Ouvrir le menu principal

Judit Hidasi

linguiste hongroise
Dans le nom hongrois Hidasi Judit, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Judit Hidasi, où le prénom précède le nom.
Judit Hidasi

Linguiste occidentalXXe siècle
XXIe siècle

Portrait de Judit Hidasi
Biographie
Naissance (71 ans)
à Budapest (Hongrie)
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongrie
Enfants Klaudia Romhányi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parenté László Hidasi (d) (grand-père (d))Voir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Loránd Eötvös (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Profession Universitaire
Linguiste
Japonologie
Employeur L'École Supérieure des Études Économiques de Budapest (BGE)
Intérêts Linguistique appliquée
Sciences de l'information et de la communication
Communication interculturelle
Enseignement des langues étrangères
Œuvres principales Intercultural Communication: An outline (2005)
Distinctions Ordre du Soleil levant de troisième classe (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie hongroise des sciencesVoir et modifier les données sur Wikidata

Judit Hidasi ([ˈjudit], [ˈhidɒʃi]), née le à Budapest, est une linguiste et japanologue hongroise, professeure de linguistique.

BiographieModifier

Judit Hidasi est née à Budapest, le .

Elle a étudié la philologie anglaise et russe, et la japonologie, à l'Université Loránd Eötvös, obtenant un M.A. en philologie anglaise et russe (1971) et en linguistique générale et appliquée (1976). En 1986, elle est devenue docteure en linguistique de l'Académie hongroise des sciences[1].

Deux ans plus tard, elle a été nommée chef du département de Russe à l'école Supérieure des Études Économiques de Budapest ; un poste qu'elle a occupé jusqu'en 1992[2].

En 1992, elle a fondé l'Institut d'Études de Communication Orientale et l'a dirigé jusqu'en 1998.

Après avoir décroché une habilitation universitaire, elle a été promue, en 1999, professeure.

De 1998 à 2001, elle a été directrice adjointe d'un cabinet au sein du ministère de l'Éducation, tout en tenant le poste de secrétaire au bureau hongrois des Bourses (MÖB)[3].

Elle a enseigné à l'université Waseda, Tokyo, à l'université Shirayuri, Chōfu, Tokyo, à l'université Eberhard Karl de Tübingen, Allemagne[4], à la Sapientia université hongroise de Transylvanie, Cluj-Napoca, Roumanie depuis 2012 et à l'université internationale de Josai, Sakado, au Japon depuis 2015 et à l'université nationale de Taïwan en 2016[5].

Activités diversesModifier

  • 2001 : SIETAR, Japon, membre

Prix et distinctionsModifier

Sélection d'articles et d'ouvragesModifier

  • The Role of Stereotypes in a New Europe, Intercultural Communication Studies (1999–200)[6].
  • A comparison of Russian and Hungarian Business Cultures, Tudományos Évkönyv, Budapest (2009)[7].
  • Intercultural Communication: An outline, Sangensha, Tokyo (2005)[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Judit Hidasi », Hungarian Doctoral Council. Personal Data Sheet (consulté le 26 janvier 2018)
  2. Bolla 2009.
  3. (en) « Judit Hidasi », academic room (consulté le 26 janvier 2018)
  4. (de) « Archiv der Veranstaltungen 2009 », Universität Tübingen (consulté le 26 janvier 2018)
  5. (en) « Visiting scholar Prof. Judit Maria Hidasi registeration at CCS », Taiwan Fellowship (consulté le 26 janvier 2018)
  6. (en) Judit Hidasi, « The Role of Stereotypes in a New Europe », Intercultural Communication Studies,‎ 1999–2000, p. 117–122.
  7. (en) Judit Hidasi et Yulia V. Lukinykh, « A comparison of Russian and Hungarian Business Cultures », Tudományos Évkönyv, Budapest, Budapesti Gazdasági Főiskola,‎ (ISSN 1588-8401, lire en ligne [PDF]).
  8. (en) Judit Hidasi, Intercultural Communication: An outline, Tokyo, Sangensha, .

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (hu) Kálmán Bolla, Hidasi Judit, Budapest, Zsigmond Király Főiskola, coll. « Magyar nyelvész pályaképek és önvallomások » (no 85), (ISBN 978-963-9559-44-8, lire en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :