Ouvrir le menu principal

Royal Astronomical Society

société savante britannique

Société royale d'astronomie (du Royaume-Uni)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RAS.
Royal Astronomical Society
upright=Article à illustrer Organisation
Entrance to the Royal Astronomical Society 1.jpg
Entrée de la Royal Astronomical Society.
Histoire
Fondation
Prédécesseur
Société mathématique de Spitalfields (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Organisation
Site web

La Société royale d'astronomie (du Royaume-Uni)[1], en anglais Royal Astronomical Society (en abrégé RAS), est une société savante britannique spécialisée dans le domaine de l'astronomie.

L'Astronomical Society of London commence en 1820 à soutenir la recherche astronomique surtout développée à l’époque par des gentlemen éclairés. Elle obtient sa désignation actuelle, Royal Astronomical Society (RAS), en 1831 lorsqu’elle reçoit une Royal Charter du roi William IV. Alors réservée aux hommes, une Supplemental Charter ouvre les portes de la RAS aux femmes en 1915.

La RAS est membre de l’Union astronomique internationale et membre du Science Council.

Sommaire

PublicationsModifier

Une des principales activités de la RAS est la publication de revues de référence. Elle en publie notamment deux qui sont au tout premier plan international, les MNRAS en astronomie et, en association avec la Deutsche Geophysikalische Gesellschaft (Société allemande de géophysique), le GJI en géophysique. Ci-dessous la liste des revues publiées par la RAS :

MembresModifier

Ils sont nommés et autorisés à adjoindre l’acronyme « FRAS » (pour Fellow of the Royal Astronomy Society) à leur nom. Toute personne de plus de 18 ans peut devenir membre de la RAS. Comme lors de la fondation il n’y avait pas d’astronomes professionnels, aucune qualification particulière n’est demandée pour intégrer cette célèbre organisation. Cependant trois quarts des membres sont des astronomes ou des géophysiciens professionnels. La RAS fait office de corps professionnel pour les astronomes et les géophysiciens et ses membres peuvent postuler à l’entrée du Science Council. La RAS comptait 3 000 membres en 2003. Aujourd'hui elle en compte à peu près 4 000 à travers le monde.

RéunionsModifier

La RAS organise des rencontres mensuelles sur des sujets portant sur l’astronomie et la géophysique. Elles se tiennent le plus souvent à Londres du second vendredi du mois de septembre jusqu'à juin. Elle parraine également les UK National Astronomy Meeting (Rencontres astronomiques du Royaume-Uni) tenues chaque printemps et diverses autres rencontres au Royaume-Uni.

Conjointement avec la Geological Society of London (Société géologique de Londres) elle parraine la British Geophysical Association (Association géophysique britannique).

PrésidentsModifier

Le premier président de la RAS fut William Herschel, mais il ne présida aucune des réunions. Depuis, le poste a été occupé par de nombreux astronomes. Actuellement une présidence dure deux ans.

