Ouvrir le menu principal

Le Centre Technique et Sportif de La Gaillette est le centre d'entraînement et le centre de formation du Racing Club de Lens depuis 2002.

Le Centre est inauguré le 10 octobre 2002[réf. souhaitée], en présence, à l'époque, du président lensois Gervais Martel, de Jean-François Lamour (Ministre des Sports et de la Jeunesse) et de Frédéric Thiriez (Président de la Ligue).

Le Centre se situe dans la commune d'Avion, ville au sud de la commune de Lens.

Grâce à ces infrastructures, le RC Lens devient un centre de formation renommé en France. En 2015, le club se hisse à la deuxième place du classement français des centres de formations, avant de retomber à la neuvième pour l'année 2016[1].

PrésentationModifier

D'une superficie totale de 22 hectares, le centre compte 12 terrains, dont 3 synthétiques, ainsi que le Dôme qui est un terrain couvert.

La plupart des terrains portent les noms de grands stades de football, comme le Maracana, le Camp Nou, Old Trafford, San Siro ou encore Wembley qui à la particularité d'être un terrain identique à celui du Stade Bollaert-Delelis[2].

La Gaillette possède également[réf. souhaitée] :

  • 12 équipes (des U9 jusqu'à la National 2).
  • 150 jeunes en formation
  • 47 chambres destinées à loger les 60 jeunes hébergés à l'année.
  • Un grand espace de musculation, de rééducation et de récupération.
  • Un espace de balnéothérapie (piscine, sauna, massage sous l'eau).
  • Un amphithéâtre de 250 places.
  • Une salle de restauration de 120 places.
  • Un grand espace servant à l'administration mais également à la chaîne RCL TV.

CoûtModifier

Le coût de ce domaine fut évalué, à son inauguration, aux alentours de 14 Millions d'euros.

Concernant les 22 hectares de terrains, la ville d'Avion se serait contentée de les vendre aux alentours de 120 000 euros.[3]

FormationModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Plus de 80 % des jeunes en formation à La Gaillette proviennent de la région Hauts-de-France, dont 25 % provenant de l'Arrondissement de Lens.

Le Centre connait des débuts compliqués sur le plan de la formation des jeunes. En effet, le club ne compte pas assez sur les jeunes au niveau professionnel. De sa création en 2002 jusqu'à sa descente en Ligue 2 en 2008, le club n'a fait émerger que Benoît Assou-Ekotto, Jonathan Lacourt et Kévin Monnet-Paquet.

Cette descente imprévu en Ligue 2, au cours de la saison 2008-2009, oblige le club à piocher dans son centre de formation.

Mais c'est lors de la saison 2010-2011 que le RCL puise au cœur de son centre de formation car des restrictions budgétaires obligent le club à compter sur des jeunes issus de La Gaillette. C'est ainsi que le club assiste à l'éclosion de joueurs, notamment Serge Aurier, Raphaël Varane. et Geoffrey Kondogbia.

Lors de la saison 2014-2015, le club est interdit de recrutement pour son retour en Ligue 1 et doit à nouveau puiser dans son centre de formation. On assiste à l'éclosion d'une nouvelle génération de jeunes au club artésiens. Cette année lance la carrière professionnelle de certains joueurs comme Jean-Philippe Gbamin, Benjamin Bourigeaud ou Wylan Cyprien.

« Fuite des talents »Modifier

Malgré une bonne réputation au niveau de la formation, le Racing Club de Lens et La Gaillette ont régulièrement assistés à des départs de joueurs, et qui, pour la plupart, n'avaient jamais portés le maillot de l'équipe professionnelle. Ces nombreux départs s'expliquent par diverses raisons, comme le manque de temps de jeu, la situation sportive ou financière du club, ou encore, les choix de l'entraîneur en place.

