Ouvrir le menu principal

Kim Kashkashian

altiste americaine, professeur d'alto à l'université de l'Indiana
Kim Kashkashian
Kim Kashkashian 3276.jpg
Kashkashian durant une répétition à Marlboro, Vermont en 2008
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
DétroitVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Instrument
Label
Genre artistique

Kim Kashkashian, née à Détroit dans le Michigan aux États-Unis le , est une altiste américaine d'origine arménienne.

Sommaire

BiographieModifier

Elle étudie l'alto au Peabody Conservatory of Music de Baltimore avec Walter Trampler et Karen Tuttle. Lauréate du concours Lionel Tertis et du ARD de Munich, elle commence une carrière internationale de soliste, jouant régulièrement sous la direction de Riccardo Muti, Nikolaus Harnoncourt, Zubin Mehta et Riccardo Chailly, dans les grandes villes des États-Unis, d'Europe et du Japon.

Elle se perfectionne encore pendant plusieurs années au Mannes College of Music ainsi qu'à l'université de l'Indiana à Bloomington, avant de s'installer en Allemagne en 1989 où elle enseigne à la Frieburg Musikhochschule, puis à la Hanns Eisler Hochschule à Berlin à partir de l'hiver 1996. Kim Kashkashian poursuit également une activité de chambriste, qui la conduit régulièrement aux Festivals de Marlboro, Santa Fe, Spoleto, Lockenhaus et Salzbourg.

S'impliquant beaucoup dans la musique d'aujourd'hui, aussi importante pour elle que les grandes œuvres du répertoire, elle apprécie la recherche de nouvelles directions et formes, et entretient des relations étroites avec des compositeurs tels que Goubaïdoulina, Jolas, Bouchard, Penderecki, Eötvös... Elle a créé notamment plusieurs œuvres contemporaines comme le Concerto pour alto de Linda Bouchard et Replica de Peter Eötvös qui lui est dédié. Elle joue un alto fabriqué à Crémone en 1617 par la famille Amati.

Elle a également participé à l'album In Praise of Dreams du saxophoniste Jan Garbarek enregistré en 2003 et à divers albums de musique traditionnelle arménienne.

RécompensesModifier

En 2013, Kim Kashkashian gagne un Grammy Award dans la catégorie « Meilleure performance classique en solo » (Best classical instrumental solo) pour Kurtág & Ligeti: Music For Viola[1],[2].

Discographie (Sélection)Modifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier