Jaqueline Mourão

biathlète

Jaqueline Mourão
Image illustrative de l’article Jaqueline Mourão
Contexte général
Sport Cyclisme
Ski de fond
Biathlon
Site officiel www.jaquemtb.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Brésil Brésilienne
Nationalité Brésil
Naissance (44 ans)
Lieu de naissance Belo Horizonte
Taille 1,70 m

Jaqueline Mourão, née le à Belo Horizonte est une cycliste, fondeuse et biathlète brésilienne. Elle participe aux Jeux olympiques d'été, en VTT lors des éditions de 2004 et de 2008, et aux Jeux olympiques d'hiver, en 2006, 2010 en ski de fond. Lors des Jeux olympiques 2014 où elle dispute les épreuves de biathlon[1], elle est la porte-drapeau de la délégation brésilienne.

BiographieModifier

DébutsModifier

Jaqueline Mourão est née en 1975 dans la ville montagneuse de Belo Horizonte, au Brésil, où elle a grandi tout en ayant un style de vie très actif en faisant partie de nombreux clubs régionaux de natation, de gymnastique et d'athlétisme ou d'équipes sportives. Jaqueline a commencé à faire du vélo à quinze ans et elle a participé à sa première compétition de vélo de montagne un an plus tard. Elle a représenté le Brésil, pour la première fois, comme « descendeuse » lors des championnats du monde de vélo de montagne en 1997 à Château-d'Œx, en Suisse[2]. L'année suivante, elle s’est gravement blessée à la jambe lors d'un accident à l’entraînement juste avant les championnats brésiliens de descente en 1998. Depuis ce moment, elle a décidé de se consacrer uniquement à l’entraînement d’endurance et aux compétitions de vélo de montagne, de triathlon et de course à pied. Elle a fait tout cela tout en étudiant et en travaillant à l'université fédérale de Minas Gerais où elle a obtenu une maîtrise en activité physique.

Carrière cyclisteModifier

En 2002, le programme de Solidarité olympique lui a offert une bourse pour faire partie du Centre mondial du cyclisme (CMC) de l’Union cycliste internationale (UCI) à Aigle, en Suisse, comme entraîneuse auxiliaire. Ceci lui a également permis de prendre de l’expérience en compétition grâce à une saison complète de courses de vélo de montagne en Europe. Après une saison de compétition couronnée de succès, Jaqueline a commencé à croire en ses chances de devenir la première Brésilienne à se qualifier pour les Jeux olympiques d'été en vélo de montagne. Son rêve est devenu réalité l'année suivante lorsqu’elle termina la saison 2003 au neuvième rang du classement mondial de l’UCI avec une solide huitième place au marathon des Championnats du monde de vélo de montagne. En plus de se qualifier pour les Jeux olympiques d’Athènes en 2004, ses deux années avec le CMC lui ont permis d’apprendre à parler l'anglais ainsi que le français.

En 2005, Jaqueline a obtenu la première victoire en Coupe du monde de l’histoire du cyclisme brésilien en franchissant la ligne d’arrivée au Mont-Sainte-Anne devant la double championne olympique, l’italienne Paola Pezzo, lors de l'étape canadienne de la Coupe du monde de marathon de vélo de montagne. L’olympienne brésilienne continuera sa quête de l'excellence dans son sport, en représentant son pays avec fierté aux prochains Jeux olympiques de Pékin 2008.

En 2019, elle remporte la médaille de bronze aux Jeux panaméricains.

Carrière en skiModifier

Née et élevée au Brésil, Jaqueline n'a jamais vu de neige avant l'âge de vingt-six ans lors de son arrivée en Suisse au Centre mondial du cyclisme (CMC) de l’Union cycliste internationale (UCI) à Aigle, Suisse, en 2002. Elle se fait initier au ski de fond en 2005 par son mari et entraîneur canadien, Guido Visser[3], membre de l'équipe canadienne aux Jeux de Nagano en 1998. Après deux participations aux Jeux d'été en VTT et deux participations aux Jeux d'hiver en ski de fond, elle essaie le biathlon lors de sa grossesse après les Jeux de Vancouver. Aidée par les entraîneurs de l'équipe canadienne de biathlon, Jean Paquet et Martin Tremblay, elle obtient divers résultats lui permettant de participer à des manches de Coupe du monde de biathlon.

Porte-drapeau du Brésil aux Jeux olympiques 2014, grâce à ses cinq participations aux Jeux olympiques qui consiste en un record féminin qu'elle partage avec deux autres Brésiliennes[4]. Elle est l'unique athlète internationale à avoir participé aux Jeux d'été et d'hiver dans trois disciplines olympiques différentes. À Sotchi, elle se classe 77e du sprint et 76e à la compétition individuelle, mais ne se qualifie pas pour la poursuite.

Palmarès en VTTModifier

Jeux olympiquesModifier

Jeux panaméricainsModifier

  • Lima 2019
    •   Médaillée de bronze du cross-country

Championnats du BrésilModifier

  •   Championne du Brésil de cross-country : 2005, 2006 et 2008

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier