Ouvrir le menu principal
John Hagee
JCH at Podium.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
BaytownVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Trinity University (en)
Southwestern Assemblies of God University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Instrument

John Hagee né le est un pasteur chrétien évangélique américain de courant christianisme non-dénominationnel, responsable principal et fondateur de Cornerstone Church, une mégachurch de San Antonio. Il est également connu pour sa défense du sionisme chrétien, un mouvement d'appui à Israël par les évangéliques américains.

BiographieModifier

John Hagee est né en 1940 à Baytown aux États-Unis[1]. Il a complété une maitrise à l'Université de North Texas en 1966 et a étudié la théologie à l’université Southwestern Assemblies of God University de Waxahachie[2].

Positions religieuses et politiquesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il adhère à une forme particulière de dispensationalisme qui enseigne la seconde venue du Christ à Jérusalem à la suite d'une victoire des Juifs sur leurs ennemis, ces derniers devant finalement accepter la messianité de Jésus.

Il est philosophiquement conservateur et critique l'avortement et l'homosexualité. Il a suscité des polémiques au sujet de ses relations avec les autres religions, en particulier avec l'Église catholique romaine et l'Islam, et à propos de ses relations avec le candidat à la présidence américaine John McCain.

Selon lui, Adolf Hitler fut « le bras armé de dieu »[3]. Il figure parmi les invités lors de l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, le 14 mai 2018, en présence du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou[3].

Notes et référencesModifier

  1. J. Gordon Melton and Martin Baumann, Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 1165
  2. Glenn H. Utter, James L. True, Conservative Christians and Political Participation: A Reference Handbook, ABC-CLIO, USA, 2004, p. 230
  3. a et b Eric Alterman, « Israël s’aliène les Juifs américains », sur Le Monde diplomatique,