Ouvrir le menu principal

Je la connaissais bien

film de Antonio Pietrangeli, sorti en 1965
Je la connaissais bien
Description de cette image, également commentée ci-après
Stefania Sandrelli dans une scène du film

Titre original Io la conoscevo bene
Réalisation Antonio Pietrangeli
Scénario Ruggero Maccari, Ettore Scola, A. Pietrangeli
Acteurs principaux
Pays d’origine Italie
Genre comédie dramatique
Durée 97 min
Sortie 1965

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Je la connaissais bien (titre original : Io la conoscevo bene) est un film franco-italien réalisé par Antonio Pietrangeli, sorti en 1965. Titre français à la sortie du film en 1965 : "L'amour tel qu'il est"

Sommaire

SynopsisModifier

Une jeune et jolie provinciale, Adriana Astarelli, découvre les attraits factices de la civilisation urbaine. Coiffeuse et manucure, puis ouvreuse de cinéma, elle rêve de devenir une star. La voici bientôt prise en main par un impresario douteux qui l'introduit chez les photographes et couturiers : sera-t-elle un jour cover-girl ou mannequin ? Elle suit des cours de diction et décroche un emploi de figurante dans un film à péplum. Ses aventures amoureuses se multiplient, jusqu'au jour où un groupe de gens du cinéma lui promettent un rôle important. Mais, ceux-ci la traitent non comme une actrice, mais comme un simple objet d'érotisation. Ridiculisée en public, Adriana prend, d'un coup, conscience de la mystification dont elle a été la victime. Mais, au lieu d'affronter courageusement cette épreuve, elle choisit une issue tragique.

Fiche techniqueModifier

ProductionModifier

Produit par Turi Vasile et Mario Ferrari pour ULTRA Film, le film a été tourné à Rome, Faleria, Mazzano Romano (près des cascades de la rivière Treja), Orvieto et aux studios de la Titanus situés près de la Via Appia à Rome.

Pour le rôle d'Adriana, on a envisagé Natalie Wood, Silvana Mangano et même Brigitte Bardot. A. Pietrangeli a imposé pour la première fois, en vedette principale, Stefania Sandrelli[1].

DistributionModifier

Bande SonoreModifier

La musique est créée par Piero Piccioni, avec de nombreux emprunts aux chansons de l'époque :

Le choix d'Adriana et celui de PietrangeliModifier

  • « (...) le cinéaste a préféré l'éclat d'une détermination brutale de son personnage qui, en opérant pour la première fois un choix, refuse à la fois l'angoisse et l'espoir. De la sorte, il individualise l'action et risque de faire d'Adriana un cas.  » (Freddy Buache).
  • « Antonio Pietrangeli a choisi cette solution, afin, répond-il, d'éviter toute équivoque et pour battre en brèche la moindre velléité de sympathie non critique à l'égard d'Adriana, son héroïne (remarquablement incarnée par Stefania Sandrelli) »
  • Freddy Buache conclut : « Ce point de vue est défendable et, avec fin ouverte ou non, ce réquisitoire est assez riche pour nourrir notre réflexion. »


ReconnaissanceModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier