Jean Deza

joueur de football péruvien

Jean Deza
Image illustrative de l’article Jean Deza
Biographie
Nom Jean Carlos Francisco Deza Sánchez
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance (28 ans)
Lieu Callao
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu offensif ou Attaquant
Parcours junior
Années Club
2004-2011Drapeau : Pérou AD Cantolao
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2011-2013Drapeau : Slovénie MŠK Žilina42 (4)
2013Drapeau : Pérou Univ. San Martín10 (1)
2013-2014 Drapeau : France Montpellier Hérault13 (1)
2014-2016Drapeau : France Montpellier Hérault11 (0)
2015 Drapeau : Pérou Alianza Lima12 (0)
2016-2017Drapeau : Bulgarie Levski Sofia13 (1)
2017Drapeau : Pérou Sport Rosario00 (0)
2018Drapeau : Pérou Sport Huancayo19 (1)
2019Drapeau : Pérou UTC37 (6)
2020Drapeau : Pérou Alianza Lima03 (0)
2020Drapeau : Pérou Deportivo Binacional07 (1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2013 Drapeau : Pérou Pérou -20 ans06 (1)
2014-2015 Drapeau : Pérou Pérou06 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 26 mars 2021

Jean Carlos Francisco Deza Sánchez ou plus simplement Jean Deza est un footballeur péruvien, né le à Callao (Pérou). Il joue au poste de milieu offensif ou d'attaquant.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

AD CantolaoModifier

  • Avant 2011

Jean Deza est repéré dès son plus jeune âge par les recruteurs du club de sa ville natale, l'Academia Deportiva Cantolao, club réputé pour avoir un centre de formation très efficace. Claudio Pizarro, footballeur international péruvien passé par le Bayern Munich en est notamment issu.

En 2010, il est mis à l'essai par Roberto Pompei, entraîneur des jeunes à Boca Juniors. En 2011, des observateurs sportifs européens et sudaméricains sont charmés par sa vision du jeu alors qu'il représente l'équipe du Pérou des moins de 20 ans. C'est ainsi qu'en , alors que les dirigeants du FC Bâle sont intéressés et que les Argentins de Boca Juniors souhaitent qu'il vienne terminer sa formation à Buenos Aires, il signe pour le MŠK Žilina, un club slovaque.

MŠK ŽilinaModifier

  • 2011-2012 :

N'ayant jamais joué en équipe première au sein de son club formateur, Deza joue donc son premier match professionnel sous ses nouvelles couleurs en rentrant à la mi-temps lors de la victoire 3-1 de son club sur la pelouse du FK Dukla Banská Bystrica, le . Le , il marque son premier but en championnat sur la pelouse du 1.FC Tatran Prešov en égalisant à la 82e minute. Score final, 1-1.

Le , il marque son second but en championnat sur la pelouse du FK DAC 1904 Dunajská Streda en marquant le second but de son équipe (0-2).

Durant cette première saison, Deza va se forger un palmarès en faisant le doublé championnat de Slovaquie (Corgoň Liga) / Coupe de Slovaquie (Slovensky Pohar) en 2012[1]. C'est d'ailleurs lui qui marque le but de la victoire lors des prolongations en finale de la Coupe contre le FK Senica, le [2]. Finalement, il joue 24 matchs de championnat et marque deux buts en seulement sept titularisations. Tandis qu'en coupe, il aura joué cinq matchs et marqué un but, celui de la victoire en finale.

  • 2012-2013

Sa seconde saison en Slovaquie est compliquée. Malgré des performances de haut niveau, il ne parvient pas à avoir la confiance de l'entraîneur et ne commence pas un seul match.

Il joue son premier match de Ligue des champions en rentrant à la 70e minute du match de son équipe contre les Israéliens de l'Hapoël Ironi Kiryat Shmona, le . La victoire 1-0 à domicile ne sera pas suffisante pour passer ce tour puisque Deza et ses coéquipiers perdront le match retour sur le score de deux buts à zéro.

Trois mois après le début de la saison, le , il joue son dernier match avec le MŠK Žilina sur la pelouse du club du Spartak Myjava. Il ne rentre plus dans les plans de l'entraîneur qui souhaite son départ.

Bilan de sa seconde saison : 7 matchs de championnat (0 but) et un match de coupe (0 but). Le MŠK Žilina termine à la 7e place.

Premier retour au PérouModifier

  • 2013

En , Jean Deza revient au Pérou et signe pour l'Universidad San Martín, un club de la capitale, Lima. Sous les ordres du coach péruvien Orlando Lavalle, il joue le son premier match de championnat à l'extérieur lors d'une défaite 2-0 contre l'Ayacucho FC.

Le , lors de son deuxième match, il marque son premier but dans le championnat du Pérou en égalisant à domicile contre l'Universidad Técnica de Cajamarca (1-1). Le , il joue son dixième et dernier match (pour un but) de championnat avec l'Universidad San Martín lors de la défaite 1-0 sur la pelouse du Real Garcilaso.

Montpellier HSCModifier

  • 2013-2014 :

Fin , il signe avec le Montpellier Hérault SC (MHSC) un prêt d'un an avec option d'achat[3]. Il est présenté par Jean Fernandez comme un "joueur d'avenir, milieu de terrain offensif vif et rapide capable d'évoluer dans le couloir gauche ou dans le couloir droit". Le , il fait ses débuts en Ligue 1 au Stade de la Mosson lors du nul 0-0 contre le Stade de Reims.

Le , Jean Fernandez est licencié par le président Louis Nicollin et remplacé par Rolland Courbis. Ce dernier donne plus souvent sa chance à Jean Deza qui est titularisé à deux reprises en (contre Marseille et Toulouse).

Le , il marque un but lors de la victoire 3-0 de la réserve du MHSC contre Albi. Il récidive, toujours en CFA2, le à domicile face à Angoulême (2-0) et le à Toulouse face à la réserve du Téfécé lors d'une victoire 2-4. Le , il est titularisé pour la première fois à l'extérieur contre l'AS Cannes. Défaite 1-0 après prolongation.

Le , Deza marque son premier but en Ligue 1 à la 78e minute du match nul 4-4 sur la pelouse du FC Lorient.

Le bilan de sa première saison est tout à fait correct puisqu'il était prévu qu'il ne joue que peu de matchs. L'objectif étant de préparer le joueur pour les années à venir. Au total, il joue 12 matchs de championnat (deux titularisations, un but) et un match de coupe. Le MHSC termine à une décevante 15e place. En plus, il joue 9 matchs et marque trois buts en CFA2.

En , Rolland Courbis et le club héraultais, conquis par le potentiel du joueur, lèvent l'option d'achat et Jean Deza s'engage avec le MHSC jusqu'en .

  • 2014-2015

Sa deuxième année dans l'Hérault sera beaucoup plus difficile. Gêné par des problèmes physiques, il n'est appelé dans le groupe par Rolland Courbis que tardivement et commence sa saison le en entrant en toute fin de match sur la pelouse de l'Olympique lyonnais alors que son club encaisse un 5-1. Six jours plus tard, il rentre pour une petite minute sur la pelouse du Stade de Reims. Défaite 1-0 des Héraultais. Le , il joue son premier match en Coupe de la Ligue en étant titularisé à domicile contre l'AC Ajaccio. Défaite 1-0 du MHSC.

Deza ne retrouvera plus, dès lors, le groupe professionnel jusqu'à son départ le du club héraultais : il est prêté pour six mois à l'Alianza Lima. Son bilan cette saison se limite à deux apparitions en championnat et une apparition en Coupe de la Ligue. Il joue également trois matchs en CFA2 sans marquer.

Deuxième retour au Pérou (Prêt à l'Alianza Lima)Modifier

  • 2015

À l'Alianza Lima, Jean Deza est présenté publiquement le . Il portera le numéro 9, une marque de confiance que souhaite lui apporter son entraîneur, l'Uruguayen Guillermo Sanguinetti.

Il joue son premier match lors du Torneo del Inca, le lors du match nul 0-0 de son équipe qui recevait ce jour-là l'Unión Comercio. Dix jours plus tard, pour son premier match comme titulaire, il se blesse lors de la victoire 1-3 de son club contre l'Ayacucho FC. Le , il joue et perd la finale du Torneo del Inca sur le score de 3 buts à 1 contre l'Universidad César Vallejo.

Levski SofiaModifier

  • 2016-2017

Après avoir résilié son contrat dans l'Hérault le , Deza paraphe un contrat de deux ans plus une année supplémentaire en option en faveur du Levski Sofia le . Cependant ses statistiques sont mauvaises : un seul but marqué en 13 matchs, toutes compétitions confondues. Revenu au Pérou fin 2016, Deza refuse de rentrer en Bulgarie. Il est écarté de l'institution qui dépose une plainte auprès de la FIFA.

Troisième retour au PérouModifier

Interdit de jouer par la FIFA, Jean Deza ne dispute aucun match avec le Sport Rosario qui l'avait engagé et doit attendre 2018 pour rejouer avec le Sport Huancayo. En 2019, il signe pour l'Universidad Técnica de Cajamarca et y réalise une bonne saison avec six buts marqués en 32 matchs de championnat.

Cela lui permet d'être transféré en 2020 à l'Alianza Lima, club qu'il retrouve après une première expérience sous forme de prêt en 2013. Néanmoins, des problèmes d'indiscipline à répétition lui valent d'être écarté de l'effectif par l'entraîneur Pablo Bengoechea[4]. Il finira par être licencié du club, le [5].

Le , il s'engage avec le Deportivo Binacional de Juliaca, club champion du Pérou en 2019[6]. En mars 2021, alors qu'il avait signé pour le Cultural Santa Rosa, en D2 péruvienne, son contrat est cassé par ce dernier club, l'accusant d'avoir un double contrat puisqu'il avait également signé en décembre 2020 pour le Carlos Stein[7].

Carrière internationaleModifier

Moins de 20 ans[8]Modifier

Jean Deza participe au Championnat sudaméricain des moins de 20 ans 2013 en Argentine. Le tournoi se déroule en . Le championnat est divisé en deux groupes de cinq équipes, les trois premières équipes de chaque groupe étant qualifiées pour la phase finale. Au premier tour, le Pérou termine premier de son groupe mais seulement à la cinquième place (sur six) lors de la phase finale et ne se qualifie donc pas pour la Coupe du monde des moins de 20 ans.

Avec les U20, Deza participe à six matchs sous les ordres du sélectionneur argentin, Daniel Ahmed (en), et marque un but sur pénalty lors de la défaite 2-1 du Pérou contre l'Équateur le .

Equipe AModifier

Appelé pour la première fois par le sélectionneur uruguayen Pablo Bengoechea, Jean Deza connaît sa première sélection avec l'équipe A péruvienne, le face à l'Angleterre à Wembley (défaite 3-0)[9]. Le , il connaît sa deuxième sélection en entrant en jeu à la 83e minute du match Suisse-Pérou (défaite 2-0). Le , il obtient sa première victoire en sélection (2-0) sur l'Irak à Dubaï. Cinq jours plus tard, il récidive avec ses coéquipeires en battant le Qatar et sur le même score. Les 15 et , il à nouveau sélectionné par Pablo Bengoechea pour affronter le Paraguay lors d'une double confrontation : victoire du Paraguay 2-1 lors du match aller, et victoire péruvienne sur le même score lors du match retour.

Le , l'Argentin Ricardo Gareca remplace Pablo Bengochea comme sélectionneur du Pérou. Deza est à nouveau convoqué pour affronter le Venezuela lors d'un match amical joué en Floride, le , qui se solde par une défaite 0-1.

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier