Ouvrir le menu principal

Jardin de la Nouvelle-France
Image illustrative de l’article Jardin de la Nouvelle-France
Jardin de la Nouvelle-France.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Arrondissement 8e
Quartier Champs-Élysées
Caractéristiques
Type Style anglais
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 55″ nord, 2° 18′ 40″ est

Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Jardin de la Nouvelle-France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Jardin de la Nouvelle-France

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Jardin de la Nouvelle-France

Le jardin de la Nouvelle-France, anciennement nommé jardin de la Vallée-Suisse, est un square du 8e arrondissement de Paris,

Sommaire

Situation et accèsModifier

Cet espace vert est situé au croisement de l’avenue Franklin-D.-Roosevelt et du cours la Reine, sur la place du Canada. Il borde le palais de la Découverte.

Son aménagement est de style anglais dans une recherche d’imitation de la nature avec une cascade et une mare[1].

Au coin du jardin ont été installés les bustes de Jacques Cartier et Samuel Champlain, découvreurs du Canada.

Il est desservi par les lignes     à la station Champs-Élysées - Clemenceau.

Origine du nomModifier

Ce jardin de la Nouvelle-France porte le nom de la Nouvelle-France qui était une colonie et plus précisément une vice-royauté du royaume de France, située en Amérique du Nord et ayant existé de 1534 à 1763. Elle faisait partie du premier empire colonial français et sa capitale était Québec.

HistoriqueModifier

En 1910, on y a érigé un monument à la mémoire d'Alfred de Musset, Le Rêve du poète, dû au sculpteur Alphonse de Moncel (Alphonse Emmanuel de Moncel de Perrin).

 
Le Rêve du poète.

L'appellation du jardin résulte d'une décision du conseil du 8e arrondissement de Paris en date du [2]. Elle est en rapport avec une partie de la statuaire et avec le nom de place du Canada située à proximité.

L’ancienne appellation de « jardin de la Vallée suisse » était un souvenir du pavillon helvétique de l'Exposition universelle de 1900[réf. nécessaire]. Il ne reste donc qu’un souvenir « suisse » lié à cette exposition dans la toponymie parisienne, le Village suisse du 15e arrondissement.

Ce fut aux abords de ce jardin que, le , Alain-Fournier suivit, au sortir du Petit Palais, la blonde Yvonne de Quiévrecourt, modèle d’Yvonne de Galais, dans son célèbre roman Le Grand Meaulnes.

Le jardin est une zone Wi-Fi.

Notes et référencesModifier

  1. « La place du Canada, Paris 8e », sur paris1900.lartnouveau.com (consulté le 6 mai 2011).
  2. [PDF] « Conseil du 8e arrondissement de Paris. Compte rendu de la séance du mardi 16 mars 2010 », sur mairie08.paris.fr (consulté le 24 juin 2015) : « Attribution de la dénomination « Jardin de la Nouvelle-France » à l'espace vert entourant les statues de Jacques Cartier et Samuel de Champlain », p. 2-3.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :