur naïveté, faisant d'eux les proies privilégiées des Pieds nickelés. Les représentants des forces publiques sont aussi parmi les personnages réguliers, comptant dans la série des adversaires des trois compères.

GalerieModifier

Bibliographie des Pieds nickelés[3]Modifier

Société Parisienne d'Édition : albums parus avant-guerre (1929-1940)Modifier

  1. Les Pieds nickelés se débrouillent, 1929 (Louis Forton)
  2. Toujours de nouveaux exploits, 1929 (Louis Forton)
  3. Ollé ! Ollé ! Soyons gais !, 1929 (Louis Forton)
  4. Sur les bords de la Riviera, 1929 (Louis Forton)
  5. Encore d'extraordinaires équipées, 1930 (Louis Forton)
  6. L'Audace des Pieds nickelés,1930 (Louis Forton)
  7. Les Pieds nickelés en Amérique, 1933 (Louis Forton)
  8. Attractions sensationnelles, 1933 (Louis Forton)
  9. Les Pieds nickelés ont le filon, 1933 (Louis Forton)
  10. La vie est belle, 1933 (Louis Forton)
  11. Faut pas s'en faire, 1935 (Louis Forton)
  12. Dans le maquis 1935 (Louis Forton / Aristide Perré)
  13. Les Pieds nickelés ont la guigne !, 1936 (Aristide Perré)
  14. Les Pieds nickelés chez les gangsters, 1936 (Aristide Perré)
  15. Les Pieds nickelés s'évadent, 1937 (Aristide Perré)
  16. Les Pieds nickelés rois du caoutchouc, 1938 (Aristide Perré)
  17. Les Pieds nickelés sous les eaux, 1938 (Aristide Perré)
  18. Les Pieds nickelés radio-reporters, 1939 (Aristide Perré)
  19. Les Pieds nickelés princes d'Orient, 1940 (Albert-Georges Badert)

Société Parisienne d'Édition (puis publications Georges Ventillard) : albums parus après-guerre (1946-1988)Modifier

(Ces albums sont publiés dans la collection « Les Beaux Albums de la jeunesse joyeuse »)

  1. Les Pieds nickelés se débrouillent, 1946 (Louis Forton)
  2. Des exploits formidables (Louis Forton)
  3. Ollé ! Ollé ! Soyons gais ! (Louis Forton)
  4. Sur les bords de la Riviera (Louis Forton)
  5. Encore d'extraordinaires équipées (Louis Forton)
  6. L'Audace des Pieds nickelés (Louis Forton)
  7. Les Pieds nickelés en Amérique (Louis Forton)
  8. Attractions sensationnelles (Louis Forton)
  9. Les Pieds nickelés sont irrésistibles (Louis Forton)
  10. La vie est belle (Louis Forton)
  11. Les Pieds nickelés ont la belle vie (Louis Forton)
  12. Les Pieds nickelés font fortune, 1949 (Pellos / Scn. Corrald)
  13. Les Pieds nickelés sportifs, 1949 (Pellos / Scn. Corrald)
  14. Les Pieds nickelés dans le maquis, 1949 (Louis Forton / Aristide Perré)
  15. Les Pieds nickelés au Colorado, 1950 (Pellos / scn. Montaubert)
  16. Les Pieds nickelés soldats, 1951 (Pellos / scn. Montaubert)
  17. Les Pieds nickelés as du contre-espionnage, 1951 (Pellos / scn. Montaubert)
  18. Les Pieds nickelés au lycée, 1952 (Pellos / scn. Montaubert)
  19. Les Pieds nickelés chercheurs d'or, 1952 (Pellos / scn. Montaubert)
  20. Le Triomphe des Pieds nickelés, 1953 (Pellos / scn. Montaubert)
  21. Les Pieds nickelés industriels, 1953 (Pierre Lacroix / scn. Montaubert)
  22. Le Trésor des Pieds nickelés, 1953 (Pierre Lacroix / scn. Montaubert)
  23. Le Rêve des Pieds nickelés, 1953 (Pierre Lacroix / scn. Montaubert)
  24. Les Pieds nickelés et le Parfum sans nom, 1954 (Pellos / scn. Montaubert)
  25. Les Pieds nickelés et le Ratascaphe, 1955 (Pellos / scn. Montaubert)
  26. Les Pieds nickelés s'évadent, 1956 (Pellos / scn. Montaubert)
  27. Les Pieds nickelés en Angleterre, 1956 (Pellos / scn. Montaubert)
  28. Les Pieds nickelés footballeurs, 1956 (Pellos / scn. Montaubert)
  29. Les Pieds nickelés au Tour de France, 1956 (Pellos / scn. Montaubert)
  30. Les Pieds nickelés en pleine bagarre, 1957 (Pellos / scn. Montaubert)
  31. Les Pieds nickelés à Chicago, 1957 (Pellos / scn. Montaubert)
  32. Les Pieds nickelés contre les gangsters (Les Pieds nickelés détectives privés en 1964), 1957 (Pellos / scn. Montaubert)
  33. Les Pieds nickelés courent la Panasiatique, 1957 (Pellos / scn. Montaubert)
  34. Les Pieds nickelés font boum, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  35. Les Pieds nickelés en pleine Corrida, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  36. Les Pieds nickelés aux Jeux olympiques, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  37. Les Pieds nickelés rois du pétrole, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  38. Les Pieds nickelés ne veulent pas se faire rouler, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  39. Les Pieds nickelés super-champions de la pêche, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  40. Les Pieds nickelés et leur fusée atomique (Les Pieds Nickelés et leur fusée interplanétaire en 1972), 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  41. Les Pieds nickelés trappeurs, 1958 (Pellos / scn. Montaubert)
  42. Les Pieds nickelés chez les réducteurs de tête, 1959 (Pellos / scn. Montaubert)
  43. Les Pieds nickelés aux pays des Incas, 1959 (Pellos / scn. Montaubert)
  44. Les Pieds nickelés cinéastes, douaniers, pharmaciens, 1959 (Pellos / scn. Montaubert)
  45. Les Pieds nickelés policiers de la route, 1960 (Pellos / scn. Montaubert)
  46. Les Pieds nickelés diseurs de bonne aventure, 1960 (Pellos / scn. Montaubert)
  47. Les Pieds nickelés au pays des pharaons, 1961 (Pellos / scn. Montaubert)
  48. Les Pieds nickelés et leur soupière volante, 1961 (Pellos / scn. Montaubert)
  49. Les Pieds nickelés journalistes, 1961 (Pellos / scn. Montaubert)
  50. Les Pieds nickelés organisateurs de voyage, 1962 (Pellos / scn. Montaubert)
  51. Les Pieds nickelés sur Bêta 2, 1962 (Pellos / scn. Montaubert)
  52. Les Pieds nickelés tiennent le succès, 1963 (Pellos / scn. Montaubert)
  53. Les Pieds nickelés en plein suspense, 1963 (Pellos / scn. Montaubert)
  54. Les Pieds nickelés agents secrets, 1963 (Pellos / scn. Montaubert)
  55. Les Pieds nickelés sur les trétaux, 1964 (Pellos / scn. Montaubert)
  56. Les Pieds nickelés ministres, 1964 (Pellos / scn. Montaubert)
  57. Les Pieds nickelés voyagent, 1965 (Louis Forton / adapté par Jacques Veissid)
  58. Les Pieds nickelés font du cinéma, 1965 (Louis Forton / adapté par Jacques Veissid)
  59. Les Pieds nickelés contre Croquenot, 1967 (Pellos / scn. Jacques Veissid)
  60. Les Pieds nickelés dans le cambouis, 1967 (Pellos / scn. Montaubert)
  61. Les Pieds nickelés dans l'immobilier, 1968 (Pellos / scn.Kb2)
  62. Les Pieds nickelés à l'ORTF,, 1968 (Pellos / scn. Montaubert)
  63. Les Pieds nickelés campeurs, 1968 (Pellos / scn. Montaubert)
  64. Les Pieds nickelés aux sports d'hiver, 1969 (Pellos / scn. Montaubert)
