Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mills.
Juliette Mills
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Juliette Mills est une actrice française née le à Neuilly-sur-Seine (Seine). Elle se consacre à la peinture depuis les années 1970. Elle vit, organise des événements culturels et crée des œuvres à Villenauxe-la-Grande depuis 2006.

Sommaire

BiographieModifier

JeunesseModifier

Enfant, Juliette Mills, née Moulin[1], a pratiqué la danse classique à l'école de danse classique de l'opéra de Paris. Elle a également travaillé avec Béatrice Dussane[2].

Elle se lance ensuite dans des études d'art dramatique avec le but d'intégrer le conservatoire de Paris, mais elle y met fin lorsqu'elle décroche un contrat de 7 ans chez 20th Century Fox (société de production cinématographique) aux États-Unis. En 1963, à 16 ans, elle part vivre aux États-Unis et elle jouera dans plusieurs séries télévisées[3].

VoyagesModifier

Elle revient en 1970 en Europe et part immédiatement faire plusieurs voyages (Inde, Tibet, pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle). En 1972, elle reprend sa carrière d'actrice et se lance aussi dans la peinture qu'elle souhaite étroitement liée à la musique[4] (en 1973, elle remporte le Prix Salvador Dali[3]).

Carrière d'actrice en FranceModifier

Elle jouera jusqu'au milieu des années 1980 dans une douzaine de films (notamment Sex-shop de Claude Berri, Les Aventures de Zadig de Claude-Jean Bonnardot, Canicule d'Yves Boisset) et dans plusieurs séries télévisées.

AccidentModifier

Elle est victime d'un grave accident de voiture le [5] en revenant d'un concert donné à Troyes sur invitation de François Baroin. Elle est grièvement blessée et n'est pas sûre de pouvoir remarcher un jour.

« Seconde vie »Modifier

En 2006, elle s'installe à Villenauxe-la-Grande où elle crée l'atelier-galerie de la Boule d'Or[6] et organise des activités culturelles (concerts, théâtre, expositions de peintures, de sculptures, etc.). Des artistes de renommée internationale passent par son atelier-galerie.

En avril 2013, elle lance le spectacle Déclaration d'amour, proposant une expo et un concert (mettant en avant le quatuor Mona Lisa) au pavillon Henri-IV de Nogent-sur-Seine[7]. En décembre de la même année, son nom est donné à des logements sociaux dans cette commune[8]. À cette occasion, elle organise un concert de musique classique rassemblant 4 grands violonistes[9].

Expositions et concertsModifier

  • Papillons du Cosmos, du 6 au 28 avril 2013 à Nogent-sur-Seine. "La plasticienne installée à Villenauxe-la-Grande expose ses dernières œuvres inspirées par les signes astraux : « Papillons du Cosmos ». L’eau, la terre, l’air, le feu…"[10] C'était une des expositions clefs au programme de cette saison.
  • Soirée sur le thème des déclarations d'amour, prévue le 21 novembre 2015, avec les Guitares du Prado[11].
  • 1973 : Musée d'Art Moderne, New-York
  • 1974 : Sam Spiegel, Grosvenor House, Londres W1.
  • 1975 : Ouverture officielle Hotel Nikko, Paris (15e)
  • 1976 : Mairie de Nice, Art Festival d'Eté
  • 1977 : Monte-Carlo, Prince de Polignac. Collection privée.
  • 1977 : Monte-Carlo :Hotel Hermitage.
  • 1977 : Galerie X, rue Bonaparte, Paris (6e)
  • 1978 : Tokyo, Yoshi Diffusion Paravents de l'Apocalypse
  • 1981 : Carpentier, New-York
  • 1984 : Galerie Drouant, Paris Faubourg Saint Honoré (8e)
  • 1986 : Espace Vendôme, Place Vendôme, Paris (1er)
  • 1987 : Ambassade de France, Amsterdam
  • 1987 : Galerie Piet de Boer, Brueghel House
  • 1987 : Palais de l'Europe, Le Touquet
  • 1988 : Rue de Seine Galerie Étienne de Causans, Paris (8e)
  • 1989 : Galerie Weuters, Paris (3e)
  • 1990 : Musée d'Orange, Chorégies
  • 1991 : Galerie Protis, Faubourg Saint-Honoré, Paris (8e)
  • 1993 : Pavillon Franklin Roosevelt, Paris (8e)
  • 2001 : « Amour fatal : Carmen Norma, Isolde et les autres... », le 23 novembre 2001 au Théâtre de la Madeleine de Troyes. Co-production de Juliette Mills avec la Maison du Boulanger[2]
  • 2002 : IVe édition du festival de musique classique, Bethon (Marne) [5] avec son association Estreilha [12]
  • 2007 : Saison culturelle de Nogent-sur-Seine. Opéra Piano Peinture "Amour toujours", avec Klara Sordas (cantatrice mezzo-soprano) et Ardienne Krausz (pianiste concertise).
  • 2009 : Nouvel Opéra Piano Peinture «L'Amour Fou», Grand Théâtre de Nogent-sur-Seine.
  • 2014 : Soirée "à la George Sand" avec Adrienne Krausz au piano[13].
  • 2015 : Deux concerts avec les Guitares du Prado, Galerie Atelier Boule d'or, Villenauxe-la-Grande, Aube[14].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Juliette Mills participe également aux Jeux de 20 heures.

