Ouvrir le menu principal
Les Noces rebelles
Titre original Revolutionary Road
Réalisation Sam Mendes
Scénario Justin Haythe
Acteurs principaux
Sociétés de production BBC Films
DreamWorks
Evamere Entertainment
Goldcrest Films
Neal Street Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 119 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Noces rebelles (Revolutionary Road) est un film américano-britannique réalisé par Sam Mendes, sorti en 2008.

Sommaire

SynopsisModifier

Au milieu des années 1950, April et Frank Wheeler forment un jeune couple américain qui, en apparence, a tout pour être heureux (enfants, maison, travail...). Ils se considèrent comme bien au-dessus des conventions sociales et de l'inertie qui règne dans leur lotissement. S'étant pourtant promis de ne jamais sombrer dans le conformisme de leurs voisins, ils finissent par devenir tout ce qu'ils ne voulaient pas être : un homme coincé par son métier et dont la désinvolture peine à cacher le manque d'assurance et une femme au foyer morose rêvant d'une autre vie.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

DistributionModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

ProductionModifier

Genèse du projetModifier

Les Noces rebelles est l'adaptation du roman Revolutionary Road de Richard Yates. Il a été publié en France sous le titre La Fenêtre panoramique en 1961. Le roman remet notamment en question la nature du mariage et provoqua de vives critiques et commentaires à sa sortie aux États-Unis.

« Bon nombre de gens ont considéré ce livre comme un pamphlet contre la banlieue, ce qui m'a beaucoup déçu. Je l'avais voulu davantage comme une charge contre cette soif générale de conformisme qui s'est emparée de tout le pays, contre ce désir de coller aveuglément et désespérément à la sécurité à tout prix... Je voulais suggérer que la route de la révolution de 1776 était devenue, dans les années 50, quelque chose qui ressemblait beaucoup à une impasse[3]. »

— Richard Yates

Sam Mendes fut séduit par cette lecture de la vie américaine :

« Dans cette histoire, j'ai vu la possibilité de disséquer une relation de couple, d'en montrer toute la difficulté, la vulnérabilité, la cruauté et l'émotion brute. Parfois, deux personnes qui veulent être ensemble, qui ont le sentiment qu'elles doivent être ensemble, en sont tout simplement incapables. Les sentiments que l'on éprouve devant l'histoire de Frank et d'April deviennent aussi conflictuels et mystérieux que ce qu'on ressent envers les rapports humains et la vie en général. C'est une œuvre riche d'intelligence, d'excentricité, d'originalité, avec des personnages auxquels on s'attache, parfois peut-être malgré soi. Il foisonne de détails sur les êtres humains et sur ce qu'ils ont de formidable et de terrible. C'est tout cela que j'avais envie de rendre à l'écran[3]. »

— Sam Mendes

Distribution des rôlesModifier

   
Les acteurs principaux Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, l'année de sortie du film, reforment un couple de cinéma onze ans après Titanic.

Ce film marque les retrouvailles à l'écran entre Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, 11 ans après Titanic de James Cameron[3]. C'était une évidence, pour Sam Mendes, de les associer :

« Pour moi, ils étaient capables d'évoquer à la fois la tendresse et l'amour de ces deux êtres et la nocivité des illusions qu'ils se font l'un sur l'autre. Leo et Kate se connaissent depuis l'âge de 20 ans. Ils savent les défauts l'un de l'autre et ne peuvent pas faire semblant d'être quelqu'un d'autre quand ils sont face à face. Il existe entre eux une franchise, un soutien mutuel mais aussi une tendance à se tester l'un l'autre[3]. »

— Sam Mendes

Kathy Bates, qui joue ici Helen Givings, tenait également un rôle dans Titanic : celui de Molly Brown.

C'est le premier film de Kate Winslet dans lequel elle est dirigée par son mari d'alors, Sam Mendes, qui réalise ici son quatrième film, après l'oscarisé American Beauty, le film de gangster Les Sentiers de la perdition et le film de guerre Jarhead : La Fin de l'innocence.

TournageModifier

Le tournage s'est déroulé du à août 2007[1], principalement dans le Connecticut (Beacon Falls, Bethel, Darien, Stamford, Easton, Fairfield, Greenwich, New Canaan, Norwalk, Trumbull, Redding, Shelton, Thomaston) ainsi qu'à New York (Broadway, Manhattan, Lower Manhattan, TriBeCa, Comté de Westchester)[4].

MusiqueModifier

Revolutionary Road
Original Music

Bande originale de Thomas Newman et divers artistes
Sortie
Durée 45:51[5]
Genre musique de film, rhythm and blues
Format CD, téléchargement
Label Nonesuch

La musique du film est composée par Thomas Newman, qui a travaillé sur tous les films précédents du réalisateur Sam Mendes.

Toutes les chansons sont écrites et composées par Thomas Newman, sauf exceptions notées.

Liste des titres
No TitreAuteurInterprète Durée
1. Route 12 2:23
2. Picture Window 1:17
3. The Bright Young Man 3:31
4. Hopeless Emptiness 1:23
5. Unrealistic 2:49
6. Count Every StarBruno Coquatrix, Sammy Gallop, Bernard MichelThe Ravens 2:55
7. Simple Clean Lines 1:31
8. Speaking of Production Control 1:06
9. Golden People 2:08
10. Night Woods 4:54
11. Crying in the ChapelArtie GlennThe Orioles 3:04
12. April 9:34
13. A Bit Whimsical 1:32
14. Revolutionary Road (End Title) 4:56
15. The GypsyBilly ReidThe Ink Spots 2:45
45:51

DistinctionsModifier

Box-officeModifier

  •   Mondial : 75 226 021 dollars[7]
  États-Unis : 22 911 480 dollars
  France : 1 121 133 entrées[8]

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier