Ouvrir le menu principal

Jean Rychner

philologue suisse
Jean Rychner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
NeuchâtelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Jean Rychner (1916-1989) est un historien médiéviste et philologue suisse.

BiographieModifier

Né le à Neuchâtel, Jean Rychner est licencié ès lettres[1] et archiviste paléographe (promotion 1941)[2].

De 1942 à 1945, il est directeur adjoint de la bibliothèque municipale de Neuchâtel puis, de 1946 à 1949, directeur de la Fondation suisse de la Cité universitaire de Paris[1]. Il est ensuite professeur de langue et de littérature françaises médiévales à l'université de Neuchâtel (1949 à 1981), doyen (1955-1957), puis vice-recteur (1971-1975) de la faculté des Lettres de cet établissement[1]. De 1962 à 1974, il dirige la commission philologique du Glossaire des patois de la Suisse romande[1]. En 1974, il est élu membre associé de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique[1].

Il est docteur honoris causa des universités de Strasbourg, Genève et Lausanne[1].

Il meurt le [1].

ŒuvresModifier

  • La littérature et les moeurs chevaleresques à la cour de Bourgogne, Neuchâtel, Secrétariat de l'Université, , 25 p..
  • La narration des sentiments, des pensées et des discours dans quelques oeuvres des XIIe et XIIIe siècles, Genève, Libr. Droz, , 472 p..
  • Contribution à l'étude des fabliaux : variantes, remaniements, dégradations, vol. I-II, Neuchâtel- Genève, E. Droz, .
  • L'articulation des phrases narratives dans la "Mort Artu" : formes et structures de la prose française médiévale, Neuchâtel-Genève, Droz, , 259 p..
  • Renart et ses conteurs ou le "style de la sympathie", vol. XIX, coll. « Travaux de linguistique et de littérature », .
  • La chanson de geste : essai sur l'art épique des jongleurs, Genève - Lille, E. Droz – Libr. Giard, , 174 p..

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Andreas Bigger, article Rychner, Jean dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. « Rychner (Jean) [1941] », dans Bernard Barbiche (dir.), Livret de l'École des chartes (1967-2007), Paris, École des chartes, (ISBN 978-2-35723-009-5, notice BnF no FRBNF42222797), p. 421.

Liens externesModifier