Ouvrir le menu principal

James Peebles

astronome américain
(Redirigé depuis Jim Peebles)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peebles (homonymie).

James « Jim » Peebles (né Philip James Edwin Peebles[1] le à Saint-Boniface[2], près de Winnipeg, Manitoba, Canada) est un cosmologue américain d'origine canadienne. Il est lauréat du prix Nobel de physique en 2019 pour ses "découvertes théoriques en cosmologie physique"[3], et plus particulièrement pour avoir prédit l'existence du fond diffus cosmologique et pour avoir été le premier à comprendre l'importance de la matière noire dans les grandes structures de l'Univers.

BiographieModifier

Après son baccalauréat en sciences à l'université du Manitoba, il obtient un doctorat à l'université de Princeton. Il y travaille encore en 2006 comme professeur émérite.

Il fait d'importantes contributions au modèle du Big Bang : il prédit, avec d'autres, l'existence du fond diffus cosmologique et effectue des contributions majeures aux modèles de la nucléosynthèse primordiale, de la matière sombre et de l'énergie sombre. Il contribue aux théories sur la structure à grande échelle de l'univers ; en 1987, il propose le « primordial isocurvature baryon model (en) », qui s'oppose au modèle SCDM, modèle d'univers de densité critique mais sans constante cosmologique contrairement au modèle ΛCDM devenu le modèle standard en cosmologie depuis les années 2000.

PublicationsModifier

  • P. J. E. Peebles, The large-scale structure of the universe, Princeton, Princeton University Press, 1980
  • M. Fukugita, C. J. Hogan et P. J. E. Peebles, « The cosmic baryon budged », dans Astrophys. J. 503, 518 (1998) arXiv:astro-ph/9712020
  • B. Rhatra et P. J. E. Peebles, « The cosmological constant and dark energy », dans Rev. Mod. Phys. 75, 559 (2003) arXiv:astro-ph/0207347

Distinctions et éponymieModifier

AnnexesModifier