  65. Les Pieds nickelés se blanchissent, 1969 (Pellos / scn. Jacques Veissid)
  66. Les Pieds nickelés et le contrôle des changes, 1970 (Pellos / scn. Montaubert)
  67. Les Pieds nickelés contre les Pieds nickelés, 1970 (Pellos / scn. Montaubert)
  68. Les Pieds nickelés organisateurs de safaris, 1971 (Pellos / scn. Montaubert)
  69. Les Pieds nickelés cambrioleurs, 1971 (Pellos / scn. Montaubert)
  70. Les Pieds nickelés esthéticiens, 1971 (Pellos / scn. Montaubert)
  71. Les Pieds nickelés hippies, 1972 (Pellos / scn. Montaubert)
  72. Les Pieds nickelés contre les fantômes, 1972 (Pellos / scn. Duc)
  73. Les Pieds nickelés sur la route du pétrole, 1972 (Pellos / scn. J.P. Moraine)
  74. Les Pieds nickelés et l'Opération congélation, 1972 (Pellos / scn. Montaubert)
  75. Les Pieds nickelés percepteurs, 1973 (Pellos / scn. Raymond Maric)
  76. Les Pieds nickelés chez Zigomar II, 1973 (Pellos / scn. Montaubert)
  77. Les Pieds nickelés cascadeurs, 1973 (Pellos / scn. Montaubert)
  78. Les P.N et leur fils adoptif, 1973 (Pellos / scn. Montaubert)
  79. Les Pieds nickelés contre les kidnappeurs (réed. du no 30), 1973 (Pellos / scn. Montaubert)
  80. Les Pieds nickelés artisans, 1973 (Pellos / scn. Montaubert)
  81. Les Pieds nickelés justiciers, 1974 (Pellos / scn. Montaubert)
  82. Les Pieds nickelés vétérinaires, 1974 (Pellos / scn. Cahen)
  83. Les Pieds nickelés à Hollywood, 1974 (Pellos / scn. Ch. Ewald)
  84. Les Pieds nickelés sous-mariniers, 1975 (Pellos / scn. Montaubert)
  85. Les Pieds nickelés gens du voyage, 1975 (Pellos / scn. Ch. Ewald)
  86. Les Pieds nickelés dans le harem, 1975 (Pellos / scn. Montaubert)
  87. Les Pieds nickelés et l'Énergie, 1975 (Pellos / scn. Montaubert)
  88. Les Pieds nickelés sont honnêtes, 1976 (Pellos / scn. Montaubert)
  89. Les Pieds nickelés producteurs, 1976 (Pellos / scn. Ch. Ewald)
  90. Les Pieds nickelés préhistoriens, 1976 (Pellos / scn. Montaubert)
  91. Les Pieds nickelés aux grandes manœuvres, 1976 (Pellos / scn. Ch. Ewald)
  92. Les Pieds nickelés en Guyane, 1976 (Pellos / scn. Montaubert)
  93. Les Pieds nickelés rempilent, 1976 (Pellos / scn. Montaubert)
  94. Les Pieds nickelés à l'Opéra, 1977 (Pellos / scn. Ch. Ewald))
  95. Les Pieds nickelés s'expatrient, 1977 (Pellos / scn. Montaubert)
  96. Les Pieds nickelés en Afrique, 1977 (Pellos / scn. Janoti (Jean-Paul Tibéri))
  97. Les Pieds nickelés réforment, 1977 (Pellos / scn. Montaubert)
  98. Le Casse des Pieds nickelés, 1977 (Pellos / scn. Montaubert)
  99. Les Pieds nickelés profitent des vacances, 1978 Pellos / scn. Janoti (Jean-Paul Tibéri))
  100. Les Pieds nickelés sportifs, 1978 (Pellos / scn. Raymond Maric)
  101. Les Pieds nickelés ont de la chance, 1979 (Pellos / scn. Montaubert)
  102. Les Pieds nickelés filoutent, 1979 (Pellos / scn. Montaubert)
  103. Les Pieds nickelés jouent et gagnent, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  104. Les Pieds nickelés pompiers, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  105. Les Pieds nickelés au cirque, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  106. Les Pieds nickelés contre Cognedur, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  107. Les Pieds nickelés en Auvergne, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  108. Les Pieds nickelés en Périgord, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  109. Les Pieds nickelés dans le Grand Nord, 1980 (Pellos / scn. Ch. Ewald)
  110. Les Pieds nickelés Européens, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  111. Les Pieds nickelés capteurs d'énergie, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  112. Les Pieds nickelés et le Chanvre berrichon, 1980 (Pellos / scn. Montaubert)
  113. Les Pieds nickelés et le Raid Paris-Tombouctou, 1981 (Pellos / scn. scn. Janoti (Jean-Paul Tibéri))
  114. Les Pieds nickelés banquiers, 1981 (Pellos / scn. Montaubert)
  115. Les Pieds nickelés marins-pêcheurs, 1984 (Jicka / scn. Montaubert)
  116. Les Pieds nickelés vulcanologues, 1985 (Jicka / scn. Manguin)
  117. Les Pieds nickelés à la Une, 1986 (Jicka / scn. Jean-Paul Tibéri)
  118. Les Pieds nickelés toubibs de nuit, 1987 (Jicka / scn. Manguin)
  119. Les Pieds nickelés et les Loubards, 1987 (Laval / scn. Jean-Paul Tibéri)
  120. Les Pieds nickelés contre la pollution, 1988 (Pellos / scn. ?)
  121. Les Pieds nickelés en voient de toutes les couleurs, 1988 (Jicka / scn. Jean-Paul Tibéri)
  122. Les Diamants de l'empereur, 1988 (Laval / scn. Jean-Paul Tibéri)
  123. Les Pieds nickelés sculpteurs, 1988 (Gen Clo / scn. ?)
  124. Les Pieds nickelés ont de la réserve, 1988 (Gen Clo / scn. ?)
  125. Les Pieds nickelés et la Dame de fer, 1988 (Jicka / scn. Jean-Paul Tibéri)
  126. Les Pieds nickelés font la fête (Claderes / scn. jean-Paul Tibéri)

Albums parus chez la Société Parisienne d'Édition (collection « Pieds nickelés »)Modifier

  1. Les Pieds nickelés au mondial, 1982 (Jacarbo / scn. Saint-Michel)
  2. Les Pieds nickelés et le Club, 1982 (Jacarbo / scn. Saint-Michel)
  3. Les Pieds nickelés et le Rallye, 1983 (Jacarbo / scn. Saint-Michel)
  4. Les Pieds nickelés karatekas, 1983 (Jacarbo / scn. Saint-Michel)
  5. Les Pieds nickelés font le tour, 1983 (Jacarbo / scn. Saint-Michel)
  6. Les Pieds nickelés aux jeux, 1983 (Jacarbo / scn. Saint-Michel)

Albums parus chez Vents d'Ouest : Les Nouvelles Aventures des Pieds nickelésModifier

  1. L'Empire d'essence, 1991 (Rodrigue, Capezzone, Deporter)
  2. Voleur de pub, 1991 (Rodrigue, Capezzone, Deporter)
  3. Flouze artistique, 1992 (Rodrigue, Capezzone, Deporter)

Hors commerceModifier

  1. Les Pieds nickelés dans les Corbières, à Canet-plage, sur le Lydia (Pellos)
  2. Les Fourberies des Pieds nickelés (Pellos)
  3. Les Pieds nickelés à l'ORTF (Pellos)

Vent d'Ouest (Malka, Ptiluc,Luz)Modifier

  • Les Pieds nickelés, une aventure de Croquignol, Filochard et Ribouldingue (2011)

Albums parus chez Delcourt (La Nouvelle Bande des Pieds nickelés)Modifier

  1. Pas si mal logés, 2009 (S. Oiry / scn. Oiry & Trap)
  2. Bio-profiteurs, 2010 S. Oiry / scn. Oiry & Trap)
  3. Expulsés volontaires, 2012 S. Oiry / scn. Oiry & Trap)

Album paru chez OnapratutModifier

  • Les Nouveaux Pieds nickelés, 2010

Albums parus chez De Varly ÉditionsModifier

  1. Les Pieds nickelés se débrouillent, 1929-2011
  2. Toujours de nouveaux exploits, 1929-2012
  3. Le Roman des Pieds nickelés T3, 1914-2011
  4. Biographie de Forton, l'histoire par la bande, 2011

Albums parus chez Glénat (Philippe Riche)Modifier

  1. Promoteurs du paradis, 2011
  2. Le Candidat providentiel, 2012

Albums parus aux Éditions de l'Opportun (Corteggiani & Herlé)Modifier

  1. Les zépattantes zaventures des Pieds-Nickelés : Ensemble, tout est possible, 2012

Albums parus aux éditions l'ÀpartModifier

  1. Les Pieds nickelés visitent les châteaux de la Loire, 2013

Albums parus chez Vents d'Ouest : Le Meilleur des Pieds nickelésModifier

  1. Menteurs, voleurs, bagarreurs... de vrais professionnels !
  2. Embrouilles, arnaques et cocards... l'aventure continue !
  3. Tricheurs, hâbleurs, manipulateurs... les affaires reprennent !
  4. Impostures, esbroufes et grosses galères... les rebelles courent toujours !
  5. Taloches, rraquenards et p'tites combines... les Pieds nickelés mettent les gaz !
  6. Crocs-en-jambes et coups fourrés... les Pieds nickelés champions de l'embrouille
  7. Cent ans... le meilleur des Pieds Nickelés
  8. Ramdam, magouilles et castagnes... les Pieds nickelés mettent les bouts !
  9. Bousculés, chahutés, malmenés... mais jamais désarçonnés !

Albums parus aux Éditions RegardsModifier

  1. Les Pieds nickelés à Manounouland
  2. Le Mystère du crâne de cristal
  3. Aventures dans les îles
  4. Comminges... Nous voilà !
  5. Les Pieds Nickelés dégustent

Albums parus aux Éditions Le Club des Pieds Nickelés (tirages limités)Modifier

  1. Escroqueries en tous genres, 1994 (Jicka / scn. Jean-Paul Tibéri)
  2. Les Pieds Nickelés se mettent au vert, 1994 ((Laval / scn. Jean-Paul Tibéri)
  3. Les Pieds Nickelés au gouvernement, 1999 (Jean-Louis Pesch / scn. Roussez)
  4. Les Pieds Nickelés grands couturiers, 2000 (Pellos / scn. Montaubert)
  5. Les Pieds Nickelés turbinent à Paname, 2002 (Pellos / scn. Montaubert)
  6. Les Pieds Nickelés aux sports d'hiver, 2004 (Pellos)
  7. Les Pieds Nickelés ne sont pas tombés de la dernière pluie, 2005 (Pellos)
  8. Les Pieds Nickelés chefs de train, 2006 (Pellos / scn. Jacques Veissid)
  9. Les Pieds Nickelés sont sur la bonne voie, 2006 (Pellos / scn. Jacques Veissid)
  10. Chirurgie et petites pépées, 2010 (Pellos / scn. Montaubert)
  11. Les Pieds Nickelés ne travaillent pas pour des cacahouètes, 2012 (Pellos / scn. Montaubert)
  12. Les Pieds Nickelés et les trafiquants d'or, 2000 (reprise de l'album accompagnant le 45 tours Barclay paru en 1959), Pellos / scn. Montaubert)
  13. Les Pieds Nickelés contre Gradublerr, 2010 (Louis Forton)
  14. Les Pieds Nickelés et la haute technologie (Eric Sassi / scn. François Coupez)

Notes et référencesModifier

  1. Questions/réponses sur Les Pieds nickelés.
  2. Jean Tulard, Les Pieds nickelés de Louis Forton (1908-1934), Armand Colin (ISBN 978-2200350550).
  3. BDM Trésors de la Bande Dessinée (2017-2018), Béra, Denni, Mellot, les éditions de l'amateur 2016. Pages 434 à 439.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier