Jean II de Constance

Jean II de Constance
Fonctions
Évêque catholique
Évêque diocésain
Roman Catholic Diocese of Constance (d)
Sidonius von Konstanz (d)
Egino von Konstanz (d)
Évêque
Roman Catholic Diocese of Constance (d)
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Jean II de Constance[1],[2], morte le à Constance, est Abbé des Monastères de Saint-Gall et de Reichenau. Il est Évêque de Constance de 760 à 782.

BiographieModifier

Jean est d'abord moine au monastère de Reichenau et est nommé abbé de Saint-Gall après l’arrestation d’Othmar en 759 par l'évêque Sidonius.

Dès le , il est également abbé du monastère de Reichenau et évêque de Constance. Il prend part au synode franc d'Attigny (Ardennes) en 762 et se rallie à l'association de prières qui y est décidée, ce qu'il fait également en tant qu'abbé de Reichenau. Jean II réunit donc trois institutions sous le régime de l'union personnelle.

En tant qu’abbé de Saint-Gall, Jean II a mené une politique d’acquisition de territoires fonciers dans le sud-Brisgau, sur les côtes est et sud du lac de Constance, en Thurgovie, en Linzgau (en) et en Argengau (en).

Sous l’abbatiat de Jean II, Winithar, connu comme le directeur du scriptorium de Saint-Gall, entre en fonction.

Notes et référencesModifier

  1. Helmut Maurer, Jürgen Sydow, Maren Kuhn-Rehfus et Bernhard Theil, Das Bistum Konstanz (ISBN 3-11-008386-8, 978-3-11-008386-6 et 3-11-009647-1, OCLC 8197661, lire en ligne)
  2. Bede K. Lackner, « Helvetia Sacra. Edited by the Kuratorium der Helvetia Sacra. Section 3, Die Orden mit Benediktinerregel. Volume 1, Frühe Klöster, Die Benediktiner und Benedikitinerinnen in der Schweiz. 3 Parts. Bern: Francke Verlag, 1986. 2,150. », Church History, vol. 56, no 4,‎ , p. 521–522 (ISSN 0009-6407 et 1755-2613, DOI 10.2307/3166435, lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier