Claude Pennetier

historien français

Claude Pennetier, né le , est un historien français.

Claude Pennetier
Claude Pennetier.jpg
Claude Pennetier en 2014.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nationalité
Activité
Conjoint
Annie Pennetier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Chercheur au CNRS, il est spécialiste de la socio-histoire du militantisme.

BiographieModifier

Ascendance, jeunesseModifier

Fils de Marcel Pennetier (1914-1993) instituteur, licencié de philosophie, refondateur du courant syndical enseignant l'École émancipée à la Libération[1], Claude Pennetier, fut dans un premier temps militant du MRAP puis des comités d'action en 1968, alors qu'il était étudiant en histoire à la Sorbonne.

RecherchesModifier

Il obtient son doctorat en 1977[2]. Sa carrière a été consacrée à la recherche historique au sein du CNRS.

Au début des années 1980, il devient l’associé de Jean Maitron à la direction du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, œuvre qu’il poursuit depuis le décès du créateur en 1987. Il a dirigé la collection « La Part des Hommes » aux Éditions de l'Atelier, qui « se propose de faire découvrir des itinéraires de femmes et d'hommes, acteurs du mouvement social, de la Révolution française à nos jours[3]. » Il a été responsable du pôle « Lien militant » et du programme « Prosopographie des militants » au Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l'université Paris I.

Dès l'année 2000, il a travaillé avec le politiste Bernard Pudal sur la "politique d'encadrement"[4] mise en place au PCF dans les années 1930.

Il a aussi travaillé sur le socialisme dans les milieux ruraux, sur la banlieue rouge et la sociobiographie du militantisme, également avec Bernard Pudal.

Travaux éditoriauxModifier

Avec Jean-Pierre Besse, il a publié un ouvrage Juin 40, la négociation secrète et préparé un dictionnaire des fusillés de l'occupation qu'il poursuit, après la mort de celui-ci[5], avec Thomas Pouty.

Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, devenu Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social[6] a publié 71 volumes et productions, dont 53 volumes alphabétiques français. La période 1940-1968 compte 12 volumes. La publication s'est étalée entre 2006 et 2016. À partir du volume 9, Claude Pennetier a associé Paul Boulland à la direction. Parmi les dictionnaires thématiques, il a participé au livre Les anarchistes. Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone[7] (2014), et au Dictionnaire biographique des militants des industries électriques et gazières de la Libération aux années sous la direction de Paul Boulland.

EngagementsModifier

Claude Pennetier est adhérent de la fondation Copernic et de la Ligue des droits de l'Homme. Il s'est publiquement opposé à la loi de février 2005 défendant « le rôle positif » de la colonisation française.

PublicationsModifier

NotesModifier

  1. « PENNETIER Marcel, Jean », sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr (consulté le 28 février 2016).
  2. http://www.sudoc.fr/054926912.
  3. Éditions de l'Atelier, coll. « La Part des Hommes »
  4. "La politique d'encadrement: l'exemple français", par Bernard Pudal et Claude Pennetier, dans Le siècle des communismes, page 359 [1]
  5. Voir article sur Jean-Pierre Besse sur Le Maitron en ligne.
  6. Voir sur Le Maitron en ligne.
  7. Voir sur chrhc.revues.org.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier