Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Kawakaze.

Kawakaze (江風)
Image illustrative de l’article Kawakaze (1936)
Type Destroyer
Classe Shiratsuyu
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Drapeau du Japon Japon
Chantier naval Fujinagata
Commandé 1933
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 226 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 107,5 m
Maître-bau 9,9 m
Tirant d'eau 3,5 m
Déplacement 1 712 tonnes
Propulsion 2 turbine à gaz Kampon
3 chaudières Kampon
2 hélices
Puissance 42 000 ch
Vitesse 34 nœuds (63 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 5 canons de 127 mm
2 mitrailleuses de 13,2 mm
8 tubes lance-torpilles de 610 mm
16 charges de profondeur
Rayon d'action 4 000 milles marins (7 400 km) à 18 nœuds (33 km / h)
Localisation
Coordonnées 7° 50′ 00″ sud, 156° 54′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Îles Salomon

(Voir situation sur carte : Îles Salomon)
Kawakaze (江風)
Kawakaze (江風)

Le Kawakaze (江風, ”Bay Wind”?) était un destroyer de classe Shiratsuyu en service dans la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sa quille a été posé le aux chantiers navals Fujinagata à Osaka, au Japon. Il est lancé le et mis en service le .

HistoriqueModifier

Pendant l'attaque sur Pearl Harbor, le Kawakaze rejoint la 24e division de destroyers de la 4e escadre de destroyers de la 2e flotte. Il quitte Palaos participant à la bataille des Philippines pour couvrir les débarquements à Legaspi et dans la baie de Lamon. À partir de janvier 1942, le Kawakaze participe à des opérations dans les Indes néerlandaises, dont les invasions de TarakanBalikpapan et de Makassar. Après l'invasion de Java, il participe à la première bataille de la mer de Java où il participe au naufrage du destroyer américain USS Pope, du croiseur britannique HMS Exeter et du destroyer HMS Encounter. Il sauve également 35 survivants britanniques des navires Exeter et Encounter. En avril, il assiste à l'invasion de Panay et de Negros dans les Philippines. Le 10 mai, le Kawakaze est réaffecté dans la 1re flotte et retourne à l'arsenal naval de Sasebo pour des réparations.

Au cours de la bataille de Midway du 4 au 6 juin, le Kawakaze fait partie du groupe de soutien du Pacifique Nord de l'Amiral Shirō Takasu. Le 14 juillet, alors réaffecté dans la 2e flotte, le destroyer retourne à la base de Truk à la mi-août en compagnie du porte-avion Chitose. Le 21 août, lors d'une patrouille large de Guadalcanal, le Kawakaze coule le destroyer américain USS Blue. Il participe au bombardement de l'île d'Henderson Field le 24 août et fait partie de l'escorte transportant des transports de troupes lors de la bataille des Salomon orientales. D'août à novembre, il prend part à dix « Tokyo Express » à partir de Guadalcanal et participe brièvement à la bataille des îles Santa Cruz le 26 octobre, sous le commandement de l'Amiral Nobutake Kondô. Lors de la première bataille navale de Guadalcanal dans la nuit du 12 au 13 novembre 1942, le Kawakaze sauve 550 survivants du transport Brisbane Maru. Durant le mois de novembre, le destroyer patrouille entre les Shortland, Buna et Rabaul.

Lors de la bataille de Tassafaronga le 30 novembre, des torpilles tirées du Kawakaze ont éventuellement touché le croiseur américain USS Pensacola.

De décembre à la fin du mois de janvier 1943, le Kawakaze effectue des opérations de transport de Guadalcanal à Kolombangara avant de procéder à des évacuations de troupes à Guadalcanal à partir de février. Le 9 février, il est gravement endommagé après une collision avec le cargo Toun Maru et a dû être remorqué par le destroyer Kuroshio à Rabaul pour des réparations d'urgence, avant de faire route vers Sasebo à la fin du mois de mars. Après des réparations terminées à la fin du mois de mai, le Kawakaze retourne à Truk puis transporte des troupes à Nauru début juin, à Kwajalein fin juin et à Cape Gloucester le 1er août.

Le , le Kawakaze transporte des troupes pour Kolombangara. Il est coulé lors de la bataille du golfe de Vella par des coups de canons et des torpilles des destroyers américains USS Dunlap (en), USS Craven (en) et USS Maury (en), à la position géographique 7° 50′ S, 156° 54′ E. 169 hommes d'équipage, dont le capitaine de corvette Yanase, sont tués dans l'attaque. Le Kawakaze est rayé des listes le .

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Andrieu D'Albas, Death of a Navy: Japanese Naval Action in World War II, Devin-Adair Pub, (ISBN 0-8159-5302-X)
  • David Brown, Warship Losses of World War Two, Naval Institute Press, (ISBN 1-55750-914-X)
  • Stephen Howarth, The Fighting Ships of the Rising Sun: The Drama of the Imperial Japanese Navy, 1895–1945, Atheneum, (ISBN 0-689-11402-8)
  • Hansgeorg Jentsura, Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869–1945, US Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-893-X)
  • Hans Lengerer, The Japanese Destroyers of the Hatsuharu Class, London, Conway, , 91–110 p. (ISBN 1-84486-041-8)
  • Andrew N. Nelson, Japanese–English Character Dictionary, Tuttle, (ISBN 0-8048-0408-7)
  • Anthony J Watts, Japanese Warships of World War II, Doubleday,
  • M J Whitley, Destroyers of World War Two: An International Encyclopedia, London, Arms and Armour Press, (ISBN 1-85409-521-8)

Liens externesModifier