Ouvrir le menu principal

Latour-en-Woëvre

commune française du département de la Meuse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Latour.

Latour-en-Woëvre
Latour-en-Woëvre
Église Saint-Augustin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Étain
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Fresnes en Woëvre
Maire
Mandat
Claude Jamin
2014-2020
Code postal 55160
Code commune 55281
Démographie
Population
municipale
95 hab. (2016 en augmentation de 18,75 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 19″ nord, 5° 48′ 56″ est
Altitude Min. 196 m
Max. 219 m
Superficie 6,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Latour-en-Woëvre

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Latour-en-Woëvre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Latour-en-Woëvre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Latour-en-Woëvre

Latour-en-Woëvre est une commune française située dans le département de la Meuse en région Grand Est.

GéographieModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Ancienne seigneurie, dont les détenteurs suivirent le duc de Lorraine en Autriche au XVIIIè siècle. Après la guerre de 1870, des réfugiés français ayant choisi de rester Français, sont arrivés des villages annexés par l'Allemagne (ex. de Saint-Maurice-des-Côtes). D'où des naissances plus importantes dans le dernier quart du XIXe siècle.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Michel Thiry    
mars 2008 En cours Claude Jamin    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 95 habitants[Note 1], en augmentation de 18,75 % par rapport à 2011 (Meuse : -2,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
170182186212254253248254243
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
220232224212215204200198193
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
16717114610510899105103121
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
12110590837965626186
2016 - - - - - - - -
95--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Augustin, construite en 1873, endommagée au cours de la Première Guerre mondiale, restaurée en 1923.
  • Monument aux morts : huit enfants de ce village sont morts à la guerre de 1914-1918,
    • dont Edmond Coftier ° 18 janvier 1893 La Tour-en-Woevre , + 16 novembre 1914 - 165e RI - blessé aux Eparges - mort des suites, corps restitué à la famille.

Famille réfugiée de Saint-Maurice-des-Côtes après la guerre de 1870 (commune annexée par l'Allemagne).

  Blason De sinople à la tour carrée d'or posée sur une plaine d'argent, accompagnée en chef de deux pattes de lion affrontées du même, armées de sable et mouvantes des angles.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.


Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier