Statue du général Desaix (Clermont-Ferrand)

sculpture française
(Redirigé depuis Le Général Desaix)
Statue du général Desaix
Statue de Desaix
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Ingénieur
Eck et Durand (fondeur)
Créateur
Matériau
Construction
1844
Commanditaire
Conseil général du Puy-de-Dôme (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Clermont Auvergne Métropole
(Voir situation sur carte : Clermont Auvergne Métropole)
Point carte.svg

La statue du général Desaix est une statue en bronze du sculpteur Charles-François Lebœuf dit Nanteuil, installée depuis 1848 sur la place de Jaude, à Clermont-Ferrand. Le monument rend hommage au général Desaix, mort à la bataille de Marengo (1800) et natif de la région.

La statue est inscrite comme monument historique par arrêté du .

DescriptionModifier

Le monument est composé d'une statue en pied en bronze de 1844 (installée en 1848) et d'un piédestal en granit, pierre de Ruoms, pierre de Comblanchien et plaques de marbre réalisé en 1903 à l'occasion de l'inauguration du Monument à Vercingétorix d'Auguste Bartholdi qui lui fait face sur la place de Jaude.

Le piédestal porte les inscriptions suivantes :

HistoriqueModifier

Le , le conseil général du Puy-de-Dôme décide l'érection d'une statue à l'effigie de Desaix pour Clermont-Ferrand. La statue est achevée à Paris en 1844 dans l'atelier de Charles-François Lebœuf où elle va rester jusqu'en 1848. Le de cette année, elle est inaugurée, encore placée sur un piédestal provisoire en brique et en bois, en présence des vétérans, les compagnons d'armes de Desaix.

À cette occasion, un grand médaillon à l'effigie de Desaix est créé par l'artiste Léonard Morel-Ladeuil. Le poète et militant républicain Charles-Antoine Ravel compose aussi à cette période des textes de commémorations pour le général Desaix[1].

En 1850, la grille d'enceinte du monument chute[2]. Le piédestal est restaurée en 1861 avec la mise en place de deux réverbères et d'une nouvelle grille d'enceinte. En 1903 est mis en place un nouveau piédestal, plus haut que l'ancien, à l'occasion de l'inauguration du Monument à Vercingétorix de Bartholdi au nord de la place de Jaude. Ce piédestal est réalisé par l'architecte Emmanuel Poncelet [3],[Notes 1]

Le , la statue et son piédestal sont inscrits aux Monuments historiques[5].

Autre monument : la Fontaine DesaixModifier

Un autre monument avait été construit à un carrefour de Clermont-Ferrand en 1801 à la mémoire de Desaix, peu après sa mort. Il s'agit de la fontaine Desaix, plus couramment appelée La Pyramide, une fontaine surmontée d'un obélisque, rappelant la campagne d'Égypte du général.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Emmanuel Poncelet est ancien élève de l’École régionale de Clermont, diplômé des Beaux-Arts en 1897. Il fut nommé architecte de la Ville et était également professeur de dessin géométrique depuis 1899, il collabora avec Jean Teillard[4].

RéférencesModifier

  1. Antoinette Ehrard, « Autour de la statue de Desaix par Nanteuil, place de Jaude à Clermont-Ferrand », Annales historiques de la Révolution française,‎ , p. 161-178 (ISSN 1952-403X, lire en ligne)
  2. D'après le rapport d’un commissaire de police de l’époque[réf. nécessaire].
  3. « Monument au général Desaix – Clermont-Ferrand », notice sur e-monumen.net.
  4. "L’enseignement de l’architecture à Clermont-Ferrand avant 1968" sur le site du Comité d'Histoire du ministère de la Culture, 5 novembre 2018.
  5. Base de données Mérimée sur le patrimoine monumental français.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier