Ouvrir le menu principal

Lambert de Buren
Biographie
Naissance Vers
Décès
Forchheim
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Prince-évêque de Bamberg
Prince-évêque de Bamberg
Évêque de Strasbourg
Évêque de Spire
Évêque de Bressanone
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Gengenbach de 1354 à 1374
Fonction laïque
Chancelier de Venceslas de Luxembourg

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Lambert de Buren (mort le à Forchheim) est principalement prince-évêque de Bamberg de 1374 à 1399.

BiographieModifier

Lambert de Buren vient d'une famille du nord de l'Alsace, probablement une maison de Niederbronn-les-Bains. À Spire et à Bamberg, d'autres membres auront des postes importants comme son neveu Jean, évêque de Wurtzbourg.

Lambert est en 1354 abbé de Gengenbach, dans la Forêt-Noire, qui appartient à l'évêché de Bamberg. En 1363, il devient évêque de Bressanone puis de Spire de 1364 à 1371 et de Strasbourg de 1371 à 1374. Il abandonne sa dignité d'abbé de Gengenbach quand il devient évêque de Bamberg. À Spire, il doit faire à la contre-élection d'Eberhard von Randeck, le diacre de la cathédrale, qui abandonne ses velléités en 1365.

Au moment de son élection comme évêque de Bamberg, Grégoire XI est pape et Charles IV, empereur des Romains. Lambert est un proche de l'empereur puis sera le chancelier de son fils Venceslas.

Lambert parvient à conserver la paix avec ses ennemis politiques : la principauté épiscopale de Wurtzbourg, le burgraviat de Nuremberg, la Marche de Misnie, la maison de Schwarzbourg et avec le duc Albert III d'Autriche pour sécuriser les possessions en Carinthie.

La chartreuse de Nuremberg est fondée en 1381. En 1395, il fonde également l'hôpital Elisabeth à Scheßlitz. Il contribue fortement à la construction de la forteresse de Forchheim.

En 1390, Lambert de Buren met fin à un conflit de succession avec la maison de Truhendingen à propos du Giechburg et prend possession de domaines à l'est de Bamberg, notamment l'abbaye de Langheim.

En janvier 1399, il démissionne de son poste et meurt quelques mois plus tard.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Source, notes et référencesModifier