TableauxModifier

  • 1973 : Folie romantique wagnérienne lui permet de remporter le Prix Salvador Dali à New York[15].
  • 1986 : La Déferlante de l'Apocalypse, huile sur toile - hauteur 161 cm, largeur 129 cm - propriété de la société d'investissement Axa[16].
  • Christ de Verdi, peinture aux couleurs chaudes qu'elle réalise à la suite de son accident de voiture[17].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Cf. Décret du 2 mai 2017 portant promotion et nomination
  2. a et b « « L'amour fatal » en toile et en musique », L'Observateur de Troyes, no 29,‎
  3. a et b « Un tandem d'exception à l'hôtel de Valville », L'est-éclair,‎
  4. « Juliette MILLS : Artiste peintre › Aube › Mouv'Art », sur mouvart.com (consulté le 17 novembre 2015)
  5. a et b « Bethon va célébrer la musique classique », L'union, no 17683,‎
  6. « Saint Brice Info RT : Juliette Mills et le concert de La Boule d’Or, de Villenauxe la Grande », sur http://saintbrice-info-rt.blogspot.fr/, (consulté le 17 novembre 2015)
  7. « Un concert et une expo pour Juliette Mills », L'Est éclair, 6 avril 2013.
  8. RAYMOND Emmanuelle, « Des logements sociaux au nom de Juliette Mills », L'Est éclair,‎ (lire en ligne)
  9. BARAT Emmanuelle. « Mon Logis met Juliette MILLS à l’honneur à Nogent/Seine». mon-logis.fr. 5 décembre 2013. http://www.mon-logis.fr/dc/75/CP-Inauguration-Residence-JulietteMills-Dec2013.pdf
  10. « Exposition de Juillette Mills « Papillon du Cosmos » », sur http://www.nogent-sur-seine.fr/, (consulté le 17 novembre 2015)
  11. « Une soirée poétique au coin du feu le 21 novembre à Villenauxe », Libération Champagne,‎ (lire en ligne)
  12. « Opéra « L'Amour Fatal » le 23 novembre », L'union, no 17480,‎
  13. MALLET Christian, « Un récital de haute tenue », L'Est éclair, no 22343,‎
  14. MALLET Christian, « Un concert à l'international avec les Guitares du Prado », L'est éclair, no 22707,‎ (lire en ligne)
  15. « La promenade cosmique de Juliette Mills », L'Est éclair,‎ (lire en ligne)
  16. BellamysOnline. «Juliette Mills: "La Déferlante de l'Apocalypse"». Bellamysonline.com. http://www.bellamysonline.com/juliette-mills-la-deferlante-de-l-apocalypse.html?___store=defaultfr&___from_store=defaulten
  17. « La promenade cosmique de Juliette Mills », L'Est éclair,‎ (lire en ligne)
  18. Décret du 2 mai 2017 portant promotion et nomination

Liens externesModifier