Larry Cohen (réalisateur)

cinéaste
Larry Cohen
Description de cette image, également commentée ci-après
Larry Cohen en 2010.
Nom de naissance Lawrence George Cohen
Naissance
Manhattan (New York)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 82 ans)
Beverly Hills (Californie)
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Le monstre est vivant
Séries notables Les Envahisseurs
Site internet Site officiel

Lawrence George Cohen, dit Larry Cohen, est un réalisateur, producteur et scénariste américain né le [1] à Manhattan (New York) et mort le à Beverly Hills (Californie)[2],[1].

Il est le créateur de la série télévisée Les Envahisseurs. Il est aussi connu pour ses films à petit budget, satiriques et inventifs. Son film le plus célèbre est Le monstre est vivant, un film d'horreur sorti en 1974 et mettant en scène un bébé mutant tueur. Il a écrit les scénarios de Phone Game et Cellular.

BiographieModifier

Larry Cohen est né à Manhattan (New York) dans l'État de New York. Il a commencé sa carrière à la télévision en écrivant pour des spectacles et en créant les séries culte Branded et Les Envahisseurs. Il a également écrit des scénarios pour les séries Le Fugitif et Les Accusés. En 1966, il est également le co-créateur de la série Blue Light.[3]

Bien que Cohen ait continué à écrire des scénarios pour la télévision et le cinéma dans les années 1970 - comme Columbo - il s'est tourné vers la réalisation.

Son premier film est Bone, sorti en 1972, dont il est à la fois scénariste, réalisateur et producteur. Cohen a scénarisé et réalisé le film Le monstre est vivant en 1974. C'est un film d'horreur qui raconte l'histoire d'un bébé monstre mutant qui se lance dans une série de meurtres. Le film - un échec commercial initial - a été réédité avec une nouvelle campagne publicitaire plus percutante. Il a ensuite connu un succès modéré, rapportant plus de 7 millions de dollars à Warner Bros. et donnant lieu à deux suites et un remake. La musique du film a été composée par Bernard Herrmann, connu pour ses collaborations avec Alfred Hitchcock, notamment Psychose, La mort aux trousses et Sueurs froides.

Au cours des années 1980, Cohen a réalisé, produit et scénarisé plusieurs films d'horreur à petit budget, dont beaucoup avec l'acteur Michael Moriarty. Il a réalisé Épouvante sur New York qui porte sur un dieu aztèque connu sous le nom de Quetzalcoatl (le serpent ailé) ressuscité et niché au sommet du Chrysler Building. Le film se déroule à New York, comme d'habitude avec Cohen, et voit deux inspecteurs de police enquêter sur une série de meurtres dans la ville.

Le projet suivant de Cohen avec Moriarty est The Stuff (1985), également connu sous le titre Yaourt Attack, dans lequel une sorte de substance extraterrestre est trouvée en train de bouillonner dans le sol. Il réalise ensuite La vegeance des monstres (1987), la deuxième suite de Le Monstre est vivant (1974). Cohen termine les années 80 avec Ma belle-mère est une sorcière (1989), dans lequel la regrettée Bette Davis fait sa dernière apparition.

Cohen a commencé les années 90 avec le film L'Ambulance (1990) avec Eric Roberts. Le film se déroule à New York et se concentre sur Josh Baker (Roberts), un aspirant dessinateur de bandes dessinées, qui enquête sur une série de disparitions : des personnes sont prises en charge par une mystérieuse ambulance qui n'atteint jamais l'hôpital de la ville. Dans le film, apparaissent brièvement Stan Lee, Larry Hama et Jim Salicrup de Marvel Comics.

Larry Cohen a été influencé par le réalisateur Samuel Fuller et a habité une maison lui ayant appartenu. Ces dernières années, il a délaissé ses activités de producteur et de réalisateur pour se consacrer à l'écriture. Ce travail a d'abord concerné la télévision et des films à petits budgets, mais il s'est retrouvé au premier plan à Hollywood lorsque le scénario de Phone Game a été porté à l'écran en 2002 par le réalisateur Joel Schumacher.

FilmographieModifier

Comme réalisateurModifier

Comme scénaristeModifier

Comme producteurModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Neil Genzlinger, « Larry Cohen, Director of Garish Horror Classics, Dies at 82 », sur The New York Times, (consulté le )
  2. (en) « [R.I.P. ‘The Stuff’ and ‘It’s Alive’ Filmmaker Larry Cohen Has Died »], sur bloody-disgusting.co, 23 mars 2019
  3. (en) « Blue Light (1966) », sur http://ctva.biz (consulté le )

Liens externesModifier