C'est ainsi que des joueurs quittent prématurément le club artésien. Les plus célèbres sont :

Quant à d'autres, ils n'ont joués qu'une seule saison avec le club de l'Artois. Par exemple, Raphaël Varane et Serge Aurier, qui n'ont joués que lors de la saison 2010-2011 avant de rejoindre le Real Madrid CF [4]pour le français et le Toulouse FC[5] pour l'ivoirien. L'année suivante, ce sont Thorgan Hazard et Geoffrey Kondogbia qui ont rejoins Chelsea pour le joueur belge et le FC Séville pour le joueur français[6],[7].

Avec les problèmes financiers que connaît le club à l'année 2014, Lens est à nouveau obligé de compter sur ces jeunes, ce qui limite les départs de jeunes talents. Mais après une demi-saison, des jeunes joueurs partent du club afin de faire rentrer de l'argent de les caisses du club Artésien. C'est Dimitri Cavaré qui en fait les frais et quitte Lens pour le Stade Rennais à hauteur de 3 Millions d'euros[8].

À l'aube de la saison 2015-2016, le club doit à nouveau vendre afin de rester en Ligue 2 et éviter la relégation administrative en National. C'est ainsi que le club vend Jeff Reine-Adelaïde et Yassin Fortuné à Arsenal, ce qui permet au RCL de faire entrer plus de 4 Millions d'euros dans les caisses du club et, ainsi, éviter la relégation administrative[9].

Malgré l'arrivée en 2016 de nouveaux investisseurs et le fait que le club est à nouveau serein sur le plan financiers, le club échoue de peu à l'accession en Ligue 1 au termes de la saison 2016-2017 et se voit donc contacté par de nombreux clubs de niveaux supérieurs afin d'acheter les joueurs qui ont le plus marqués la saison lensoise. C'est ainsi que Jean-Philippe Gbamin et Wylan Cyprien, tous deux formés à La Gaillette, rejoignent Mayence pour le premier contre 5 Millions d'euros[10] et l'OGC Nice pour le second contre la même somme de 5 Millions d'euros[11].

Les plus gros transfertsModifier

Ce tableau dresse la liste des plus gros transferts enregistrés à Lens concernant des joueurs formés à la Gaillette[12].

No  Nom Club Prix
1 Raphaël Varane   Real Madrid 10 M
2 William Bianda AS Rome 6M€
3 Benoît Assou-Ekotto   Tottenham Hotspur 5 M€
3 Jean-Philippe Gbamin   1. FSV Mayence 05 5 M€
3 Wylan Cyprien   Nice 5 M€
4 Baptiste Guillaume   Lille 4,5 M€
5 Geoffrey Kondogbia   Séville FC 4 M€
5 Adel Taarabt   Tottenham Hotspur 4 M€
6 Gaël Kakuta   Chelsea 3 M€

Joueurs formés à La GailletteModifier

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (2019)
Motif avancé : Sources confirmant que sont listés les joueurs les plus emblématiques ?

Liste des joueurs français emblématiques :

Liste des joueurs étrangers emblématiques :

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

NoteModifier

RéférencesModifier

  1. « Lyon en tête du classement des centres de formation », sur France Football (consulté le 23 novembre 2017)
  2. « Racing Club de Lens : La Gaillette », sur www.rclens.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  3. Bertrand Pelletier, « Le centre technique de la Gaillette », sur www.sitercl.com (consulté le 23 novembre 2017)
  4. Christian Grégoire, « Varane signe au Real Madrid », France.tv Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  5. Julien Lamotte, « Le Lensois Aurier signe à Toulouse », France.tv Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  6. Thorgan Hazard à Chelsea sur eurosport.fr
  7. Kondogbia au FC Séville sur eurosport.fr
  8. Rédaction, « Rennes achète Cavaré », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  9. « Football Leaks : Comment le RC Lens a attiré Arsenal pour se sauver - Mercato 365 », Mercato 365,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  10. Rédaction, « Transfert : Jean-Philippe Gbamin 5 ans à Mayence », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  11. V.V., « Transfert : Wylan Cyprien (Lens) vers Nice », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  12. (en) RC Lens - Most expensive player changes sur transfermarkt.de. Consulté le 5 juillet 2013.

Lien externeModifier