Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Derr (homonymie) et Dor.
Karin Dor
Karin Dor.jpg
Karin Dor en 2015.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Kätherose DerrVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoints
Harald Reinl (de à )
George Robotham (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata

Kätherose Derr, dite Karin Dor (née le à Wiesbaden (Hesse) et morte le à Munich (Bavière)[1]), est une actrice allemande et l'actrice fétiche du réalisateur Harald Reinl dans ses films d'après Edgar Wallace et Karl May (Winnetou).

Sommaire

BiographieModifier

Karin Dor est née le à Wiesbaden, la capitale de Hesse. Elle se passionne très vite pour le théâtre et la danse et sa beauté impressionne le réalisateur autrichien Harald Reinl qui l'épouse en 1954[2]. Il la fait finalement travailler pour le film Der schweigende Engel.

La jeune actrice devient une vedette internationale avec ses rôles dans L'Étau d'Alfred Hitchcock et dans On ne vit que deux fois (film de la franchise James Bond), dans lequel elle joue le rôle d'Helga Brandt, une secrétaire rousse au service du SPECTRE qui, chargée de tuer James Bond, le séduit avant d'échouer à l'assassiner. Elle meurt finalement dévorée vivante par les piranhas d'Ernst Stavro Blofeld comme cruelle punition pour cet échec.

Dans L'Étau d'Hitchcock, dans lequel on voit les actrices blondes, Dany Robin en épouse et Claude Jade en fille du héros, elle est la maîtresse de Frederick Stafford. Une rareté chez Hitchock, une héroïne brune. Dans le film, son plus important, elle est tuée aussi. La scène est une des merveilles du film : elle est exécutée après une scène de tendresse, la caméra la filme par en dessus, fait un travelling en hauteur très lent, qui ne s'arrête qu'au moment où elle s'écroule.

En France, elle tourne avec Denys de La Patellière pour Caroline chérie (1968).

Karin Dor meurt le dans la ville de Munich. Son fils rapporte sa mort au journal Bild[3].

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Bond girl actress dies aged 79 », sur Daily Star, (consulté le 8 novembre 2017)
  2. « Mort de Karin Dor, la dangereuse James Bond girl d'On ne vit que deux fois », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2017)
  3. BFMTV, « Karin Dor, ex-James Bond Girl, est morte », sur BFMTV (consulté le 12 novembre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :