Ouvrir le menu principal

John Couch Adams

mathématicien et astronome britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adams.
John Couch Adams
Description de cette image, également commentée ci-après
John Couch Adams en 1870.
Naissance
Laneast (Royaume-Uni)
Décès (à 72 ans)
Cambridge (Royaume-Uni)
Domicile Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Domaines Mathématiques
Astronomie
Institutions Université de Cambridge
Diplôme Université de Cambridge
Renommé pour avoir prédit l'existence et la position de Neptune
Distinctions Médaille d'or de la Royal Astronomical Society (1866)

John Couch Adams FRS (), était un mathématicien et astronome britannique. Il est né à Laneast, dans les Cornouailles et mort à Cambridge.

Sommaire

ContributionsModifier

La plus célèbre avancée d'Adams fut la prédiction de l'existence et de la position de la planète Neptune, en se basant uniquement sur les mathématiques. Il effectua ses calculs pour expliquer les divergences constatées entre l'orbite réelle d'Uranus, connue depuis peu, et celle prédite par les lois du mouvement de Kepler et de Newton. Ces travaux lui valurent la médaille Copley en 1848.

En parallèle, mais indépendamment, les mêmes calculs avaient été effectués avec davantage de précision par le Français Urbain Le Verrier. Il demanda à son collègue Allemand Johann Gottfried Galle de localiser la planète au télescope dans le ciel, en suivant ses indications. Ce qui fut fait en septembre 1846, à l'observatoire de Berlin. La planète se trouvait effectivement à moins de 1° de la position prédite. Ce fait est donné comme un exemple de ce que peuvent accomplir la pensée humaine, les mathématiques et la théorie. Malgré les réclamations britanniques, Le Verrier sera déclaré découvreur officiel de la planète. En 1999, d'anciens documents bien cachés d'archives britanniques ont été retrouvés : ils montrent que les prédictions d'Adams variaient, manquaient de fiabilité et précision, la zone d'incertitude sur la localisation s'étendant sur plus de 20° de dimension[1]. Ce qui a probablement empêché la détection de Neptune malgré les observations entreprises à l'université de Cambridge. Adams salua d'ailleurs, ouvertement, la primauté de Le Verrier.

John Adams est aussi connu pour avoir inventé une méthode numérique d'intégration des équations différentielles ordinaires, qui porte son nom conjointement avec Forest Ray Moulton et Francis Bashforth (en), qui ont amélioré par la suite sa méthode.

Il devient membre de la Royal Society en 1849. Il remporte la médaille d'or de la Royal Astronomical Society en 1866.

En 1884, il assiste à la Conférence Méridienne Internationale en tant que délégué du Royaume-Uni.

ÉponymieModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) H. M. Harrison, Voyager in time and space : the life of John Couch Adams, Cambridge astronomer, Sussex, England, The Book Guild, , 282 p. (ISBN 978-0-863-32918-0, OCLC 32253402)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier