Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Étudiant à l'université de l'Illinois, il en sort diplômé en 1948. En 1953, il obtient son doctorat au California Institute of Technology.

Sandage commença à travailler à l'observatoire du Mont Palomar. En 1958, il a publié la première estimation précise de la constante de Hubble, soit 75 km/s/Mpc, proche de la valeur acceptée en 2010. Plus tard, il se fit l'avocat d'une valeur plus basse, autour de 50, correspondant à un temps de Hubble d'environ 20 milliards d'années.

Il réalisa des études spectrales d'amas globulaires, et déduisit qu'ils étaient âgés d'au moins 25 milliards d'années. Ceci le conduisit à spéculer que l'univers ne se dilatait pas continûment, mais qu'en fait il se dilatait puis se contractait sur une période de 80 milliards d'années. Les estimations cosmologiques actuelles de l'âge de l'univers, par contraste, sont typiquement de l'ordre de 13 milliards d'années.

Il est connu pour la découverte dans la galaxie M82 de jets s'échappant du noyau, probablement causés par des explosions massives dans le cœur. Les observations montrent que les éruptions se sont produites durant au moins 1,5 million d'années.

Sandage est né dans une famille juive, mais à 60 ans, il se convertit au christianisme. Il répondit à la question, « Une personne peut-elle être un scientifique et un chrétien ? », par « Oui. Comme je l'ai déjà dit, le monde est trop complexe dans toutes ses composantes et ses interconnexions pour être uniquement le fruit du hasard[2]. » Il a déclaré à propos de l’univers : « Il me paraît très improbable qu’un tel ordre soit issu du chaos. Il a fallu un principe organisateur. Dieu est un mystère pour moi, mais il est la seule explication du miracle de l’existence, pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien[3]. »

Distinctions et récompensesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Alan Lightman et Roberta Brawer, Origins : the lives and worlds of modern cosmologists, Cambridge, Mass, Harvard University Press, (1re éd. 1948), 563 p. (ISBN 978-0-674-64470-0, OCLC 21524060). Interviews de plusieurs cosmologues, dont Sandage.
  • (en) Dennis Overbye, Lonely hearts of the cosmos : the story of the scientific quest for the secret of the universe, Boston, Back Bay Books, (1re éd. 1991), 448 p. (ISBN 978-0-316-64896-7, OCLC 42393529). Récit de la cosmologie moderne racontée par les scientifiques qui l'ont faite, parmi lesquels Sandage est un personnage central. Complémentaire du document précédent Origins.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier