La Tour-Maubourg (métro de Paris)

station du métro de Paris

La Tour-Maubourg
Rame MF77 entrant en station, en direction de Balard.
Rame MF77 entrant en station, en direction de Balard.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 7e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 28″ nord, 2° 18′ 37″ est

Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais 2
Nombre d'accès 2
Accessibilité Non
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Transit annuel 1 361 723 (2021)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code(s) de la station 1008
Ligne(s) (M)(8)
Correspondances
Bus (BUS)RATP2869
(8)

La Tour-Maubourg est une station de la ligne 8 du métro de Paris, située dans le 7e arrondissement de Paris.

SituationModifier

 
Entrée de la station.

La station est implantée sous le début de l'avenue de La Motte-Picquet, au niveau de la place Salvador-Allende. Orientée selon un axe nord-est/sud-ouest, elle s'intercale entre les stations École Militaire et Invalides.

À l'entrée de la station, sur la voie en direction de Balard, se trouve un raccordement de service en provenance de la boucle des anciens ateliers d’Invalides de la ligne 13 (laquelle correspond à la boucle terminale de l'ancienne ligne 14 qui reliait Invalides à Porte de Vanves).

HistoireModifier

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 8 entre Opéra et Beaugrenelle (aujourd'hui Charles Michels sur la ligne 10).

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec le boulevard de La Tour-Maubourg, lequel rend hommage au marquis Victor de Faÿ de Latour-Maubourg (1768-1850), émigré lors de la Révolution, général sous le Premier Empire et ministre de la Guerre sous la Restauration. Il exerça également de 1821 à 1830 en tant que gouverneur de l'hôtel des Invalides, situé à proximité du boulevard et de la station de métro auxquels il a donné son nom.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station et l'éclairage des quais ont été rénovés le [1].

Selon les estimations de la RATP, la station a vu entrer 2 139 593 voyageurs en 2019, ce qui la place à la 236e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3]. En 2020, avec la crise du Covid-19, son trafic annuel tombe à 965 136 voyageurs, la reléguant alors au 245e rang[4], avant de remonter progressivement en 2021 avec 1 361 723 entrants comptabilisés, ce qui la rétrograde toutefois à la 246e position des stations du réseau pour sa fréquentation sur 304 cette année-là[5],[6].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de deux accès :

  • l'accès 1 « Boulevard de La Tour-Maubourg », constitué d'un escalier fixe orné d'un candélabre Val d'Osne, débouchant sur ledit boulevard, au droit du jardin central de la place Salvador-Allende avec lequel il partage sa balustrade ;
  • l'accès 2 « Rue de Grenelle », constitué d'un escalier mécanique montant permettant uniquement la sortie depuis le quai en direction de Balard, conduisant sur la même place face au no 152 de la rue de Grenelle.

QuaisModifier

La Tour-Maubourg est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les pieds-droits, la voûte et les tympans. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. Les sièges de style « Motte » sont de couleur orange.

IntermodalitéModifier

La station est desservie par les lignes 28 et 69 du réseau de bus RATP.

À proximitéModifier

Notes et référencesModifier

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le ).
  2. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le ).
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.
  4. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  5. « Trafic annuel entrant 2021 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  6. Le nombre de 304 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 305 stations et non 304 en 2021.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier