Ouvrir le menu principal

L'Homme qui tua Lucky Luke
One-shot
Auteur Matthieu Bonhomme
Couleurs Matthieu Bonhomme
Genre(s) Western

Personnages principaux Lucky Luke
Doc Wednesday
Anton Bone
Lieu de l’action Froggy Town

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Lucky Comics
Première publication
ISBN 9-782-8847-1363-4
Nb. de pages 64

Prépublication Spirou
Casemate

L'Homme qui tua Lucky Luke est un one-shot de Matthieu Bonhomme se déroulant dans l'univers de la série Lucky Luke créée par Morris. Il est sorti le en album. L'histoire se déroule entre les tomes Daisy Town et Fingers, et on y découvre pourquoi Lucky Luke arrête de fumer[CM 1].

Très bien accueilli par la critique, cet album a reçu le prix Saint-Michel du meilleur album en septembre 2016 et le prix du public Cultura du festival d'Angoulême en janvier 2017.

GenèseModifier

Pour Matthieu Bonhomme, écrire un Lucky Luke était un rêve d'enfant qu'il ne lâchait pas : « À chaque visite chez Dargaud, pour Le Marquis d'Anaon, je leur disais que j'étais prêt pour l'aventure. Sans écho[CM 1]. » Mais en 2008, son éditeur lui demanda une planche pour La Galerie des illustres[CM 1], galerie privée. Une courte histoire où Lucky Luke s'invite chez lui, à sa table. Il n'ose pas toucher au western par la suite. Cela lui paraît un domaine interdit, même s'il s'y rapproche avec sa série Esteban, où l'on peut voir des Amérindiens, « donnant un petit air de Western à l'aventure[CM 1] ». Il a également peur que l'on lui reproche d'être un « sous-auteur », de ne pas partir sur quelque chose de nouveau[CM 1].

Tout commence en 2014, où, lors d'un déjeuner avec son éditrice Pauline Mermet (chargée de gérer les célébrations des 70 ans de Lucky Luke), il lui parle de son projet[CM 1]. Il lui envoie par la suite quelques illustrations du personnage fait à sa manière[CM 1]. Il en reçoit un accord pour un one-shot à la manière de Goscinny[CM 1].

SynopsisModifier

Par une nuit orageuse, Lucky Luke arrive dans la ville de Froggy Town, ville minière du Far West. Du fait de sa réputation, les habitants lui demandent d'enquêter sur le vol récent de l'or des mineurs. Aidé de Doc Wednesday, Lucky Luke mène son enquête malgré la présence des frères Bone qui font régner leur loi à Froggy Town.

PersonnagesModifier

Lucky Luke, cow-boy qui tire plus vite que son ombre, justicier de western.

Joshua "Doc" Wednesday, ancien justicier de western, ami de Luke

Le père Bone, mineur, ancien soldat sudiste, il bat ses fils et est adique à l'or.

Anton Bone, aîné de la fratrie Bone, épaule son frère James dans le métier de Shérif.

Steve Bone, second de la fratrie Bone, convoyeur d'or et probablement mineur.

James Bone, dernier de la fratrie Bone, retardé mental, Shérif.

Jolly Jumper, cheval de Lucky Luke, qui contrairement aux autres volumes, ici ne s'adresse pas au héro.

Laura Legs, danseuse de cabaret et futur épouse d'Anton, amie de Luke.

L'Indien, mystérieux brigand au visage caché, tueur de Bob, voleur de l'or des mineurs.

Bob, convoyeur de fond tué par l'Indien.

Mr Smith, vendeur crapuleux et est celui qui charge Luke de mener l'enquête au sujet du vol.

Résumé rapideModifier

L'or des mineurs a été dérobé par un mystérieux indien masqué, qui a en plus tué Bob, le convoyeur, sous les yeux de Steve Bone. Lucky Luke et Doc Wednesday mène l'enquête, suite à la demande des habitants, sans arme, car confisqué par le plus petit des frères Bone, James, nommé Shérif. Puis plus tard, il s'avère que le père Bone, un vieux mineur, bas constamment ses enfants, de tels qu'Anton à les côtes en miettes et ne pourra plus jamais rire, et que le second de la fratrie, Steve, a une jambe boiteuse. Autre retournement de situation, l'amie de Luke, Laura Legs, une danseuse, arrive en ville pour épouser l’aîné Bone, Anton. Puis un soir au saloon, le père Bone arrive avec des cigares, et paye sa tournée générale, après une bagarre au sujet du vol ou Luke accuse les Bone car il a retrouvé sur la scène du crime un clou de fer à cheval pouvant appartenir à la famille, les villageois décident d'aller lyncher les Amérindiens de la réserve, mais ils sont sauvés de justesse par Luke et Doc. De retour au village, le père Bone accompagné d'un forgeron accuse Luke car un clou de fer de Jolly Jumper à disparu. Énervé par ce complot et la lâcheté des villageois, Luke accepte le défis d'un combat à mort contre Anton. Doc refusant alors que Luke meurt en vain, car ce dernier tremble péniblement à cause du manque de tabac et possédant une arme très mauvaise, Doc assomme Luke avant le duel, substitut ses vêtement et va se battre à sa place. Mais le père Bone abat lâchement Doc d'une balle dans le dos, Luke qui se réveille tout juste ramasse son arme, désarme le père Bone et l'emmène au bureau de shérif, devenant donc le Marshall de la ville. Les habitants réalisent alors que l'or ayant servis à payer la tournée générale était en réalité l'or volé ! Luke sauve le père bonne d'un lynchage, repousse les Bone qui tentent de reprendre leur père, puis assiste impuissant à l'incendie de la maison des Bone, par les villageois et les mineurs venu récupérer leur or. Le lendemain, Luke accueille dans l'office Laura Legs qui le prévient qu'Anton et Steve viennent en découdre, cependant, Steve vient seul, accompagné de l'indien responsable du meurtre et du vol de l'or. Anton enlève alors son déguisement d'apache, et les deux frères posent leurs ceinturons devant Luke. Anton explique alors avoir volé l'or avec la complicité de Steve pour éviter que leur père les frappe, car il se calmait uniquement lorsqu'il avait de l'or. Le meurtre de Bob était un accident, se rendant compte du subterfuge, le convoyeur eu essayait de prendre l'arme d'Anton déguiser en indien, mais en tirant l'arme vers lui, il actionna la gâchette et reçut la balle en plein cœur. Alors le père Bone est condamné à une vingtaine d'années de prison pour le meurtre de Doc Wednesday, et Luke prétend à Laura que le juge sera sûrement clément pour Steve et Anton. Reste James, Laura et Luke, qui se recueille sur la tombe de Doc, ou il est inscrit "Joshua "Doc" Wednesday Aug.8 - 1851, Nov.11 - 1887. Shoot in the back by a coward R.I.P" L'histoire se termine donc par le traditionnel couché de soleil, avec Luke, qui c'est décidé d'arrêter le tabac pour respecter la promesse faite à Doc, et la chanson du "Pauvre Cow-Boy solitaire"

Clins d’œils et référencesModifier

  • Le titre de l'album fait référence au film L'homme qui tua Liberty Valance[1].
  • La ville où se déroule l'action se nomme Froggy Town. Frog signifie grenouille en anglais, grenouilles que l'on peut voir en abondance dans la ville la nuit de l'arrivée de Lucky Luke. On retrouve également des références aux batraciens dans les insultes du père d'Anton Bone.
  • On retrouve le personnage de Laura Legs, une danseuse précédemment vue dans les albums Le Grand Duc et La Corde du pendu et autres histoires.
  • Dans le cimetière de Froggy Town, une tombe porte le nom de Morris from Bevere en hommage à Morris de son vrai nom Maurice de Bevere.
  • Dans ce même cimetière, une autre tombe porte l'inscription Here lies Charly Hutter Four slugs from a 44 no less no more faisant référence à la tombe de Lester Moore au cimetière de Tombstone (en). Le nom Charly Hutter fait peut-être référence à Charles H. Utter, personnalité de la conquête de l'Ouest.
  • Lors de la partie de poker, Lucky Luke a la main du mort (deux as noirs et deux 8 noirs), main qu'avait Wild Bill Hickok lors de son assassinat à Deadwood. Il est à noter que Wild Bill Hickok était un ami de Charlie Utter.
  • Le personnage de Doc Wednesday fait référence à Doc Holliday.

Prix et récompensesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • « Cahier spécial : L'Homme qui tua Lucky Luke : 19 planches commentées par Matthieu Bonhomme », Casemate, no 89,‎ , p. I à XXXII :
  1. a b c d e f g et h Page II à IV : L'adieu aux clopes