Ouvrir le menu principal

La Panthère rose (série de films)

série de films
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Panthère rose (homonymie).

La Panthère rose est une série de neuf films réalisés entre 1963 et 1993, la plupart par Blake Edwards, et mettant en scène les aventures de l'inspecteur parisien Jacques Clouseau.

Sommaire

HistoireModifier

À l'origine, La Panthère rose est une comédie policière américaine de Blake Edwards (1963) mettant en vedette Peter Sellers et David Niven. La « Panthère rose » y désigne un diamant de couleur rose, objet de l'enquête de l'inspecteur parisien Jacques Clouseau.

Le générique du film a recours à un personnage animé, ayant la forme d'une panthère au pelage rose. Surpris et séduit par l'originalité et la drôlerie de cette ouverture associée au thème musical de Henry Mancini, le public l'applaudit pendant plusieurs minutes lors de la première[réf. nécessaire].

Le succès du film est tel que le producteur, la Mirisch Company, produira neuf films dont six avec Peter Sellers dans le rôle de l'inspecteur Clouseau :

Le personnage de la Panthère rose, qui figure au générique des films, a été si apprécié du public qu'il est devenu le protagoniste d'une longue série de dessins animés.

En 2006, une nouvelle version est réalisée avec Steve Martin dans le rôle de Clouseau : La Panthère rose (The Pink Panther) de Shawn Levy, suivi en 2009 de La Panthère rose 2 (The Pink Panther 2) de Harald Zwart.

Fiche techniqueModifier

Voir les articles détaillés ci-dessus.

Personnages récurrentsModifier

Autres adaptationsModifier

Une série d'animation, centrée sur le personnage du générique, est parallèlement lancée en 1969. Elle totalisera 124 épisodes en moins de dix ans (1969–1978). Ultérieurement, d'autres séries seront produites pour la télévision. Au total, plus de 300 courts métrages (et quelques émissions spéciales) auront été produits sur près de cinquante ans.

CommentaireModifier

Les titres des films font tous référence à un élément du premier film, le diamant, que l'on ne retrouve pas ou peu par la suite, mais qui établit la marque de fabrique de la série. Cela avait déjà été le cas dans les années 1930 avec la série qui exploita le succès de L'Introuvable (The Thin Man) de W. S. Van Dyke, où l'introuvable, objet des recherches du couple de héros détectives, était retrouvé et n'apparaissait plus dans les enquêtes suivantes du même couple.

BibliographieModifier

Voir aussiModifier