Juliette Mills

actrice française
Juliette Mills
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Juliette Mills est une actrice française née le [1] à Neuilly-sur-Seine (Seine). Elle se consacre à la peinture depuis les années 1970. Elle vit, organise des événements culturels et crée des œuvres à Villenauxe-la-Grande depuis 2006.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Enfant, Juliette Mills, née Moulin[2], a pratiqué la danse classique à l'école de danse classique de l'opéra de Paris. Elle a également travaillé avec Béatrice Dussane[3].

Elle se lance ensuite dans des études d'art dramatique avec le but d'intégrer le conservatoire de Paris, mais elle y met fin lorsqu'elle décroche un contrat de 7 ans chez 20th Century Fox (société de production cinématographique) aux États-Unis. En 1963, à 16 ans, elle part vivre aux États-Unis et elle jouera dans plusieurs séries télévisées[4].

VoyagesModifier

Elle revient en 1970 en Europe et part immédiatement faire plusieurs voyages (Inde, Tibet, pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle). En 1972, elle reprend sa carrière d'actrice et se lance aussi dans la peinture qu'elle souhaite étroitement liée à la musique[5] (en 1973, elle remporte le Prix Salvador Dali[4]).

Carrière d'actrice en FranceModifier

Elle jouera jusqu'au milieu des années 1980 dans une douzaine de films (notamment Sex-shop de Claude Berri, Les Aventures de Zadig de Claude-Jean Bonnardot, Canicule d'Yves Boisset) et dans plusieurs séries télévisées.

AccidentModifier

Elle est victime d'un grave accident de voiture le [6] en revenant d'un concert donné à Troyes sur invitation de François Baroin. Elle est grièvement blessée et n'est pas sûre de pouvoir remarcher un jour.

« Seconde vie »Modifier

En 2006, elle s'installe à Villenauxe-la-Grande où elle crée l'atelier-galerie de la Boule d'Or[7] et organise des activités culturelles (concerts, théâtre, expositions de peintures, de sculptures, etc.). Des artistes de renommée internationale passent par son atelier-galerie.

En , elle lance le spectacle Déclaration d'amour, proposant une expo et un concert (mettant en avant le quatuor Mona Lisa) au pavillon Henri-IV de Nogent-sur-Seine[8]. En décembre de la même année, son nom est donné à des logements sociaux dans cette commune[9]. À cette occasion, elle organise un concert de musique classique rassemblant 4 grands violonistes[10].

Expositions et concertsModifier

  • Papillons du Cosmos, du 6 au à Nogent-sur-Seine. "La plasticienne installée à Villenauxe-la-Grande expose ses dernières œuvres inspirées par les signes astraux : « Papillons du Cosmos ». L’eau, la terre, l’air, le feu…"[11] C'était une des expositions clefs au programme de cette saison.
  • Soirée sur le thème des déclarations d'amour, prévue le , avec les Guitares du Prado[12].
  • 1973 : Musée d'Art Moderne, New-York
  • 1974 : Sam Spiegel, Grosvenor House, Londres W1.
  • 1975 : Ouverture officielle Hotel Nikko, Paris (15e)
  • 1976 : Mairie de Nice, Art Festival d'Eté
  • 1977 : Monte-Carlo, Prince de Polignac. Collection privée.
  • 1977 : Monte-Carlo :Hotel Hermitage.
  • 1977 : Galerie X, rue Bonaparte, Paris (6e)
  • 1978 : Tokyo, Yoshi Diffusion Paravents de l'Apocalypse
  • 1981 : Carpentier, New-York
  • 1984 : Galerie Drouant, Paris Faubourg Saint Honoré (8e)
  • 1986 : Espace Vendôme, Place Vendôme, Paris (1er)
  • 1987 : Ambassade de France, Amsterdam
  • 1987 : Galerie Piet de Boer, Brueghel House
  • 1987 : Palais de l'Europe, Le Touquet
  • 1988 : Rue de Seine Galerie Étienne de Causans, Paris (8e)
  • 1989 : Galerie Weuters, Paris (3e)
  • 1990 : Musée d'Orange, Chorégies
  • 1991 : Galerie Protis, Faubourg Saint-Honoré, Paris (8e)
  • 1993 : Pavillon Franklin Roosevelt, Paris (8e)
  • 2001 : « Amour fatal : Carmen Norma, Isolde et les autres... », le au Théâtre de la Madeleine de Troyes. Co-production de Juliette Mills avec la Maison du Boulanger[3]
  • 2002 : IVe édition du festival de musique classique, Bethon (Marne) [6] avec son association Estreilha [13]
  • 2007 : Saison culturelle de Nogent-sur-Seine. Opéra Piano Peinture "Amour toujours", avec Klara Sordas (cantatrice mezzo-soprano) et Ardienne Krausz (pianiste concertise).
  • 2009 : Nouvel Opéra Piano Peinture «L'Amour Fou», Grand Théâtre de Nogent-sur-Seine.
  • 2014 : Soirée "à la George Sand" avec Adrienne Krausz au piano[14].
  • 2015 : Deux concerts avec les Guitares du Prado, Galerie Atelier Boule d'or, Villenauxe-la-Grande, Aube[15].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Juliette Mills participe également aux Jeux de 20 heures.

TableauxModifier

  • 1973 : Folie romantique wagnérienne lui permet de remporter le Prix Salvador Dali à New York[16].
  • 1986 : La Déferlante de l'Apocalypse, huile sur toile - hauteur 161 cm, largeur 129 cm - propriété de la société d'investissement Axa[17].
  • Christ de Verdi, peinture aux couleurs chaudes qu'elle réalise à la suite de son accident de voiture[18].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (notice BnF no FRBNF16605362)
  2. Cf. Décret du 2 mai 2017 portant promotion et nomination
  3. a et b « « L'amour fatal » en toile et en musique », L'Observateur de Troyes, no 29,‎
  4. a et b « Un tandem d'exception à l'hôtel de Valville », L'est-éclair,‎
  5. « Juliette MILLS : Artiste peintre › Aube › Mouv'Art », sur mouvart.com (consulté le 17 novembre 2015)
  6. a et b « Bethon va célébrer la musique classique », L'union, no 17683,‎
  7. « Saint Brice Info RT : Juliette Mills et le concert de La Boule d’Or, de Villenauxe la Grande », sur http://saintbrice-info-rt.blogspot.fr/, (consulté le 17 novembre 2015)
  8. « Un concert et une expo pour Juliette Mills », L'Est-Éclair, 6 avril 2013.
  9. RAYMOND Emmanuelle, « Des logements sociaux au nom de Juliette Mills », L'Est éclair,‎ (lire en ligne)
  10. BARAT Emmanuelle. « Mon Logis met Juliette MILLS à l’honneur à Nogent/Seine». mon-logis.fr. 5 décembre 2013. http://www.mon-logis.fr/dc/75/CP-Inauguration-Residence-JulietteMills-Dec2013.pdf
  11. « Exposition de Juillette Mills « Papillon du Cosmos » », sur http://www.nogent-sur-seine.fr/, (consulté le 17 novembre 2015)
  12. « Une soirée poétique au coin du feu le 21 novembre à Villenauxe », Libération Champagne,‎ (lire en ligne)
  13. « Opéra « L'Amour Fatal » le 23 novembre », L'union, no 17480,‎
  14. MALLET Christian, « Un récital de haute tenue », L'Est éclair, no 22343,‎
  15. MALLET Christian, « Un concert à l'international avec les Guitares du Prado », L'est éclair, no 22707,‎ (lire en ligne)
  16. « La promenade cosmique de Juliette Mills », L'Est éclair,‎ (lire en ligne)
  17. BellamysOnline. «Juliette Mills: "La Déferlante de l'Apocalypse"». Bellamysonline.com. http://www.bellamysonline.com/juliette-mills-la-deferlante-de-l-apocalypse.html?___store=defaultfr&___from_store=defaulten
  18. « La promenade cosmique de Juliette Mills », L'Est éclair,‎ (lire en ligne)
  19. Décret du 2 mai 2017 portant promotion et nomination

Liens externesModifier