Jérôme Boateng

footballeur allemand
(Redirigé depuis Jerome Boateng)

Jérôme Boateng
Image illustrative de l’article Jérôme Boateng
Jérôme Boateng à la Berlinale en 2017.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Bayern Munich
Numéro 17
Biographie
Nom Jérôme Agyenim Boateng
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (31 ans)
Lieu Berlin (Allemagne)
Taille 1,92 m (6 4)
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
2002-2006Drapeau : Allemagne Hertha Berlin
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2007Drapeau : Allemagne Hertha Berlin011 0(0)
2007-2010Drapeau : Allemagne Hambourg SV113 0(2)
2010-2011Drapeau : Angleterre Manchester City024 0(0)
2011- Drapeau : Allemagne Bayern Munich320 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2009Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs015 0(1)
2009-2018Drapeau : Allemagne Allemagne076 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 juillet 2020

Jérôme Agyenim Boateng est un footballeur international allemand né le à Berlin. Il joue au poste de défenseur central au Bayern Munich.

Joueur polyvalent, il est capable de jouer à tous les postes de la défense et a remporté avec le Bayern Munich, club avec lequel il évolue depuis 2011, lors de la même saison, le Championnat d'Allemagne de football, la Coupe d'Allemagne de football et la Ligue des champions de l'UEFA 2012-2013.

Demi-frère du footballeur international ghanéen Kevin-Prince Boateng, il a remporté la Coupe du monde 2014 et participé à la compétition en 2010 et en 2018, au Championnat d'Europe de football 2012 ainsi qu'au Championnat d'Europe de football 2016 avec l'équipe d'Allemagne.

BiographieModifier

Débuts en BundesligaModifier

Fils d'une mère allemande et d'un père ghanéen, Jérôme Boateng est formé au Hertha Berlin qu'il rejoint à l'âge de treize ans après des débuts au Tennis Borussia Berlin. De 2002 à 2007, il évolue au Hertha Berlin où il remporte le titre national en moins de 17 ans[1], et fait ses débuts professionnels en Bundesliga en 2007. Malgré ses dix-huit ans, il devient rapidement un titulaire en l'équipe première. Néanmoins, à l'issue de la saison, il est transféré au Hambourg SV après avoir refusé un contrat de cinq ans au Hertha Berlin. Pendant trois saisons, il est l'un des cadres réguliers de son équipe.

Manchester CityModifier

Un échec (2010-2011)Modifier

En , Jérôme Boateng signe à Manchester City pour 12,5 millions d'euros mais il est blessé par une hôtesse de l'air qui lui percute le genou avec le chariot de boissons et manque le début de saison avec l'équipe anglaise[2]. Jérôme Boateng fait son retour sur les terrains à la fin , en remplaçant le jeune défenseur belge Boyata à la 88e minute de jeu lors d'un match contre le Chelsea FC. En concurrence avec Micah Richards et Pablo Zabaleta, il n'est pas toujours titulaire et ne joue que 16 matchs lors de son unique saison sous les couleurs des Citizens. Le , le transfert de Boateng au Bayern Munich est officialisé, pour un montant d'environ 13,5 millions d'euros.

Bayern MunichModifier

Consécration au niveau européen (depuis 2011)Modifier

 
Boateng avec le Bayern Munich pendant la finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2011-2012

Jérôme Boateng signe un contrat de 4 ans avec le club munichois[3]. Il s'impose comme titulaire au sein de la défense bavaroise aux côtés de Holger Badstuber mais ne gagne rien lors de sa première saison sous ses nouvelles couleurs. Il finit à chaque fois second des compétitions dans lesquelles le club est engagé. En Championnat d'Allemagne et Coupe d'Allemagne, le club s'incline face au Borussia Dortmund. En Ligue des Champions, le Bayern Munich perd en finale aux tirs au but contre le Chelsea Football Club.

La saison suivante, à la suite de la blessure de Holger Badstuber, il est principalement associé en défense centrale à Dante. Après une première saison blanche en Bavière, Boateng remporte le premier triplé de l'histoire de son club en gagnant dans la même saison, le Championnat d'Allemagne de football, la Coupe d'Allemagne de football et la Ligue des champions de l'UEFA 2012-2013 contre le Borussia Dortmund.

Durant la saison 2014-2015, Boateng remporte la Bundesliga, ne pouvant plus être rattrapé par son dauphin Wolfsburg[4]. Néanmoins, l'aventure européenne en Ligue des champions s'arrête en demi finale pour les bavarois face au FC Barcelone. Lors du match aller, Messi marque son second but de la rencontre en dribblant dans la surface Boateng qui chute à terre, à cause de l'enchaînement de l'argentin. Les réseaux sociaux parodient le joueur à la suite du match, bien qu'il soit l'un des meilleurs défenseurs au monde[5]. À la fin du match, il s'explique sur l'action de Messi : « Tout le monde est parti à l'abordage et face à un joueur comme Messi, qui est le meilleur joueur au monde, vous ne pouvez vous le permettre et laisser un défenseur, tout seul, en un contre un. »[5]

Sélection nationaleModifier

 
Boateng avec l'équipe d'Allemagne, face à Cristiano Ronaldo du Portugal lors de l'Euro 2012.

Avec l'équipe d'Allemagne des moins de 19 ans, il participe au championnat d'Europe des moins de 19 ans en 2007. Lors de cette compétition organisée en Autriche, il joue quatre matchs. L'Allemagne s'incline en demi-finale face à l'équipe de Grèce[6].

Par la suite, avec les espoirs allemands, il participe au championnat d'Europe espoirs en 2009. Lors de cette compétition organisée en Suède, il officie comme titulaire et joue cinq matchs. Il se met en évidence lors du dernier match de poule, en délivrant une passe décisive face à l'Angleterre. L'Allemagne remporte le tournoi en battant les Anglais en finale. Après la compétition, Jérôme Boateng s'illustre encore en inscrivant un but lors d'une large victoire face à la modeste équipe de Saint-Marin[7].

Appelé chez les espoirs allemands depuis 2007, Jérôme Boateng est appelé en équipe du Ghana pour la Coupe d'Afrique 2008 qui se joue au Ghana, mais le jeune joueur refuse l'offre des Black Stars. En revanche, son demi-frère Kevin-Prince Boateng choisit en 2010 de représenter le Ghana.

Le , il honore sa première sélection avec l'équipe d'Allemagne "A", en entamant un match de qualification pour la Coupe du monde 2010, contre la Russie. Malgré la victoire, il est expulsé après accumulation de deux cartons jaunes[8].

Il est ensuite retenu par le sélectionneur Joachim Löw pour la phase finale de la Coupe du monde 2010 organisée en Afrique du Sud. Le mercredi , il participe à la rencontre Allemagne - Ghana (1-0) et pour la première fois dans l'histoire du football, deux frères (Jérôme Boateng et Kevin-Prince Boateng) participent à un match de Coupe du monde dans deux sélections différentes. Lors de la compétition, il évolue tantôt sur le flanc gauche, tantôt sur le flanc droit de la défense allemande. Il se met en évidence en délivrant une passe décisive en faveur de son coéquipier Marcell Jansen, lors de la "petite finale" disputée face à l'Uruguay. L'Allemagne se classe troisième du mondial[8].

Deux ans plus tard, il est retenu pour l'Euro 2012. Aligné sur le flanc gauche de la défense, il récolte deux cartons jaunes lors des deux premiers matchs du tournoi et se voit suspendu pour le troisième match. De retour en quart de finale, il s'illustre en délivrant une passe décisive en faveur de son coéquipier Sami Khedira, lors de la victoire 4 - 2 contre la Grèce. Néanmoins, l'Allemagne s'incline lors du tour suivant, en demi finale contre l'Italie, 2 buts à 1[8].

En 2014, il participe à sa deuxième Coupe du monde. Sélectionné pour le poste de latéral droit au début de la compétition, il devient défenseur central après les huitièmes de finale contre l'Algérie. Titulaire pendant toute la durée du tournoi, il remporte le trophée avec l'équipe d'Allemagne après la victoire en finale sur l'Argentine (1 - 0)[8].

Le dimanche , lors de la rencontre opposant l'Allemagne à l'Ukraine (2 - 0) en vue de l'Euro 2016, Boateng effectue un sauvetage spectaculaire sur la ligne de but allemande à la 37e minute de jeu, alors que Manuel Neuer était battu[9]. Le , lors des 8e de finale de ce même Euro, il marque son premier but en sélection face à la Slovaquie, grâce à une frappe en dehors de la surface et permet à son équipe de mener 1-0 dès la 8e minute de jeu. Lors des quarts de finale, il concède un penalty qui permet à l'Italie d'égaliser. Il sort sur blessure lors de la demi-finale perdue contre la France[8].

Lors de cet Euro 2016, il se voit récompensé de ses performances, en figurant dans l'équipe-type de la compétition.

Le , il officie pour la première fois comme capitaine de la sélection, lors d'une rencontre amicale face au Brésil (défaite 0-1)[8].

De nouveau sélectionné ensuite pour la Coupe du monde 2018, il est expulsé lors du deuxième match face à la Suède, et assiste depuis les tribunes à l'élimination des siens, lors du troisième match de poule face à la Corée du Sud[8].

Le , Joachim Löw annonce qu'il ne compte plus sélectionner Thomas Müller, Mats Hummels et Boateng[10].

Style de jeuModifier

Jérôme Boateng joue beaucoup de son physique. Il compense sa faible vitesse de course par sa puissance. Il aime beaucoup projeter le jeu vers l'avant, n'hésitant pas à faire des centres très appuyés vers ses attaquants. Ce style de jeu se remarque admirablement lors du match Bayern Munich - Werder Brême (4-2) du .

Activités associativesModifier

Jérôme Boateng qui a grandi dans la ville de Berlin y est un fondateur et un soutien actif de l'association MitternacthsSport, qui travaille à l'inclusion sociale des plus jeunes par le sport dans le quartier de Spandau[11].

StatistiquesModifier

Statistiques détailléesModifier

Statistiques de Jérôme Boateng au 4 juillet 2020[12]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe du monde des clubs FIFA   Allemagne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2006-2007   Hertha Berlin Bundesliga 10 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 11 0 0
Sous-total 10 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 11 0 0
2007-2008   Hambourg SV Bundesliga 27 0 2 3 0 0 - - - C3 7 0 0 - - - - - - - - - 37 0 2
2008-2009   Hambourg SV Bundesliga 21 0 2 5 0 0 - - - C3 9 0 1 - - - - - - - - - 35 0 3
2009-2010   Hambourg SV Bundesliga 27 0 1 1 0 0 - - - C3 13 2 0 - - - - - - 10 0 1 51 2 2
Sous-total 75 0 5 9 0 0 - - - - 29 2 1 - - - - - - 10 0 1 123 2 7
2010-2011   Manchester City Premier League 16 0 0 3 0 0 - - - C3 5 0 0 - - - - - - 3 0 0 27 0 0
Sous-total 16 0 0 3 0 0 - - - - 5 0 0 - - - - - - 3 0 0 27 0 0
2011-2012   Bayern Munich Bundesliga 27 0 1 6 0 0 - - - C1 15 0 1 - - - - - - 12 0 1 60 0 3
2012-2013   Bayern Munich Bundesliga 26 2 2 4 0 0 1 0 0 C1 9 0 0 - - - - - - 4 0 1 44 2 3
2013-2014   Bayern Munich Bundesliga 25 1 1 5 0 2 1 0 0 C1 9 0 0 1 0 0 2 0 1 17 0 2 60 1 6
2014-2015   Bayern Munich Bundesliga 27 0 0 5 0 0 1 0 0 C1 11 3 3 - - - - - - 6 0 0 50 3 3
2015-2016   Bayern Munich Bundesliga 19 0 3 4 0 0 1 0 0 C1 7 0 0 - - - - - - 13 1 0 44 1 3
2016-2017   Bayern Munich Bundesliga 13 0 1 2 0 0 - - - C1 6 0 0 - - - - - - 2 0 0 23 0 1
2017-2018   Bayern Munich Bundesliga 19 1 2 3 1 1 - - - C1 9 0 1 - - - - - - 6 0 0 37 2 4
2018-2019   Bayern Munich Bundesliga 20 0 2 3 0 0 - - - C1 5 0 0 - - - - - - 3 0 0 31 0 2
2019-2020   Bayern Munich Bundesliga 24 0 2 3 0 0 1 0 0 C1 5 0 0 - - - - - - - - - 33 0 2
Sous-total 200 4 14 36 1 3 5 0 0 - 76 3 5 1 0 0 2 0 1 63 1 4 383 9 27
Total sur la carrière 301 4 19 49 1 3 5 0 0 - 110 5 6 1 0 0 2 0 1 76 1 5 544 11 34

Buts internationauxModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

 

  Manchester City

 

  Bayern Munich

En sélectionModifier

 

  Allemagne espoirs

 

  Allemagne

Distinctions individuellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. "C'est Jérôme", So Foot 2016, par Sophie Serbini et Côme Tessier. Article distingué au titre du Grand Prix 2017 Franco-Allemand des Médias
  2. Aurélien Léger-Moëc, « Man City : Boateng blessé... par une hôtesse de l'air ! », sur footmercato.net, (consulté le 13 mai 2015)
  3. « Transferts, Manchester City - Boateng au Bayern », sur goal.com, (consulté le 16 février 2012)
  4. « Les 8 chiffres hallucinants du sacre du Bayern », sur eurosport.fr,
  5. a et b Lucile Alard, « Malgré sa "mésaventure" au Camp Nou, Jérôme Boateng est bien un des meilleurs défenseurs du monde », sur eurosport.fr,
  6. « Statistiques avec les moins de 19 ans », sur transfermarkt.fr
  7. « Statistiques avec les espoirs », sur transfermarkt.fr
  8. a b c d e f et g « Statistiques en équipe nationale », sur transfermarkt.fr
  9. « Vidéo : le spectaculaire sauvetage de Jerome Boateng sur sa ligne », L'Équipe (consulté le 13 juin 2016)
  10. (de) « Löw plant ohne Müller, Hummels, Boateng », sur dfb.de,
  11. "C'est Jérôme", So Foot 2016, par Sophie Serbini et Côme Tessier
  12. « Fiche de Jérôme Boateng », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :