Concours international de musique de l'ARD

concours international de musique

Le Concours international de musique de l'ARD (en allemand : Internationaler Musikwettbewerb der ARD) est un concours international de musique classique qui se déroule chaque année à Munich (Allemagne) et est organisé par l'ARD (groupement public de neuf radiodiffuseurs régionaux allemands).

Présentation

modifier

Le Concours international de musique de l'ARD est l'un des plus prestigieux concours de musique classique au monde. Créé en 1952, il est dédié chaque année à quatre disciplines différentes. Organisé par les radios allemandes de l'ARD, il se déroule à Munich au mois de septembre. Parmi les lauréats figurent des artistes tels Jessye Norman, Francisco Araiza, Mitsuko Uchida, Thomas Quasthoff, Yuri Bashmet, Christian Tetzlaff, Sharon Kam, Heinz Holliger, Peter Sadlo (de) ou Maurice André[1],[2],[3].

Depuis 2001, la présence de la musique contemporaine au sein du concours a été renforcée au moyen de commandes réalisées auprès de compositeurs contemporains. En moyenne, chaque année, entre 400 et 600 jeunes musiciens se portent candidats pour participer au concours. À l'issue d'une épreuve préliminaire, quelque 200 concurrents de 35 à 40 pays sont retenus. Le 1er prix d'une discipline instrumentale reçoit 10 000 , le 2e prix 7 500  et le 3e prix 5 000 [4],[5].

Lauréats

modifier

Pour 2023[6],[7] :

  • Alto :
    • 1er prix : Haesue Lee (Corée du Sud) ;
    • 2e prix : non attribué ;
    • 3e prix : Takehiro Konoe (Japon) et Ionel Ungureanu (Allemagne).
  • Contrebasse :
    • 1er prix : Gabriel Polinsky (États-Unis) ;
    • 2e prix : Hongyiu Thomas Lai (Hong Kong) ;
    • 3e prix : José Trigo (Portugal).
  • Harpe :
    • 1er prix : Tjasha Gafner (Suisse) ;
    • 2e prix : Alexandra Bidi (France) et Lea Maria Löffler (Allemagne).
  • Trio avec piano :
    • 1er prix : Trio Orelon (Allemagne) ;
    • 2e prix : Amelio Trio (Allemagne) ;
    • 3e prix : Trio Pantoum (France).

Pour 2022[8] :

  • Flûte :
    • 1er prix : Yubeen Kim (Corée du Sud) ;
    • 2e prix : Mario Bruno (Italie) ;
    • 3e prix : Leonie Virginia Bumüller (Allemagne).
  • Trombone :
    • 1er prix : Kris Garfitt (Royaume-Uni) ;
    • 2e prix : Jonathon Ramsay (Australie) ;
    • 3e prix : Roberto de la Guía Martínez (Espagne).
  • Quatuor à cordes :
    • 1er prix : Barbican Quartet (Bulgarie/Allemagne/Canada/Pays-Bas) ;
    • 2e prix : Quartet Integra (Japon) ;
    • 3e prix : Chaos String Quartet (Allemagne/Italie/Pays-Bas/Hongrie).
  • Piano :
    • 1er prix : Lukas Sternath (Autriche) ;
    • 2e prix : Junhyung Kim (Corée du Sud) ;
    • 3e prix : Johannes Obermeier (Allemagne).

Pour 2021[9],[10] :

  • Duo de piano :
    • 1er prix : Geister duo (France), prix Reger et prix de la meilleure interprétation d'une pièce de commande (œuvre de Vassos Nicolaou)[1] ;
    • 2e prix : Duo La Fiammata (Canada) et Melnikova-Morozova (Russie) ;
    • 3e prix : Piano Duo Sakamoto (Japon), prix du public.
  • Cor :
    • 1er prix : Pascal Deuber (Suisse), prix du public ;
    • 2e prix : Yun Zeng (Chine) ;
    • 3e prix : Ivo Dudle (Suisse).
  • Chant
    • 1er prix : Anastasiya Taratorkina (Allemagne/Russie), prix du public ;
    • 2e prix : non attribué ;
    • 3e prix : Jeongmeen Ahn (Corée du Sud), Julia Grüter (Allemagne) et Valerie Eickhoff (Allemagne).
  • Violon :
    • 1er prix : Seiji Okamoto (Japon) ;
    • 2e prix : Dmitry Smirnov (Russie) ;
    • 3e prix : Alexandra Tirsu (Moldavie/Roumanie), prix du public.

En raison de la pandémie de Covid-19, l'édition 2020 du concours est annulée et les disciplines prévues sont reportées à 2022[11].

Pour l'année 2019, 68e édition du concours[12],[13] :

  • Violoncelle[14] :
    • 1er prix : Haruma Sato (Japon) ;
    • 2e prix : Friedrich Thiele (de) (Allemagne), prix du public et prix de la meilleure interprétation de Like Ella, œuvre commandée par le concours à Martin Smolka ;
    • 3e prix : Sihao He (Chine).
  • Basson :
    • 1er prix : non attribué ;
    • 2e prix : Andrea Cellacchi (Italie) et Mathis Stier (Allemagne) ;
    • 3e prix : Theo Plath (de) (Allemagne).
  • Clarinette[15] :
    • 1er prix : Joë Christophe (France), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'oeuvre commandée pour la compétition, Three Pieces for Clarinet de Mark Simpson ;
    • 2e prix : Carlos Alexandre Brito Ferreira (Portugal) et Han Kim (Corée du Sud), prix du public ;
    • 3e prix : non attribué.
  • Percussion[16] :
    • 1er prix : Kai Strobel (Allemagne), prix du public ;
    • 2e prix : Aurélien Gignoux (France/Suisse), prix spécial de la meilleure interprétation de la composition commandée par le concours (une pièce de Younghi Pagh-Paan) ;
    • 3e prix : Weiqi Bai (Chine).

Pour l'année 2018, 67e édition du concours[17],[18] :

  • Chant
  • Trompette
    • 1er prix : Selina Ott (de) (Autriche)
    • 2e prix : Célestin Guérin (France) et Mihály Könyves-Tóth (Hongrie)
    • 3e prix : non attribué
  • Trio avec piano
    • 1er prix : Aoi Trio (Japon)
    • 2e prix : non attribué
    • 3e prix : Trio Marvin (Kazakhstan/Russie/Allemagne) et Lux Trio (Corée du Sud)
  • Alto
    • 1er prix : Diyang Mei (Chine)
    • 2e prix : Yucheng Shi (Chine)
    • 3e prix : Takehiro Konoe (Japon)

Pour l'année 2017, 66e édition du concours[19] ,[20] :

  • Violon
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Sarah Christian (Allemagne), prix du public, prix spécial du Münchener Kammerorchester, Henle-Urtextpreis, et Andrea Obiso (Italie), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, Henle-Urtextpreis
    • 3e prix : Kristine Balanas (en) (Lettonie), Henle-Urtextpreis
  • Piano
    • 1er prix : JeungBeum Sohn (Corée du Sud), Henle-Urtextpreis
    • 2e prix : Fabian Müller (de) (Allemagne), prix du public, prix Brüder-Busch, Henle-Urtextpreis, prix spécial GENUIN classics
    • 3e prix : Wataru Hisasue (Japon), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, Henle-Urtextpreis
  • Guitare
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Junhong Kuang (Chine), prix du public, ifp-Musikpreis, et Davide Giovanni Tomasi (Italie/Suisse)
    • 3e prix : Andrey Lebedev (Australie), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée
  • Hautbois
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Kyeong Ham (Corée du Sud, BR-KLASSIK Online-Preis, Thomas Hutchinson (Nouvelle-Zélande), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, et Juliana Koch (Allemagne), prix du public, Osnabrücker Musikpreis

Pour l'année 2016, 65e édition du concours[21],[22] :

  • Harpe
    • 1er prix : Agnès Clément (France), prix du public, prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée
    • 2e prix : Anaïs Gaudemard (France), prix spécial du Münchener Kammerorchester
    • 3e prix : Rino Kageyama (Japon)
    • prix spécial Mozart-Gesellschaft München et prix spécial U21 : Magdalena Hoffmann (Allemagne), demi-finaliste
    • prix Bärenreiter-Urtext : Marika Cecilia Riedl (Allemagne)
  • Cor
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Marc Gruber (Allemagne), prix du public, prix Brüder-Busch et Kateřina Javůrková (République tchèque), BR-KLASSIK Online-Preis
    • 3e prix : Félix Dervaux (France), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, et Nicolas Ramez (France)
    • prix Bärenreiter-Urtext : Nicolás Gómez Naval (Espagne)
  • Contrebasse
    • 1er prix : Wies de Boevé (Belgique), prix du public, ifp-Musikpreis
    • 2e prix : Michael Karg (Allemagne)
    • 3e prix : Dominik Wagner (Allemagne/Autriche), prix spécial Andreas-Wilfer-Meisterwerkstatt building Cellos and doublebasses
    • prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée : Michail-Pavlos Semsis (Grèce)
    • prix Bärenreiter-Urtext : Marek Romanowski (Pologne)
  • Quatuor à cordes
    • 1er prix : Quatuor Arod (France), IDAGIO-Onlinepreis
    • 2e prix : Aris Quartett (de) (Allemagne), prix du public, prix spécial GENUIN classics, prix spécial ProQuartet, Osnabrücker Musikpreis
    • 3e prix : Quartet Amabile (Japon), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée
    • prix Bärenreiter-Urtext : Quatuor Hanson (France/Royaume-Uni)
    • prix Alice-Rosner, pour la meilleure interprétation du Quatuor à cordes no 1 de György Ligeti : Quatuor Arod (France)
    • prix des Jeunesses Musicales d'Allemagne : Giocoso Streichquartett Vienna
    • prix Karl-Klingler-Stiftung: Goldmund Quartett (Allemagne)

Pour l'année 2015, 64e édition du concours[23],[24] :

  • Chant
    • 1er prix : Emalie Savoy (États-Unis), prix spécial « Orpheus », prix spécial Genuin classics
    • 2e prix : Sooyeon Lee (Corée du Sud), prix du public
    • 3e prix : Marion Lebègue (France), prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée
    • prix Bärenreiter-Urtext : Jae Eun Park (Corée du Sud)
  • Trombone
    • 1er prix : Michael Buchanan (Royaume-Uni), prix du public
    • 2e prix : Jonathan Reith (France)
    • 3e prix : Guilhem Kusnierek (France)
    • prix spécial Mozart Gesellschaft München : Juan González Moreno (Espagne), demi-finaliste
    • prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée : José Milton Vieira Leite Filho (Brésil
  • Duo de piano
    • 1er prix : Alina Shalamova et Nikolay Shalamov (de) (Bulgarie/Russie), prix du public, prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, ifp-Musikpreis
    • 2e prix : Duo Ani et Nia Sulkhanishvili (de) (Géorgie) et Duo ShinPark (Corée du Sud)
    • 3e prix : Piano Duo Lok Ping & Lok Ting Chau (Hong Kong)
    • prix Bärenreiter-Urtext et prix spécial U21 : Piano Duo Chen – Armand (France/Corée du Sud), demi-finaliste
  • Flûte
    • 1er prix : Sébastian Jacot (Suisse), prix spécial Münchener Kammerorchester, prix Brüder-Busch, Osnabrücker Musikpreis
    • 2e prix : Francisco López Martín (Espagne), prix du public, prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, BR-KLASSIK Online-Prize
    • 3e prix : Eduardo Belmar (Espagne)
    • prix Bärenreiter-Urtext : Othonas Gkogkas (Grèce)
    • prix Alice-Rosner, pour la meilleure interprétation de la Sonate (in)solit(air)e d'Heinz Holliger : Mayuko Akimoto (Japon)

Pour 2014[25] :

  • Piano
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Chi-Ho Han (en)   Corée du Sud, Prix du public, Prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée
    • 3e prix : Kang-Un Kim   Corée du Sud, Osnabrücker Musikpreis
    • 3e prix : Florian Mitrea   Roumanie, Sonderpreis des Münchener Kammerorchesters
    • Bärenreiter-Urtext-Preise : Nadjezda Pisareva   Russie, 2e tour
  • Quintette à vent
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Azahar Ensemble   Espagne, Prix du public, ifp-Musikpreis
    • 3e prix : Acelga Quintett (de)   Allemagne /   Luxembourg
    • 3e prix : Quintette Klarthe   France, BR-KLASSIK Onlinepreis, Sonderpreis Palazzetto Bru Zane
    • SonderPrix pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée : Canorusquintett   Allemagne, demi-finale
    • Förderpreis der Jeunesses Musicales Deutschland : Canorusquintett   Allemagne, demi-finale
    • Bärenreiter-Urtext-Preise : Arcadia Wind Quintet   Venezuela, 1er tour
  • Violoncelle
    • 1er prix : István Várdai   Hongrie
    • 2e prix : Andrei Ioniță (en)   Roumanie, Prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée, Sonderpreis Premiertone-Website
    • 3e prix : Bruno Philippe   France, Prix du public
    • Alice-Rosner-Preis pour l'interprétation remarquée de la Sonate pour violoncelle solo de G. Ligeti : Pablo Ferrández (en)   Espagne, Semifinale
    • Bärenreiter-Urtext-Preise : Alexey Zhilin, 2e tour

Pour 2013[26] :

  • Alto
    • 1er prix : Yura Lee   Corée du Sud
    • 2e prix : Kyoungmin Park   Corée du Sud, Prix du public
    • 3e prix : Katarzyna Budnik-Gałązka   Pologne
    • Prix pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée : Adrien Boisseau   France
    • Sonderpreis der Talentstiftung Henning Tögel für herausragende Begabungen : Lydia Rinecker   Allemagne
  • Basson
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Sophie Dartigalongue (de)   France, Prix du public
    • 2e prix : Rie Koyama   Japon, Prix pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée
    • 3e prix : María José Rielo Blanco   Espagne, BR-Klassik Online-Prei
  • Trio avec piano
    • 1er prix : non attribué
    • 2e prix : Van Baerle Trio   Pays-Bas, Prix du public
    • 2e prix : Trio Karénine   France, Prix pour la meilleure interprétation de l'œuvre imposée

Pour 2012[27] :

Pour 2011[28],[29] :

  • Trompette
  • Duo de piano[31]
    • 2e prix : Victor y Luis del Valle,   Espagne
    • 2e prix : Duo de Pianos Poskute - Daukantas,   Lituanie
    • 3e prix : Silivanova - Puryzhinskiy,   Russie
  • Clavecin[56]
    • 1er prix : Władysław Marek Kłosiewicz,   Pologne
  • Duo violon-piano[52]
    • 2e prix : Peter Matzka et Teresa Turner-Jones,   États-Unis
    • 3e prix : Kazuki et Emiko Sawa,   Japon