Ouvrir le menu principal

Xavier Montsalvatge

compositeur espagnol
Ne doit pas être confondu avec Montsalvage.
Xavier Montsalvatge
Description de l'image Xavier Montsalvatge.jpg.
Nom de naissance Xavier Montsalvatge i Bassols
Naissance
Gérone (Catalogne)
Décès (à 90 ans)
Barcelone (Catalogne)
Activité principale Compositeur
Activités annexes Critique musical
Enseignant
Années d'activité 1921-1999
Formation Conservatori municipal de música de Barcelona
Maîtres Lluís Millet, Enric Morera, Jaume Pahissa, Eduard Toldrà
Conjoint Elena Pérez de Olaguer (1947)
Distinctions honorifiques Voir ci-dessous
Site internet http://www.montsalvatge.com

Œuvres principales

  • Cinco canciones negras

Xavier Montsalvatge i Bassols est un compositeur et critique musical espagnol né le à Gérone (Catalogne) et mort le à Barcelone. Il compte parmi les plus influents représentants de la musique catalane au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Xavier Montsalvatge étudie le violon et la composition au conservatoire de Barcelone. Ses principaux professeurs sont Lluís Millet, Enric Morera, Jaume Pahissa, et Eduard Toldrà. Après la guerre civile espagnole, Xavier Montsalvatge commence son activité de critique musical, ayant intégré le journal Destino en 1942, qu’il dirigera ensuite en 1968 et en 1975. Il écrit par ailleurs pour le quotidien La Vanguardia après 1962. Il revient au conservatoire barcelonais pour y enseigner, d’abord comme chargé de cours, en 1970, puis en tant que professeur de composition, en 1978.

ŒuvreModifier

Le style de Montsalvatge connaît plusieurs étapes distinctes. À ses débuts, il est fortement influencé par le dodécaphonisme et le wagnérisme alors prédominant sur la scène musicale catalane, dont sa Sinfonía mediterránea écrite en 1949, est représentative. Dans la période suivante, c'est vers la musique des Antilles qu’il recherche son inspiration, avec Cinco canciones negras (1945) et Cuarteto indiano (1952). Ses échanges avec les compositeurs français Olivier Messiaen et Georges Auric avec lesquels il est en contact régulier, le conduisent à un changement radical de son style désormais caractérisé par une libre polytonalité dont témoigne Partida, (1958). La dernière période est marquée par les influences de l’avant-garde.

Xavier Montsalvatge explore quasiment toutes les formes musicales à travers son œuvre, d’essayant à l’opéra avec El gato con botas et Una voz en off, à la musique de chambre avec notamment Cuarteto indiano, entre lesquels ses œuvres orchestral, tel que la Desintegración morfológica de la Chaconne de Bach, le Laberinto o Sinfonía de réquiem, et la Sinfonía mediterránea qui a été primée. Sa reconnaissance internationale doit probablement à la démarche séduisante et discursive qu’il poursuit ; les Cinco canciones negras pour mezzo-soprano et orchestre, puisant dans les rythmes et les thèmes ; parmi lesquels, l’œuvre la plus populaire est la Canción de cuna para dormir un negrito, « berceuse pour un enfant noir ». Il a également composé pour le cinéma. Ainsi en 1987, sa performance pour Dragón Rapide a été distingué du prix Goya de la meilleure musique originale.

Principales œuvresModifier

  • Cinco canciones negras (1945)
  • Canciones para niños (1953)
  • Sonatine pour Ivette (1962)
  • Babel (1967)
  • Homenaje a Manolo Hugué (1971)
  • Serenata a Lydia de Cadaqués (1971)
  • Reflexions-obertura (1975)
  • Concert capriccio (1975) pour harpe et orchestre
  • Fantasía (1985) pour harpe et guitare

OpérasModifier

  • El gato con botas
  • Una voce in off
  • Babel 46 (opera, 2002 premiere)

BalletModifier

Musica pour coblaModifier

  • Elegia a Juli Garreta (1946)
  • Madrigal en forma de sardana (1945)

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) Juan Carlos Ier et Carmen Alborch Bataller, « 2408/1993 de 29 de diciembre por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoria de Oro, a las personas que se citan », Boletin de Estado, Madrid, no 4,‎ , p. 300 (lire en ligne).

Voir aussiModifier