Titulaires de la fonction de président de la Royal Astronomical Society (en) 
IdentitéPériodeDurée
DébutFin
William Herschel[2],[3]
( - )
2 ans
Henry Thomas Colebrooke[2],[3]
( - )
2 ans
Francis Baily[2],[3]
( - )
2 ans
John Herschel[2],[3]
( - )
2 ans
James South[2],[3]
( - )
2 ans
John Brinkley[2],[3]
( - )
2 ans
Francis Baily[2],[3]
( - )
2 ans
George Biddell Airy[2],[3]
( - )
2 ans
Francis Baily[2],[3]
( - )
2 ans
John Herschel[2],[3]
( - )
2 ans
John Wrottesley[2],[3]
( - )
2 ans
Francis Baily[2],[3]
( - )
2 ans
William Henry Smyth[2],[3]
( - )
2 ans
John Herschel[2],[3]
( - )
2 ans
George Biddell Airy[2],[3]
( - )
2 ans
John Couch Adams[2],[3]
( - )
2 ans
George Biddell Airy[2],[3]
( - )
2 ans
Manuel John Johnson (en)[2],[3]
( - )
2 ans
George Bishop (en)[2],[3]
( - )
2 ans
Robert Main[2],[3]
( - )
2 ans
John Lee (en)[2],[3]
( - )
2 ans
George Biddell Airy[2],[3]
( - )
1 an
Warren de la Rue[2],[3]
( - )
2 ans
Charles Pritchard[2],[3]
( - )
2 ans
Russell Henry Manners (en)[2],[3]
( - )
2 ans
William Lassell[2],[3]
( - )
2 ans
Arthur Cayley[2],[3]
( - )
2 ans
John Couch Adams[2],[3]
( - )
2 ans
William Huggins[2],[3]
( - )
2 ans
James Ludovic Lindsay[2],[3]
( - )
2 ans
John Russell Hind[2],[3]
( - )
2 ans
Edward James Stone (en)[2],[3]
( - )
2 ans
Edwin Dunkin (en)[2],[3]
( - )
2 ans
James Whitbread Lee Glaisher[2],[3]
( - )
2 ans
William Henry Mahoney Christie[2],[3]
( - )
2 ans
James Francis Tennant (en)[2],[3]
( - )
2 ans
Edward Knobel[2],[3]
( - )
1 an
William de Wiveleslie Abney[2],[3]
( - )
2 ans
Andrew Ainslie Common[2],[3]
( - )
2 ans
Robert Stawell Ball (en)[2],[3]
( - )
2 ans
George Darwin[2],[3]
( - )
1 an
Edward Knobel[2],[3]
( - )
1 an
James Whitbread Lee Glaisher[2],[3]
( - )
2 ans
Herbert Hall Turner[2],[3]
( - )
2 ans
William Maw (en)[2],[3]
( - )
2 ans
Hugh Newall (en)[2],[3]
( - )
2 ans
David Gill[2],[3]
( - )
2 ans
Frank Watson Dyson[2],[3]
( - )
2 ans
Edmond Herbert Grove-Hills (en)[2],[3]
( - )
2 ans
Ralph Allen Sampson (en)[2],[3]
( - )
2 ans
Percy Alexander MacMahon[2],[3]
( - )
2 ans
Alfred Fowler[2],[3]
( - )
2 ans
Arthur Eddington[2]
( - )
2 ans
John Louis Emil Dreyer[2]
( - )
2 ans
James Jeans[2]
( - )
2 ans
T. E. R. Phillips (en)[2]
( - )
2 ans
Andrew Crommelin[2]
( - )
2 ans
Harold Knox-Shaw (en)[2]
( - )
2 ans
F. J. M. Stratton (en)[2]
( - )
2 ans
John Reynolds (en)[2]
( - )
2 ans
Harold Spencer Jones[2]
( - )
2 ans
Henry Crozier Keating Plummer (en)[2]
( - )
2 ans
Sydney Chapman[2]
( - )
2 ans
Edward Arthur Milne[2]
( - )
2 ans
Harry Hemley Plaskett[2]
( - )
2 ans
William Michael Herbert Greaves (en)[2]
( - )
2 ans
William Marshall Smart (en)[2]
( - )
2 ans
Herbert Dingle[2]
( - )
2 ans
John Jackson[2]
( - )
2 ans
Harold Jeffreys[2]
( - )
2 ans
William Herbert Steavenson (en)[2]
( - )
2 ans
Roderick Oliver Redman (en)[2]
( - )
2 ans
William McCrea[2]
( - )
2 ans
Richard van der Riet Woolley[2]
( - )
2 ans
Thomas George Cowling[2]
( - )
2 ans
Donald Sadler (en)[2]
( - )
2 ans
Bernard Lovell[2]
( - )
2 ans
Fred Hoyle[2]
( - )
2 ans
Donald Blackwell (en)[2]
( - )
2 ans
Francis Graham Smith[2]
(né en )
2 ans
Alan Cook (en)[2]
( - )
2 ans
Michael Seaton (en)[2]
( - )
2 ans
Arnold Wolfendale (en)[2]
(né en )
2 ans
Raymond Hide (en)[2]
( - )
2 ans
Donald Lynden-Bell[2]
( - )
2 ans
Rod Davies (en)[2]
( - )
2 ans
Roger Tayler[2]
( - )
1 an
Ken Pounds (en)[2]
(né en )
2 ans
Martin Rees[2]
(né en )
2 ans
Carole Jordan (en)[2]
(née en )
2 ans
Malcolm Longair[2]
(né en )
2 ans
David Williams (en)[2]
(né en )
2 ans
Nigel Weiss (en)[2]
(né en )
2 ans
Jocelyn Bell[2]
(née en )
2 ans
Kathryn Whaler (en)[2]
(née en )
2 ans
Michael Rowan-Robinson (en)[2]
(né en )
2 ans
Andrew Fabian (en)[2]
(né en )
2 ans
Roger Davies (en)[2]
(né en )
2 ans
David Southwood (en)[2]
(né en )
2 ans
Martin Barstow (en)[2]2 ans
John Zarnecki (en)[2]
(né en )
2 ans
Mike Cruise (en)[2]En cours1 an

RécompensesModifier

La récompense la plus importante de la RAS est la médaille d'or de la Royal Astronomical Society. Albert Einstein (en 1926) et Stephen Hawking (en 1985) en sont deux des récipiendaires les plus connus du grand public. La RAS délivre également la médaille Eddington, la médaille Herschel, la médaille Chapman, la médaille Price et la médaille Jackson-Gwilt. Les chaires comprennent la Harold Jeffreys Lectureship en géophysique, la George Darwin Lectureship en astronomie et la Gerald Whitrow Lectureship en cosmologie.

Autres activitésModifier

La RAS occupe les locaux de Burlington House à Londres, où les membres ont accès à une bibliothèque et à des salles de conférences au sein de leurs enseignes. La RAS défend les intérêts de l’astronomie et de la géophysique en Grande-Bretagne ainsi qu'auprès des gouvernements européens. Elle possède un bureau de presse situé à Londres qui informe les médias et le public des dernières avancées en astronomie et astrophysique.

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs bt bu bv bw bx by bz ca cb cc cd ce cf cg ch ci cj ck cl cm cn co cp cq cr cs ct cu cv cw et cx (en) « Past RAS Presidents », Royal Astronomical Society (consulté le 3 mai 2019)
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay et az (en) John Louis Emil Dreyer et Herbert Hall Turner, History of the Royal Astronomical Society : 1820-1920, Burlington House, Royal Astronomical Society, , 300  p. (ISBN 0-632-01792-9, OCLC 847932195, LCCN 24013274, lire en ligne), p. 250 

Voir aussiModifier

Liens externesModifier