Laurent Bénézech

joueur de rugby français
Laurent Bénézech

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Pamiers
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
-1985
1985-1989
1989-1996
1996-1997
1997-2000
Sporting club appaméen
Stade toulousain
Racing club de France
Harlequins
RC Narbonne
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1994-1995 France15 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Laurent Bénézech (né le à Pamiers) est un joueur français de rugby à XV.

BiographieModifier

Évoluant au poste de pilier, Laurent Bénézech est formé à Pamiers, il rejoint ensuite le Stade toulousain alors au sommet de la hiérarchie nationale en 1986.

Il évolue ensuite sous les couleurs du Racing club de France où il devient champion de France en 1990, après avoir battu successivement Grenoble en quart sur un essai refusé à tort aux alpins[1],[2], le Stade toulousain 21-14 comme 3 ans plus tôt en demi-finale puis le SU Agen en finale (22-12 après prolongations). Le Racing était alors emmené par une génération exceptionnelle avec notamment Franck Mesnel, Jean-Baptiste Lafond, Philippe Guillard ou Éric Blanc.

Laurent Bénézech est ensuite sélectionné avec l'équipe de France, totalisant 15 sélections entre 1994 et 1995. Il dispute notamment la Coupe du monde 1995. Lorsque le Racing est relégué en 1996, il quitte le club parisien et poursuit ensuite sa carrière aux Harlequins puis au RC Narbonne.

En fin de carrière, il a été à l'origine de la création du Syndicat des joueurs professionnels[3].

Il est actuellement consultant dans le domaine du rugby (L'Équipe 21, Europe 1). Il a été président de l’Association des joueurs de rugby. Il a sorti un livre Anatomie d'une partie de rugby aux éditions Prolongations qui raconte un match de rugby vécu de l'intérieur.

En 2008, il est co-scénariste et de l'épisode "Les Braves" de la série Joséphine, ange gardien.

Carrière de joueurModifier

En clubModifier

Il a disputé quatre matchs de Heineken Cup avec les Harlequins (quart de finale contre Leicester) ainsi que trois matchs de Challenge européen en 1998-2000 avec Narbonne.

En équipe nationaleModifier

Il a disputé son premier test match le , contre l'équipe d'Angleterre, son dernier test match fut contre l'équipe de Nouvelle-Zélande, le . Il fait partie du XV de France qui a battu trois fois la Nouvelle-Zélande et a participé à la coupe du monde de rugby 1995 (3e place).

PalmarèsModifier

BibliographieModifier

  • Anatomie d'une partie de rugby, éd. Prolongations, 2007 (en-US) Anatomie d'Un Partie de Rugby, , 159 p. (ISBN 978-2-916400-09-9 et 2-916400-09-5)
  • Rugby, où sont passées tes valeurs? : un joueur brise l'omerta, éd. La Martinière, 2014 (en-US) Rugby, où sont passées tes valeurs? : un joueur brise l'omerta, , 364 p. (ISBN 978-2-7324-6387-2 et 2-7324-6387-6)

RéférencesModifier

  1. Réginald Mouyan, « MICHEL RINGEVAL (PART 2): « AU BOUT D’UN QUART D’HEURE, J’AI COMPRIS QU’ON NE GAGNERAIT PAS» », sur http://lesportdauphinois.com, (consulté le )
  2. Fabrice Lanfranchi, « RUGBY DE CONTACT VOCAL », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Michel Rieu, « Pamiers. Laurent Bénézech : lanceur d'alerte », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier